Niger : Affissou Tamou « faire gagner ton équipe, c’est important »

Publié le: 6/04/2018 16:54:28 UTC

Arrivé au pays du Sahel cette saison, l’attaquant Affissou Tamou (22 ans, 9 matches, 2 buts) s’est confié à nous sur son nouveau club l’As Douane du Niger, son adaptation et sa situation personnelle. L’international béninois nous accordé un  entretien exclusif.

Après un début de saison difficile l’As Douane termine un peu mieux cette première partie de saison ?

Effectivement. On a eu des débuts très compliqués avec peu de victoires. L’équipe ne se connaissait pas encore assez. Il y a beaucoup de nouveaux joueurs comme moi. Une grosse partie de l’équipe a été transférée dont des cadres. On découvrait la compétition et les résultats ne suivaient pas. Depuis quelques journées on perd moins. Nous sommes 9e bien loin du premier Sonidep (36 points). On joue la dernière journée de la phase aller ce week-end (15e journée). Nous sommes conscients de nos forces quand même, on se doit de remonter.

Les mauvais moments sont donc derrière vous ?

On espère en tout cas. Personne n’aime perdre. En plus dans un club habitué à jouer le haut de tableau. L’As Douane a joué en coupe Africaine il y a deux saisons à peine encore. Ce n’est pas une équipe taillée à jouer le milieu de tableau d’où la nécessité de faire une seconde phase de meilleure qualité.

Personnellement, on ne vous attendait pas au Niger au cette saison ?

C’est la vie d’un footballeur quand vous faites ce métier vous devez être prêt pour toutes les opportunités qui se présente en fonction de votre situation.  C’est un pays que je découvre, leur culture la manière de jouer et tout le reste. J’ai eu la chance d’arriver assez tôt  pendant la présaison afin d’avoir le temps de m’adapter. Car ici il fait très chaud (rires).

Vous étiez attendu en Israël l’été dernier mais ça ne s’est pas fait ?

Comme vous le dites, ça ne s’est pas fait pour plusieurs raisons. Vous savez le football professionnel a plusieurs exigences qui ne dépendent pas que de la performance du joueur. J’ai fait un essai à l’Hapoel Rishon Lezion en deuxième division. J’ai fait le stage de préparation en entier avec le club mais ça a capoté pendant les négociations on n’a pas eu d’accord avec le club. Et le marché tendait déjà vers la fin du coup je n’ai pas pu rebondir ailleurs. Ce n’est que partie remise. A mon retour l’As Douane s’est manifesté et j’ai préféré me relancer.

Alors quels sont vos objectifs avec l’As Douanes ?

Le premier c’est de retrouver du temps de jeu. Pour l’instant ça va mais je veux bien jouer plus, tous les matches si possibles. Ensuite faire gagner l’équipe, être décisif. Dans les matches j’ai créé pas mal d’occasions je ne suis qu’à deux réalisations. J’ai une quinzaine de matches pour m’améliorer. Je suis conscient de cela.

Vous êtes reconnu comme un joueur assez explosif et rapide votre positionnement sur le terrain est aussi à la base de l’influence que vous avez au sein de l’équipe ?

Bien sûr. J’ai été formé au poste d’attaquant axial mais en plus j’ai souvent été utilisé à gauche comme à droite mais je me suis très bien adapté. Et puis ça m’arrange d’être capable d’évoluer à tous les potes offensifs. A l’As Douane je joue plus souvent sur un flanc mais j’aime jouer devant les buts comme tout attaquant. On le voit aujourd’hui dans le foot moderne dès que t’es un joueur offensif, tu dois faire gagner ton équipe peu importe ton positionnement devant. Quand vous voyez un joueur comme Mo Salah avoir des statistiques incroyables avec Liverpool en Angleterre alors qu’il joue à la base sur le côté, il faut juste prendre conscience de son rôle et s’améliorer.

On s’imagine alors que vous n’allez pas rester longtemps dans le sahel…

C’est une étape intermédiaire mais pour réussir un tremplin il faut avoir le niveau qui va avec pour espérer mieux. Je ne suis pas obsédé par un départ à tout prix…

Vous n’avez rien en vue pour le mercato d’été. ?

Honnêtement je ne pense même pas à ça en ce moment. Je suis concentré sur l’As Douane, aider le club à faire une très bonne saison finir le plus haut possible en championnat ou gagner la coupe nationale en étant décisif. Bien terminer la saison c’est primordial. Après si j’ai une offre qui correspond à mes ambitions je verrai avec  mes agents. Pour l’instant je ne me précipite pas. J’avoue qu’on  a déjà refusé des destinations « bizarres » récemment. En même temps il faut reconnaitre qu’il y a des opportunités sur lesquelles on ne réfléchis pas beaucoup.

Comme ?

Le PSG ! (Rires). Non sérieusement vous comprenez déjà ce que je veux dires. Si c’est un championnat qui offre une meilleure visibilité, professionnel d’un bon niveau. Je prendrai le pari.

Entretien réalisé par Géraud Viwami

 

 

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Auteur : Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.