Afrique – Coupe de la confédération : Jean-Marie Guera « une victoire favorable avant la manche retour»

Publié le: 6/03/2018 20:16:04 UTC

Avant la réception des nigérians d’Enyimba demain après-midi au stade Mathieu Kérékou en seizième de finale de coupe de la confédération africaine nous avons rencontré Jean-Marie Guera, capitaine d’Energie Fc et héros de la qualification acquise à Conakry le mois dernier. L’ancien meneur de jeu d’Asos et du Mogas formé à l’académie France Bénin Football s’est confié à nous sur le duel africain.

Vous avez décroché qualification quasi inattendue au tour précédent devant le Hafia de Conackry ,, dans quel état d’esprit vous allez aborder la rencontre de demain soir ?

Nous partons tel un petit poucet mais avec beaucoup d’ambition quand même vu l’évènement qu’on a créé à Conackry  et au sein du public sportif béninois. Nous sommes dopés comme des soldats pour un assaut sans merci.

Vous connaissez un peu le favori nigérian ?

Je pense que le staff a pris ses dispositions par rapport à ce volet et cela a servi durant nos séances de préparation pour cette rencontre.

Alors vous découvrez le haut niveau, ça change fondamental des rencontres de championnat local…

Nous sommes actuellement sans championnat et c’est un facteur en notre défaveur. Je pense que le staff a fait un bon boulot sur la double confrontation contre le, Hafia Conakry ce qui nous a permis de gagner à Cotonou et de faire le nul synonyme de qualification au retour. Nous avons travaillé nos faiblesses comme toute équipe aspirant à une marge de progression  tout en prenant en compte le poids de la carte de visite du prochain adversaire, Enyimba. Notre équipe connait actuellement une bonne phase pour avoir joué un club de renommée africaine et régulier dans son championnat.

Une réelle différence de niveau ?

Il y a une différence sur plusieurs paramètres notamment l’identité du football adverse, le rythme est très appréciable et l’issue du match se joue sur des détails.

Quel serait le résultat idéal pour Energie demain ?

Une victoire certaine et favorable avant la manche retour.

Vous avez été le héros du tour précédent avec cette égalisation en toute fin de match, racontez-nous cet exploit personnel ?

Nous avions cru et c’est arrivé !  Je pense que j’ai été plus intelligent ou malin plutôt en appréciant mieux le rebond d’abord qui a trompé le premier défenseur ensuite la lucidité pour éliminer le second et enfin j’ai ajusté le gardien de but. C’était l’aboutissement d’un travail collectif.

Entretien réalisé par Géraud Viwami


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *