Ligue des Champions : trois choses à savoir avant Buffle Fc  – Asec Abidjan

Publié le: 10/02/2018 21:11:46 UTC

Avant l’entrée en lice du champion du Bénin, Buffles Fc face aux  ivoiriens de l’Asec Mimosas en  match aller du premier tour de la Ligue des Champions demain après-midi au , voici trois choses à savoir avant le duel.

27 ans après

Ce ne sera pas la première rencontre entre les deux équipes, ils s’étaient déjà croisés en 1981 après le premier titre du club de Parakou qui garde un amère souvenir de cette première participation. Battus 2-1 à domicile   puis 4-1 à l’extérieur.  Une petite revanche à prendre donc 27 ans plus tard.

Les Buffles font leur retour en compétition africaine trois ans après la courte aventure de 2015, ils avaient été sortis dès le premier tour par les nigérians d’Enyimba, battus 3-0 à l’aller à l’extérieur la marche était trop haute, nouvel échec (0-1) à domicile.

Lors de ses trois premières campagnes,  Buffles présente un tableau noir avec 6 défaites en autant de rencontres, le réel défi demain serait de ne marquer un premier point sur la scène Africaine.

Koukpo le facteur X

S’il y a bien un élément sur qui le collectif du champion du Bénin peut compter pour débloquer son match c’est bien l’attaquant international béninoise. Grand artisan du titre en décembre dernier, le club a tout fait pour le conserver afin de disputer justement la ligue des champions. Auteur de 5 buts et 4 passes décisives  en championnat il est surtout attendu dans la création et la maestria pour surprendre les ivoiriens. Evidemment que les adversaires tout comme les siens l’attendent et c’est dans les grand rendez-vous qu’on attend les grands talents. N’est-ce pas ?

L’Asec trop fort?

Eliminé comme triste dernier du groupe A en Coupe des Confédérations 2014 lors de sa dernière campagne africaine, les jaunes et noirs jouent déjà gros pour leur retour.

Mais les champions d’Afrique 98  arrivent à Cotonou avec le plein de confiance tant ils marchent sur le championnat ivoirien après la première phase. 29 buts marqués, 8  seulement encaissés, Asec n’a connu qu’une seule défaite avec  une série 11 victoires d’affilée sur 13 journées. Ils ont la meilleure attaque et la meilleure défense de la ligue ivoirienne.

Après avoir perdu son meilleur buteur, l’attaquant burkinabé Aristide Bancé transféré chez les égyptiens d’Al Masry, le club a compensé avec les arrivées d’un autre burkinabé Ahmed Touré et de l’international togolais Komlan Agbéniandan « Platini » qui forme le trio d’attaque avec le frère de l’aute.  Le véritable danger pourrait bien être l’ailier Alphonse Kouamé « Fonsinho » véritable homme fort des Mimos.  Il est en feu, à l’image de son frère ainé Gervais Kouamé « Gervinho » il a des fourmis dans les jambes. A suivre.

Géraud Viwami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *