Coupes Africaines : les plus grandes perf’ béninoises

Publié le: 8/02/2018 21:33:31 UTC

Le week-end prochain Energie recevra les guinéens de Hafia Conackry au premier tour de la Coupe Caf puis le lendemain, les ivoiriens de l’Asec Mimosas seront les hôtes de Buffles Fc en Ligue des Champions. Avant ce week-end Africain, Bjfoot est revenu sur les meilleurs exploits des clubs béninois sur la scène continentale.

1987 : Quand les Dragons crachaient du feu

C’est assurément le summum des performances béninoises sur l’échiquier continental. Il y une trentaine d’année, Dragons Fc de l’Ouémé  étaient demi-finaliste de la Coupe des coupes (devenu coupe Caf), tournoi réservé aux clubs vainqueurs des coupes nationales.  A l’époque la compétition se disputaient en élimination directe en match aller-retour sans phase de poule sur 5 tours, des préliminaires jusqu’en finale

La bande à Sylvain Zévonou et Theodore Ahouassou est tombée face aux kenyans de Gor Mania, futur vainqueur en demies. Après avoir concédés un nul vierge à domicile, les oranges et noirs se sont inclinés à l’extérieur 3-2.

Le match retour fera débat car le gardien international  nigérians, Peter Roufai qui était dans les buts des Dragons a été accusé de corruption par le club kényans. Ce dernier n’a pas rallié Cotonou  avec le reste du groupe. Rentré en soliste,  il a  d’ailleurs quitté ainsi le club tristement.

Mais avant, emmené par l’icône ghanéenne Abébi Ayew « Pélé », ils avaient passé trois tours brillamment. Au premier tour, ils ont sorti les guinéens d’Olympique Kakandé  double victoire 3-0 à l’aller et 4-1 au retour. En huitièmes c’était serré face aux gabonais de l’USM Libreville. Battu à l’aller 1-0, ils ont signé une victoire identique au retour suffisante pour aller décrocher le sésame aux tirs aux buts 4-2.  En quarts de finale, Dragons a formidablement renversé la vapeur après avoir été battu 1-0 par les burundais de Vital’O , au retour ils sont passés grâce à un succès net 2-0. La suite dans le dernier carré vous la connaissez déjà.

Pour rappel en 1985, les Dragons ont échoué en quart de finale face aux égyptiens d’Al Ahly , futur vainqueur de la compétition cette année-là. Ils sont entrés dans l’histoire en signant la plus large victoire béninoise en coupe Africaine, 8-0 contre les équatos guinéens d’Atlético Malabo au premier tour.

Dragons FC a aussi tutoyé les huitièmes de finale en 1998 éliminé par l’Africa Sports (3-0 et 3-1).

1992 : Quand le Mogas 90 carburait fort                

En 1992, les pétroliers du Mogas 90 ont signé aussi l’une des belles épopées du football béninois. Des préliminaires de la coupe des vainqueurs de Coupe jusqu’en quart de finale où ils seront sortis par congolais du Daring Club Motema Pembe. Nul vierge à domicile puis défaite synonyme d’élimination 2-0 à l’extérieur.

Avant d’en arriver là, en préliminaires Hubert Hangbé, Lambert Sossa, Pamphile Colimin and co ont souffert face aux tchadiens de Postel 2000.  Corrigés 2-0 à l’aller, les pétroliers ont signé une superbe victoire 3-0 pour s’ouvrir le chemin du premier tour où ils croiseront les tunisiens de l’Etoile du Sahel. Ils vont passer ce tour grâce au but marqué à l’extérieur 0-0 à domicile puis 1-1 à l’extérieur. Un premier exploit.

En huitièmes nouveau renversement de vapeur devant les guinées de l’Asfan Conakry , gagnants de la manche aller 1-0. A domicile, le Mogas signe un succès 3-1 pour filer en quart où l’aventure s’arrêtera.

Le tournoi sera remporté cette année-là par les ivoiriens de l’Asec.

 

2011 : l’Aspac pour le prestige

Laminés 5-0 à l’aller en l’absence du coach Alain Gaspoz , malade , les portuaires recevaient l’Espérance de Tunis au stade René Pleven sans grand espoir pourtant ils vont écrire une belle histoire. L’Aspac a rapidement surpris les tunisiens par une ouverture du score d’Adam Wahidi qui s’arrache pour reprendre un centre de Johnson Owuka avant  que l’attaquant togolais Bouraima Moukaila  ne corse l’addition pour un franc succès 2-0.

En plus de ce résultat positif qui sera insuffisant pour passer ce deuxième tour de la Ligue des Champions, l’Aspac avait présenté une production de jeu séduisante qui a suscité des regrets. Cette défaite à Cotonou sera d’ailleurs le seul dans le parcours de l’Espérance de Tunis qui sera vainqueur du tournoi cette édition-là. Anecdotique.

Géraud Viwami

 

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Auteur : Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.