Niort : Djigla enfin sur la bonne pente?

Publié le: 4/02/2018 16:53:10 UTC

Buteur lors des deux dernières sorties avec Niort en Ligue 2 dont un sublime coup franc, vendredi dernier contre le Paris FC, l’ailier international béninois a enfin lancé  la saison. 

Freiné en première partie de saison par une blessure au pubis notamment, David Djigla (22 ans, 12 matches, 2 buts) signe un retour en grâce remarquée dans le onze type des chamois niortais en Ligue 2 française. Vendredi dernier  en 80 minutes il a rendu une copie très propre avant d’être remplacé. En plus de donner la victoire (0-1) sur un superbe coup franc enroulé en pleine lucarne il a été bien  actif sur son côté et crée quelques occasions.  Il retrouve ses sensations et son envie. Un retour au premier plan tant espéré par son coach Denis Renaud qui ne s’en est pas caché après la rencontre  « On est satisfait pour David Djigla. Il avait besoin de revenir physiquement et mentalement. On s’en sortira par ce genre d’état d’esprit ». Niort, 14e de Ligue 2 sortait d’une série de 6 matches sans victoire en Ligue 2.

C’était seulement sa deuxième titularisation d’affilée sur ses les 4  de la saison où il n’a joué que 11 matches pour le moment après 23 journées.

Soigner ses statistiques  pour partir libre ?

Arrivé à Niort à l’été 2015, l’international béninois a été lancé dans le grand bain professionnel même s’il affiche des progrès sur le plan tactique, il a souvent fait face à des soucis athlétiques et physiques qu’il a su remonter mais il a encore d’énormes paliers à franchir en termes de statistiques. Sur les deux premiers exercices il a cumulés 54 matches dont 31 titularisations. Entre le changement d’entraîneur lors de la saison dernière et son début de saison poussif il moins joués (23 apparitions seulement en 2016-2017).

En 2018, l’ancien pensionnaire de l’Union Sportive de la Plage à Cotonou a bien retrouvé son second souffle. En deux matches, il a déjà inscrit autant de but que lors de la saison dernière. Son casier en passes décisives est toujours vierge depuis deux saisons. Il faut remonter à sa première saison en Ligue 2 pour le voir délivrer 3 passes décisives. Un total très moyen pour un joueur offensif utilisé sur les flancs à gauche comme à droite.

Devenu titulaire indiscutable en sélection béninoise, Djigla doit soigner ses statistiques en club pour être plus tranchant pour espérer franchir cap. Car il sera en fin de contrat en juin prochain et Niort ne l’a toujours pas prolongé. S’il continue sur sa lancée dans les mois à venir, les Chamois pourraient bien le voir filer vers un meilleur horizon. Récemment pisté par les Anglais de Bristol, ça donne des idées de briller sur cette dernière ligne droite de la saison.

Débuts compliqués à Bordeaux

Après une Can Junior Algérie 2013 convaincante il a débarqué à l’été de la même année à Bordeaux avec un statut de grand espoir du football béninoise. Ailier rapide au drible facile, il n’y avait aucun doute sur son talent mais l’adaptation dans l’Hexagone prend du temps. Il ne fera qu’une petite apparition avec les girondins en Ligue 1 en deux ans  avant de prendre le pari niortais.

On pouvait lui reprocher un côté trop « gentil garçon » un manque d’audace et de prises de responsabilités sur les phases offensives. Il semble en pleine mutation à 22 piges

Et s’il l’espoir était enfin dans la lumière tant attendue, les semaines à venir nous diront.

Géraud Viwami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *