Grèce : brillant face au Panathinaikos, Adilehou monte en puissance

Publié le: 16/01/2018 18:21:27 UTC

Remplaçant en début de saison, Moise Adilehou (22ans) est entrain de saisir sa chance dans le onze de Levadiakos en première division grecque sous les ordres de José Anigo. Le défenseur international beninois a été propre contre le Pana lors de la 17e journée avec une apparition méritée dans l’équipe type de la journée.

Et s’il était en train de devenir l’un des hommes clés de Levadiakos en cette seconde partie de saison? Arrivé l’été dernier Moise Adilehou s’installe à petit feu en tant que titulaire en championnat. Cantonné à un rôle de remplaçant le plus souvent (8 fois sur le banc)  en début de saison, l’ancien du FC Porto a eu raison de patienter.
Aligné par José Anigo, son coach, depuis le mois de  décembre ses prestations ont convaincu le technicien français. Utilisé en coupe de Grèce où il a été aligné  à cinq reprises dans la rotation, Adilehou vient d’enchaîner une sixième titularisation d’affilée toutes compétitions confondues et sa quatrième en championnat. Justement le dimanche dernier, Levadiakos s’est relevé après l’humiliation subie face au PAOK (défaite 5-0)  avec un succès de prestige face au Panathinakos 3-2. Le défenseur central a rendu une copie propre sur l’intégralité de la rencontre. Malgré les deux buts concédés par les siens en fin de rencontre, l’international béninois est retenu dans l’équipe type de la 17e journée. Une belle récompense. (http://www.gazzetta.gr/match-review/superleague/2017-2018/17i-agonistiki)

plus de temps de jeu

Adilehou enchaîne son second exercice dans l’élite grecque où il semble finalement avoir pris ses marques. Après un premier acte très compliqué avec Kerkyra la saison dernière ou il n’a joue que 4 petits matches (1 titularisation) soit 115 minutes au total . Il a passé le clair de sa saison sur le banc.
Cette saison à Levadiakos malgré la concurrence il a déjà grappillé plus de temps de jeu. 6 titularisations sur 7 apparitions, il a déjà joué 523 minutes avec près de la moitié de la saison encore à disputer.

Toutes compétitions confondues il en est déjà à 12 apparitions. Doué dans l’anticipation et le placement il commet peu de fautes avec seulement deux cartons jaunes récoltés.

Il démontre enfin sa progression dans les matches et prouve à son nouveau mentor français qu’il a eu raison de croire en lui. « Anigo il me dit à j’ai des qualités de vitesse et de détente. Je dois travailler ma concentration» nous avait il confié dans un récent entretien.
A 22 ans, le gamin de Hauts-de-Seine semble enfin sur la bonne voie.

Géraud Viwami


1 réflexion sur « Grèce : brillant face au Panathinaikos, Adilehou monte en puissance »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *