Auxerre : capitaine d’un soir, Adéoti est en train de réussir son pari

En fin de contrat à Caen (Ligue 1) l’été dernier, Jordan Adéoti (28 ans) a accepté revenir en Ligue 2 pour retrouver un second souffle à Auxerre. Le milieu défensif des Ecureuils a porté le brassard Bourguignons hier soir à Bourg en Bresse et confirme son impact dans le collectif auxerrois.

 

Après un début de saison mitigé en Ligue 2 française, Auxerre (12e)  est en train de remonter la pente en championnat. La montée en régime des Bourguignons qui n’ont plus perdu six journées d’affilée n’est pas étrangère à la bonne qu’affiche Jordan Adéoti sous le maillot auxerrois. Le milieu défensif a d’ailleurs lancé la belle série auxerroise en signant l’unique but la victoire face à Lorient (1-0), leader à l’époque, le 19 septembre.  Un but qu’il n’oubliera pas de sitôt « Le but marqué contre Lorient était particulier. Nous avions vraiment besoin de la victoire et il a offert les trois points. C’était mon tout premier marqué avec l’AJA, donc c’était parfait. » Confiait l’intéressé.

Depuis ce succès, Auxerre poursuit une belle série. Installé en milieu de tableau, il  peut prétendre à jouer le haut de tableau à condition de bonifier les prochaines rencontres.

Adéoti en mode patron

Personnellement Adéoti est peut-être en train de réussir la meilleure saison de sa carrière. Installé au milieu, son poste de prédilection ,  dans le 4-4-2 mis en place par Francis Gillot depuis le début de la saison, le joueur formé à Toulouse est à son aise dans le jeu. Face à Bourg en Bresse hier, il a été le deuxième joueur de son équipe à toucher le plus de ballons 88 au total. Seul l’arrière droit Arcus à fait mieux (92 ballons touchés). Pendant que son alter ego du milieu, le malien Birama Touré n’a gratté que 55  ballons. Il a également réussi 5 tacles dans le jeu  avec un pourcentage de passes réussies à 78% Des chiffres qui confirment son impact dans le jeu Auxerrois et une prise de responsabilités offensives encouragées par son coach.

Avec deux buts et une passe décisive en 13 apparitions (12 titularisations), il a déjà égalé son total sur une saison professionnel. Un record qui date de sa première saison en Ligue 2 avec Laval en 2013-2014. Et il est bien parti pour faire mieux à l’issue de la saison. La bonne forme de l’international béninois fait oublier une dernière saison un peu compliqué à Caen en première division avec un maintien arraché à l’ultime journée. Malgré ses 87 matches disputés en trois exercices dont 27 sur le dernier, Adéoti a choisi de se relancer contre toute attente en Ligue 2 et il explique son choix en ces termes « Plusieurs clubs de Ligue 2 m’avaient contacté en fin de saison dernière car j’allais être un joueur libre. C’étaient des clubs ambitieux, avec l’intention de jouer la montée. A Caen, je n’avais pas de nouvelles et je n’avais pas d’offres concrètes d’autres clubs de L1. Plutôt que d’attendre et de devenir un joueur de complément dans l’élite, j’ai préféré venir me relancer en Ligue 2 et d’être un joueur important d’un effectif. J’ai bien réfléchi, j’ai pesé le pour et le contre. Le directeur sportif Cédric Daury m’a appelé, m’a indiqué qu’une belle campagne de recrutement allait être effectuée. J’ai été l’un des premiers à arriver à Auxerre pour faire partie de ce projet, et c’est une fierté pour moi. J’ai senti que j’étais vraiment désiré, et c’est important. » Révélations faites cette semaine dans un entretien accordé à MaLigue2.fr

Capitaine d’un soir ?

Relégué sur le banc depuis fin septembre l’habituel capitaine d’Auxerre Michael Tacalfred  qui a porté le brassard à huit reprises n’a toujours pas repris sa place dans le onze. L’attaquant guinéen Mohamed Yattara qui a pris le relais en portant le brassard (5 fois)  à sa suite était absent hier pour cause de blessure alors Gillot a confié le brassard à Adéoti. Le milieu des Ecureuils a donc été capitaine pour la première fois en carrière professionnel. Touché à  la cuisse Yatarra devrait absent quelques semaines,  Un intérim qui pourrait  durer pour le numéro 8 auxerrois qui est en train de réussir son pari en Ligue 2 ?

Géraud Viwami

 

2 réflexions sur « Auxerre : capitaine d’un soir, Adéoti est en train de réussir son pari »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *