Tournoi Ufoa 2017 : Nigéria – Bénin, comme on se retrouve

Demain soir, la deuxième demi-finale du tournoi de l’union des fédérations ouest africaines (Ufoa) opposera le Bénin, vainqueur du groupe B au Nigéria, second du groupe A. Des retrouvailles attendues avec les Super Eagles tombeurs des Ecureuils le mois dernier lors du dernier tournoi des qualifications du Chan Kenya 2018.

Battus à Cotonou à l’aller 1-0, les Super Eagles ont renversé la vapeur avec la manière à Kano 2-0 devant des Ecureuils plutôt impuissants. Demain soir, au stade de Cape Coast ce sera une autre histoire en demi-finale, l’enjeu est énorme pour les Ecureuils face à un favori du tournoi.

Pour valider son billet pour le dernier carré le Nigéria s’est imposé devant le Ghana, organisateur 2-0 lors de la dernière journée de groupe et se présente désormais comme un favori pour le sacre final.

Une défense en fer

Invaincus, les hommes de Salisu Yesoufou sont très solides derrière. En effet, Ikéchukwu Ezenwa (photo), élu homme du match face au Sierra Leone, n’a toujours pas encaissé le moindre but depuis le début du tournoi. En face, l’équipe béninoise a déjà planté cinq pions en quatre matches doit quand même se surpasser pour venir à bout du Nigéria. Car lors des deux dernières confrontations le mois dernier, le Bénin n’avait réussi qu’à cadrer que tirs sur penalties en 180 minutes. Le Bénin devra franchir un cap pour passer un adversaire d’un autre niveau tant le visage présenté face à un Niger pourtant diminué hier est inquiétant. Au-delà du résultat, Omar Tchomogo et ses hommes sont attendus pour faire mieux notamment dans le jeu. Se rassurer et rassurer les supporters.

Faire mieux qu’en 2013 ?

Les 100 mille dollars promis au vainqueur du tournoi, sponsorisé par le groupe Fox représente une belle motivation. Mais les Ecureuils sont aussi attendus pour faire mieux que lors de l’édition 2013. La bande à Abdel Fadel Suanon qui avait terminé co-meilleur buteur du tournoi (3 buts) avait échouée en demi-finale et s’est contentée d’une quatrième place après avoir perdu le match de la troisième place face au Togo. Paterne Counou and co sont attendus.

Géraud Viwami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *