Entretien : Poté « Jouer contre CR7, c’est comme un aboutissement de quelque chose »

Avant d’entrer en lice en Ligue des Champions face au Réal Madrid ce soir , l’attaquant international béninois de l’Apoel Nicosie a accordé un entretien à nos confrères de Football365.fr. Poté revient sur ce rendez-vous important,  CR7 et son nouveau club. 

Mickaël, tu as démarré un nouveau projet sportif avec l’APOEL Nicosie. Comment t’y sens-tu ?

Oui, j’ai démarré un nouveau projet c’est vrai et c’était mon ambition. Je suis quelqu’un d’ambitieux, je cours vers la fin de ma carrière ; j’avais la possibilité de rester en Turquie, mais le projet sportif est une priorité pour moi. Aujourd’hui, je suis content parce que je ne me suis pas trompé. On s’apprête à jouer la plus grande des compétitions. C’était exactement ce que je voulais et je suis très content.

 

Jusqu’où penses-tu aller dans le football ?

Je n’ai pas de limite. Tant que mon corps me permettra de jouer, je pense que je jouerai le plus longtemps possible. Dieu m’est témoin que je suis un passionné, j’aime vraiment le foot, c’est ma passion et j’ai la chance de vivre d’elle ; donc je vais pousser au maximum jusqu’à ce que mon corps et mon esprit ne suivent plus, mais ce n’est pas le cas pour l’instant. Je me sens vraiment bien avec un peu d’expérience, je n’ai aucune raison pour l’instant d’envisager quoique ce soit. Je vais essayer d’aller le plus loin possible, de gagner le plus de titres possible aussi bien individuellement que collectivement.

 

Tu t’apprêtes à jouer l’un des gros matchs de ta carrière contre le double tenant de la Ligue des Champions, le Real Madrid. Comment comptes-tu aborder ce match ?

Oui, c’est vrai, je vais jouer contre la plus grande équipe du moment. C’est une grande fierté, mais ce n’est pas une fin en soi. C’est un aboutissement de beaucoup d’années de travail et de sacrifices et c’est une belle récompense de jouer aujourd’hui dans l’un des plus beaux stades au monde contre la meilleure des équipes à l’heure actuelle, contre de grands joueurs, des exemples. C’est enrichissant et en même temps cela véhicule une bonne image en tant que joueur béninois, africain que de jouer ce match regardé par toute la planète. C’est donc quelque chose de positif pour moi. On est des ambassadeurs dans le foot et, aujourd’hui, cela passe par des matchs comme celui-là. Nous abordons ce match comme les autres matchs parce que c’est quelque chose de particulier et en même temps nous ressentons une pression positive : on n’a rien à voir avec eux mais en football on ne sait jamais. On va aller là-bas pour essayer de ramener quelque chose même si on sait que la probabilité est très basse. Mais je le répète : en football, on ne sait jamais.

 

Et qu’est-ce que cela fait de jouer contre Cristiano Ronaldo ?

Jouer contre CR7, pour moi, c’est comme un aboutissement de quelque chose. On aura l’opportunité de les rencontrer deux fois au minimum, c’est beau. Après, il n’y a pas que lui : le Real Madrid, ce n’est pas juste Ronaldo, c’est tout un club, toute une histoire, ça part du stade en passant par le coach Zidane et il y a Modric, Isco, Bale. Benzema est absent de ce match-là mais il y a Sergio Ramos, vous les connaissez tous… C’est vraiment une très grande fierté et on va tout faire pour ne pas être ridicule.

 

Tu lances à cette occasion un appel au peuple béninois au public sportif africain…

Oui un appel au peuple béninois, tout le pays sera devant la télévision parce que c’est une fierté, j’attends leur soutien, j’attends leurs ondes positives (sourires) pour m’encourager afin que tout se passe pour le mieux. Dans mon quartier là-bas, à Gbégamey à Cotonou, le match sera retransmis en direct et tout le monde est invité à aller le regarder. C’est une petite fierté, pas seulement personnelle mais aussi collective et pour tout le monde : aussi bien pour la famille, pour le pays que pour tout le continent.

Entretien réalisé par Gilles Biguezoton. Source : Football365.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *