France – L2-J10 : Adéoti XXL , le caviar de Kiki et la bise d’Allagbé

La 10e journée de Ligue 2 française s’est jouée ce soir  les internationaux béninois , Jordan Adéoti (Auxerre) , David Kiki (Brest) et Saturnin Allagbé s’en sortent heureux. 

Adéoti porte Auxerre

En plus d’être une pierre angulaire dans le milieu d’Auxerre Jordan Adéoti (28 ans) se montre efficace. L’international béninois a porté les bourguignons ce soir contre Sochaux en étant à l’origine des deux buts du succès 2-0. Adéoti a d’abord ouvert le score à la 68e minute sur une frappe lointaine avant de servir Romain Phillipoteaux pour le but du break à trois minutes du terme. Auxerre signe un troisième succès d’affilée et remonte en milieu de tableau à la 13e place avec 13 points.

Kiki s’installe 

David Kiki (23 ans) monte en puissance dans le collectif brestois qui se déplaçait sur la pelouse de Tours. Pour sa seconde titularisation au poste d’arrière gauche , l’international béninois a brillé avec une belle passe décisive pour Habib Diallo (55e), sa première avec Brest. Après une remontée solitaire, il a déposé un centre parfait sur la tête du buteur pour l’ouverture du score. Une victoire finale 2-1 qui permet à Brest de s’installer sur le podium en attendant avec 20 points.

Allagbé , la bise qui sauve

Enfin , Niort s’est rassuré à domicile en dominant Quevilly 2-1. Titulaire dans les buts Saturnin Allagbé (23 ans) pas très sollicité il a signé un arrêt décisif en fin rencontre.  Sur une frappe de Taufflieb le gardien des Ecureuils sort un arrêt en deux temps avec l’aide de son poteau. D’ailleurs en se relevant il s’est permis de faire une bise à son poteau. Classe non ? Niort souffle grâce à une deuxième victoire consécutive , les Chamois sont 10e avec 14 points.

Géraud Viwami

Ecureuils A’ : match amical face au Maroc le 5 octobre

A l’instar de l’équipe fanion, les Ecureuils locaux aussi auront un match amical le 5 octobre face à l’équipe A’ du Maroc qui prépare le prochain Championnat d’Afrique des Nations (Chan). La rencontre se jouera dans le royaume. La liste des joueurs convoqués devraient dévoiler bientôt.

G.V

 

Ecureuils : retours d’Adéoti et Farnolle, Imorou écarté, Mounié blessé, la surprise Kotchoni, la liste face au Gabon dévoilée ! 

Le sélectionneur national Omar Tchomogo vient de dévoiler la liste des 18 joueurs convoqués pour le match amical prévu face au Gabon le 10 octobre à Mallemort en France. Seule grosse surprise la première convocation de l’attaquant de JA Cotonou Christian Kotchoni, actuel meilleur buteur du championnat local.

Omar Tchomogo a fait du classique dans la composition de sa liste pour le match amical programmé le 10 octobre prochain face au Gabon en France. En plus du match face au Maroc comptant pour la cinquième journée des qualifications du Mondial Russie 2018, les Panthères vont répéter leurs gammes face aux Ecureuils en match amical.

Comme face à la Guinée Equatoriale  le mois dernier, Omar Tchomogo a convoqué un groupe de 18 joueurs avec trois retours majeurs. Le  gardien de Yeni Malatyaspor, Fabien Farnolle , le défenseur de Levadiakos Moise Adilehou et le milieu d’Auxerre Jordan Adéoti. Ce dernier n’avait plus porté le maillot national depuis le fameux match de septembre 2016 face au Mali.

L’inattendu Kotchoni

Enfin la grosse surprise reste la convocation du géant attaquant de la JA Cotonou Christian Kotchoni (29 ans, 1m95, 7 matches, 8 buts, photo) actuel meilleur du buteur du championnat local à l’issue de la phase aller avec 8 réalisations. Le sérial buteur qui a encore frappé cet après-midi même avec son huitième pion contre Ayéma en match en retard  gagné 1-0 par la JA Cotonou . Il est donc récompensé pour sa bonne forme sur la première partie de saison.

Lancé en Turquie par Denizlispor en 2008, Kotchoni est un attaquant expérimenté qui a déjà roulé sa bosse en Afrique du Sud, Oman et Gabon. ¨Passé notamment par les Requins en 2009-2010, il a avait terminé remarquablement sa saison avec 13 buts.

Propulsé en sélection A le mois dernier et brillants pendant le tournoi de  l’Ufoa Chabel Gomez est retenu tout comme l’arrière droit Rodrigue Fassinou. Le cercle des trois  joueurs locaux présents dans la liste est fermé par la présence de l’attaquant des Buffles Marcellin Koukpo.

Mounié encore absent

Gêné par une blessure au tendon, l’attaquant d’Huddersfield Steve Mounié est indisponible.

L’arrière gauche du Cercle Bruges, Emmanuel Imorou est écarté. Même sort pour le défenseur Junior Salomon (Plateau United) et l’attaquant Jacques Bessan (Stade Tunisien) qui paient quant à eux leurs prestations moyennes au dernier tour de l’Ufoa.

Géraud Viwami

Les 18 retenus

Gardiens

Fabien Farnolle (Yeni Malatyaspor/Turquie), Saturnin Allagbé (Niort)

Défenseurs

Moise Adilehou (Levadiakos/Grèce), Rodrigue Fassinou (Aspac) ,  Cédric Hountondji (Gazélec Ajaccio), Khaled Adénon (Amiens/France) , David Kiki (Brest/France), Jordan Adéoti (Auxerre), Olivier Verdon (Bordeaux/ France)

Milieux

Djiman Koukou (RC Lens/ France) , Stéphane Sèssegnon (Montpellier/France) , Jodel Dossou (Austria Lustenau/Autriche) , Chabel Gomez (Esae) , Mama Seibou (Aspac ), David Djigla (Niort/France)

Attaquants

Marcellin Koukpo (Buffles) , Mickael Poté (Apoel Nicosie/Chypre), Christian Kotchoni (JA Cotonou)

Coach : Omar Tchomogo

 

Transfert – Exclu : Motema Pembe (RD Congo) signe Loko !

Arsène Loko (22 ans) va poursuivre sa carrière en République Démocratique du  Congo, le milieu international béninois quitte le club ivoirien de l’Africa Sports pour  s’engager avec le Daring Club Motema Pembe.

Arsène Loko change de club cette saison après quatre exercices dans le championnat ivoirien dont trois à l’Africa Sports, il s’est engagé avec le Daring Club Motema Pembe pour deux ans. L’international béninois rejoint le dernier 3e du championnat congolais et qualifié pour la prochaine Coupe Caf.

Attendu comme une plus-value, Loko est désormais reconnue comme un milieu relayeur de qualité au niveau Africain où il est désormais appelé à briller. Il sort d’une seconde partie de saison complète dans le championnat ivoirien (14 matches, 1 but et 4 passes décisives) où il a gagné la coupe nationale.

Formé à l’Usp, Loko va connaitre le quatrième club de sa carrière  après Onze Créateurs (Bénin), AC Korhogo et l’Africa Sports (Côte d’ivoire).

Géraud Viwami

 

Transfert-Exclu : Al Nadha (Arabie Saoudite) officialise l’arrivée d’Aoudou !

Après une pige de quelques mois  à Al Shorta (Irak) Mohamed Aoudou (27 ans) va porter les couleurs d’un club saoudien cette saison. L’attaquant international béninois s’est engagé avec Al Nadha (D2) jusqu’à la fin de l’exercice.

Mohamed Aoudou a changé d’air cet été, selon nos informations l’attaquant international béninois s’est engagé pour une saison avec Al Nadha en deuxième division saoudienne. Arrivé au club depuis plusieurs jours, l’ancien sociétaire de Dadjè Fc était en attente de formalités administratives en  vue l’officialisation de son transfert.  Actuel 4e avec 4 points après deux journées, Al Nadha avait manqué de peu la montée en première division saoudienne en terminant 4e au pied du podium la saison dernière.

Arrivé libre à l’expiration de son contrat avec Al Shorta (Irak) où il a inscrit 2 buts en 7 matches, Aoudou est attendu comme une recrue phare en attaque dans le royaume.

Attendu pour faire ses débuts en championnat ce mercredi, il sera le second béninois à évoluer en deuxième division saoudienne avec Abdel Fadel Suanon (Damac).

Après trois saisons réussies en Algérie de la JS Saoura à la CR Belouizdad (18 buts marqués) Super Moha est attendu pour relancer sa carrière après son départ de l’Algérie il y  a environ un an. Aoudou est aussi passé par Evian TG (France ) et le COD Meknès (Maroc)

Géraud Viwami

Arabie Saoudite : Suanon signe la passe de trois !

Abdel Fadel Suanon (22 ans, 3 matches, 3 buts en D2 Saoudienne) est réussite en ce début de saison en deuxième division saoudienne. Son club, Dhamak se déplaçait cet après-midi sur le terrain Hajer pour le compte de la troisième journée de championnat. L’attaquant international béninois a ouvert le score pour les rouges à la 49e minute. Son troisième pion en autant de journées disputées. Dhamak va finalement se contenter d’un nul 2-2 et se retrouve désormais 12e avec 2 points.

G.V 

Chan 2018: la compétition retirée au Kenya, un nouveau pays organisateur attendu.

Le Championnat d’Afrique des Nations 2018 n’aura plus lieu au Kenya . La compétition a été retirée au pays qui n’est pas prêt à accueillir le tournoi qui doit débuter dans quatre mois, en janvier prochain. La Caf attend donc de nouvelles candidatures pour pallier à ce forfait. Selon certaines sources , le Ghana et l’Ethiopie serait d’ores et déjà en lice.

G.V

Ecureuils : ce qu’il faut retenir du tournoi de l’Ufoa

Les Ecureuils sont rentrés à Cotonou hier après avoir terminé 4e au tournoi de l’Ufoa réservé aux joueurs évoluant sur le continent africain à Cape Coast (Ghana). Nous avons retracé les cinq choses à retenir pendant ce tournoi.

On n’a méconnu Jacques Bessan

On l’attendait pour faire passer un cap à l’équipe béninoise mais il a manqué complètement son tournoi. Retardé suite à un problème de vol, l’attaquant du Stade Tunisien était absent lors du premier match face au Cap Vert et  n’a pas été à son aise dans la suite. Transparent sur toute la ligne, on a encore tous en tête son incroyable raté face au Sénégal. Il d’ailleurs été relégué sur le banc par Jules Elègbèdè. Bref une compétition à oublier.

 

On a vu une équipe limitée 

Sans vouloir cracher sur la quatrième place du Bénin, le staff conduit par Omar Tchomogo doit rendre des comptes. Avec 8 buts encaissés pour 6 marqués au-delà de ces statistiques, l’équipe béninoise préparée depuis mars dernier a globalement présenté un jeu limité en termes de qualité. On a vu des Ecureuils peu solides tactiquement et manquer d’organisation bien souvent. Avec 3 victoires et 3 défaites en 6 matches, le bilan est acceptable en termes de résultats. Des matche solides face au Nigéria , la Côte d’ivoire et la seconde période face au Cap-Verts.  Mais on retiendra  aussi les tristes prestations lors la raclée face au Sénégal et la petite victoire face à un Niger réduit à neuf. Collectivement du  travail il y en a encore. Mais est-ce que le staff a vraiment les moyens de faire progresser encore ce groupe ?

Glodjinon – Koukpo –  Gomez : On a vu de belles choses 

Quand il n’était pas là le Bénin en souffrait. Marcellin Koukpo (21 ans) est devenu naturellement le leader technique des Ecureuils. Entre percées, ses coups de reins et prises de décisions il a régulièrement conduit les meilleures situations béninoises. Impliqué dans deux des six buts marqués par le Bénin pendant le tournoi, il a séduit. Mais il doit encore progresser sur son tempérament, comme sur son rouge en demi-finale face au Nigéria et sa finition dans les seize mètres. Sinon on  a tous vu qu’il a quelque chose de plus.

A 16 piges seulement il a brûlé  bien des étapes jusqu’à devenir international A.  Il a mis du temps à rentrer dans tournoi mais il a vite pris confiance après son but face à la Côte d’ivoire.  Aligné sur le flanc gauche, il a sorti sans doute son meilleur match face au Nigéria en demi-finale. Garçon doué avec un sens du dribble et un bon coup de pied. Il a montré de belles choses qui laissent entrevoir un potentiel à polir.  Les recruteurs ont forcément coché son nom.

Si on enlève ses prestations le Bénin aurait bien pris la porte assez tôt, Steve Glodjinon a été le dernier rempart qu’il fallait au Bénin. Le gardien de la JA Cotonou a multiplié les arrêts décisifs sur sa ligne. Le joueur formé à l’USP a gagné en confiance et l’a démontré tout au long du tournoi. Enorme.

On a vu un Paterne Counou intéressant

Convoqué à plusieurs reprises chez les A mais jamais aligné, on attendait de voir le défenseur d’Akwa United sous le maillot des Ecureuils. Il était l’une des curiosités du tournoi. Joueur posé et présent dans les duels aériens grâce sa détente verticale de qualité. Il a aussi dégagé une belle assurance et une sérénité presque naturelle dans ses relances au pied. Reste à travailler son entente avec ses coéquipiers dans l’axe de la défense. Sinon il a réussi son tournoi.

 

Le Bénin a touché 25 mille dollars

Le tournoi de l’Ufoa est désormais sponsorisé par Fox Sports et les Ecureuils ne sont pas rentrés bredouilles.  Le Bénin a touché un chèque total de 25 mille dollars (environ 13 millions FCFA) pour son parcours dont 10 mille grâce à la quatrième place. Une belle cagnotte.

Géraud Viwami

Perf’ des béninois : Didavi brille, Suanon continue sur sa lancée, des nouvelles de Boco et la belle opération de Sèssegnon

Nouvelle saison, nouvelle formule, votre rubrique revient avec une autre configuration pour plus d’info sur l’actualité  des footballeurs béninois à l’étranger. A la une : En Arabie Saoudite, Abdel Fadel Suanon a enchainé avec son deuxième but de la saison. En Allemagne, Daniel Didavi a marqué contre le Bayern Munich. On a pris des nouvelles de Romuald Boco buteur en Angleterre. Point global.

 

Didavi marque contre le Bayern Munich, 2/2 pour Suanon

Mardi, il fallait être en Arabie Saoudite pour voir le deuxième but en deux matches d’Abdel Fadel Suanon (2 matches, 2 buts cette saison) avec Damac en deuxième division. Son club s’est malheureusement incliné 2-1 malgré l’ouverture du score de l’international béninois.

Vendredi, il fallait être sur le terrain du Bayern Munich pour voir Daniel Didavi (6 matches, 3 buts) confirmer sa bonne forme du moment face aux champions d’Allemagne. Entré en jeu, le milieu offensif germano-béninois a permis aux loups de revenir à 2-2 alors qu’ils étaient menés 2-0 à la pause. Un joli come-back.

En  France, Samedi on a pris du plaisir avec Stéphane Sèssegnon (33 ans) et Montpellier qui ont contré le PSG. Le capitaine des Ecureuils a été plutôt convaincant dans un match compliqué mais bien géré.

En Angleterre, on a retrouvé les traces de Romuald Boco (32 ans) en cinquième division, l’ancien international béninois a marqué avec Leyton Orient dans un nul match 2-2. Sa deuxième réalisation de l’exercice.

 

Cédric Hountondji (Gazélec Ajaccio) , Steve  Mounié (Huddersfield) blessé, et Jonathan Tinhan (Troyes) n’étaient pas dans le groupe de leur club respectif.

David Kiki (Brest) et Fabien Farnolle (Yeni Malatyaspor) quant à eux étaient sur le banc sans entrer en jeu

Géraud Viwami

 

Video : Le but d’Abdel Fadel Suanon

LE TABLEAU DES STATS

 

Afrique du Sud

D2 –J5

Witbanks Spurs –  Universoty of Pretoria 1-2

Titulaire : Ghislain Débouto, attaquant ,70  minutes (Witbanks Spurs)

Stats saison : 4 matches

Classement : 8e/16 : Witbanks Spurs 6 points

 

Black Leopards – Real King   0-0

Titulaire : Christophe Aifimi, gardien, 90 minutes (Black Leopards)

Stats saison : 2 matches

Classement : 12e/16 : Black Leopards  4 points

 

Allemagne

D1 – J6

Bayern Munich – Wolfsbourg 1-0

Entré en jeu : Daniel Didavi, milieu offensif, 73e  minute (Wolfsbourg)

But :  Didavi 83e

Stats saison : 6 matches/  3 buts

Classement : 13e/18 : Wolfsbourg 6 points

 

Angleterre

D3 – J9

Bristol Rovers– Blackpool  3-1

Entrée en jeu: Sessi d’Almeida, milieu défensif, 73e  (Blackpool)

Stat saison : d’Almeida 7 matches

Classement : Blackpool 6e/24 : 17 points

D5 – J12

 

Aldershot Town – Leyton Orient  2-2

Entré en jeu : Romuald Boco, milieu, 73e minute

But : Boco 82e

Stat saison : Boco 10 matches, 2 buts

Classement : 13e/23 Leyton Orient 17 points

 

Arabie Saoudite

D2-J2

Damac – Al Sholaha 1-2

Titulaire : Abdel Fadel Suanon , attaquant , 90 minutes (Damac)

But : Suanon 60e minute

Stat saison : 2 matches, 2 buts

Classement : 12e/16 : Damac 1 point

Belgique

D2 –J7

Cercle Brugge – Tubize  4-0

Titulaire : Emmanuel Imorou ,  arrière gauche, 90 minutes (Cercle Brugge)

Stats saison : 4 matches

Classement : 2e/8 : Cercle Brugge 12 points

 

OH Louvain – Beerschoot 0-0

Titulaire : Yannick Aguémon, ailier, 58 minutes (OH Louvain)

Stats saison : 7 matches/  5 buts

Classement : 4e/8 : OH Louvain 10 points

Chypre

D1-J5

Aris  – Apoel Nicosie  0-0

Entré en jeu : Michael Poté, attaquant.  63e  minute.

Stats saison : 3 matches / 1 but

Classement : 11e/14 : Apoel Nicosie 4 points

 

France

Ligue 1  – J7

Caen – Amiens 1-1

Titulaires : Khaled Adénon défenseur central (Amiens)

Stat saison : Adénon  7 matches

Classement : 16e /20 : Amiens 6 points

 

Montpellier – Paris SG  0-0

Titulaire : Stéphane Sèssegnon, milieu offensif ;  90 minutes.

Stat saison : Sèssegnon 4 matches

Classement : 15e /20 : Montpellier  5 points

 

Ligue 2 – J9

Nîmes – Niort 1-5

Titulaire : Saturnin Allagbé, gardien ,90 minutes  (Niort).

Entré en jeu : David Djigla, ailier, 83e minute

Stat saison :   Allagbé 7 matches – 3 clean sheet. Djigla 4 matches

Classement : 13e /20: Niort  11 points.

 

Clermont – Lens 1-0

Entré en jeu : Djiman Koukou ;  milieu défensif,  46e minute (Lens)

Stat saison : Koukou  5 matches

Classement : 20/20 : Lens 3 points

 

Valenciennes – Auxerre 0-2

Titulaire : Jordan Adéoti, milieu défensif,  90 minutes.  (Auxerre),

Stat saison : Adéoti 9 matches

Classement : 17e/20 : Auxerre 10 points

Grèce

D1-J5                     

AO Kerkyra – Levadiakos 1-1

Entré en jeu : Moise Adilehou, défenseur, 63e minute (Levadiakos)

Stat saison : Adilehou, 3 matches

Classement : 6e/16 : Levadiakos 7 points

 

Réalisé par Géraud Viwami

Toute personne qui copie cet article sans citer la source s’expose à la rigueur de la loi.

 

 

 

 

 

 

 

Tournoi Ufoa 2017 : Le Ghana conserve son bien

Le Ghana a conservé hier son titre du tournoi de l’Ufoa à domicile face au Nigéria. Les Blacks Stars se sont imposés 4-1 en finale grâce à des réalisations de Sarfo (44e et 77e sp) , Atingah (60e sp) et Cobbinah (90e). Les Supers Eagles ont réduit le score en fin de match par Rabiu Ali.

Au tableau des récompenses , le nigérian Ikéchukwu Ezenwa a été désigné meilleur gardien , le ghanéen Isaac Twum a été sacré meilleur joueur pendant que son coéquipier Stephen Sarfo termine meilleur buteur avec 4 réalisations.

Géraud Viwami 

Tournoi Ufoa 2017 : Comme en 2013, le Bénin termine au pied du podium

Les Ecureuils ont perdu cet après-midi à Cape Coast le match de la troisième place du tournoi  de l’Ufoa face au Niger 2-1. Face à un Mena discipliné et efficace , les Ecureuils n’ont pas pu faire le poids et ils échouent au pied du podium 

Le Mena efficace.

Positionné plus bas mais organisé le Niger empêche le Bénin de faire le jeu plus haut et place des contres. Les Ecureuils ont une possession plutôt stérile pendant les premières minutes. Inspiré Chabel Gomez lance le premier assaut à gauche mais son  centre n’est pas suivi pas Jules Elègbèdè trop court (6e). Gomez sera trouvé dans l’espace par Ibrahim Ogoulola mais sa frappe enroulée termine dans les gants nigériens. Le Niger va trouver la faille sur sa première occasion franche.  Victorien Adjé déborde  Mama Bah-Yéré à droite puis remet au point de pénaty pour Halidoun Garba qui trouve le cadre. 1-0 (29e). Une sale demi-heure pour le Bénin qui va perdre Ogoulola qui sort sur blessure , remplacé par Saliou Idrissou (32e). Juste avant la pause ,Adjé n’est pas loin de doubler la mise pour le Mena mais son plat du pied est trop enlevé. Mené et diminué à la pause le Bénin souffre.

Adjé tue le match

Le Niger continue de jouer en contre à la reprise mais le jeu est plus ouvert. Nabil Yarou n’était pas loin d’égaliser sur un coup franc de Mama Seibou , sa tete est repoussée par le gardien puis flirte avec le poteau.(65e). Dans la foulée Gomez voit sa frappe enroulée repoussée dans les pieds de Jacques Bessan mais l’attaquant du Stade Tunisien bute encore sur la gardien à son tour. (66). Le Bénin joue haut et pousse pour égaliser et se fera piéger en fin de match. Sur un ballon perdu par Yarou au milieu , le Niger mène un contre assassin conclu avec un peu de chance par Adjé . 2-0. (83e)

Fautif sur le second but , Yarou va se rattraper en réduisant le score de la tête dans les arrets de jeu (91e). Le Bénin va s’incliner 2-1 et se contentera des 10 mille dollars versés au quatrième du tournoi. Les Ecureuils finissent à la meme place qu’en 2013.

XI Bénin : Glodjinon – Fassinou (Adjanakou 60e) , Bah – Yéré, Yarou, Salomon – Seibou, Ogoulola (Saliou 32e), Houngbédji- Gomez , Agnidé (Bessan 52e), Elègbèdè.

Coach : Omar Tchomogo.

Géraud Viwami.

Tournoi Ufoa 2017: Le Niger mène la danse devant le Bénin (Mi-temps)

A la pause à Cape Coast au Ghana pour le match comptant pour la troisième place du tournoi de l’Ufoa ; les Ecureuils sont menés 1-0 par le Niger. Ouverture du score signée  Halidou Garba sur un débordement de Victorien Adjé (29e). A noter la sortie sur blessure d’Ibrahim Ogoulola , côté béninois (32e).

Tournoi Ufoa 2017 : La compo du Bénin face au Niger avec Agnidé et Houngbédji, coup d’envoi à 15h

 

Le Ecureuils jouent cet après-midi à partir de 15h de Cotonou leur dernier match au tournoi de l’Ufoa à Cape Coast face au Niger. Cette affiche qui est un remake du match de la troisième journée (2-1 pour Bénin) comptera cette fois pour la troisième place du tournoi. Le sélectionneur béninois privé de Marcellin Koukpo , suspendu n’a fait que deux changements dans le onze qui a perdu face au Nigéria en demi-finale et Osseni Agnidé sur le côté gauche et pousse Saliou Idrissou sur le banc. Gaston Houngbédji fait son entrée au milieu de terrain. Le Bénin jouera donc dans un 4-3-3. En pointe Jules Elègbèdè a été une fois encore préféré à Jacques Bessan.

France : les années parisiennes de Sèssegnon

Cet après-midi, Montpellier a réussi à contraindre avec la manière le Paris SG, leader du championnat de France au nul vierge. Un petit exploit auquel Stéphane Sèssegnon (33 ans, 5 matches en L1) a participé match dans les rangs héraultais. L’occasion pour nous de revenir en cinq points sur les années parisiennes du capitaine des Ecureuils.

 

Nommé aux trophées UNFP

Brillant en deux exercices avec Lemans en Ligue 1 ,  Stéphane Sèssegnon a confirmé tout le potentiel qu’on voyait déjà apparaître avec Créteil en Ligue 2  plutôt. La France est sous le charme de ce garçon puissant, technique avec un art du dribble imprévisible. Son talent ne faisait plus débat. Le PSG va sortir le chéquier à hauteur de 8 millions d’euros en juillet 2008 pour en faire le joueur béninois le plus cher à l’époque. L’ancien diamant des Requins était en train de polir. Il est présenté avec son maillot floqué du numéro 10 au Parc des Princes, quatre années seulement après avoir quitté les pelouses béninoises. Il s’adapte vite et devient incontournable dans le onze francilien. Il réalise un premier exercice convaincant au point d’être nommé aux trophées UNFP pour le titre de meilleur joueur du championnat. La récompense ira finalement au lyonnais Karim Benzema.

Un bijou contre Sochaux

Utilisé à presque tous les postes offensifs, Sèssegnon s’épanouit dans la capitale française. Meneur de jeu de prédilection, il est aussi souvent aligné sur un coté dans le 4-4-2 d’Antoine Kombouaré, l’entraîneur à l’époque. Au-delà de ses dribles dont les supporters parisiens s’en souviennent encore. Sèssegnon a surtout marqué l’un des buts de la saison 2008-2009 face à Sochaux. Un tir puissant aussi que précis qui n’a laissé aucune chance au gardien sochalien ce 23 aout 2008.

Ses débuts en Europe

On n’a presque du mal à le réaliser maintenant mais Sèssegnon n’a jamais joué en Ligue des Champions même pas de tours préliminaires. En son temps le PSG n’avait pas encore basculé dans sa dimension actuelle. Il a tout même connu la C3. Son premier match européen c’était face aux turcs de Kayserispor le 02 octobre 2008. Il a cumulé 15 apparitions en Coupe Uefa (devenu Europa League) et marque son unique but contre les hollandais de Twente le 18 décembre 2008.

Un départ manqué et un divorce amer

Après une saison 2009-2010 de haute facture (29 matches, 6 buts) Sèssegnon était pisté par plusieurs clubs anglais. Les noms d’Arsenal et Chelsea revenaient avec insistance. Les Blues auraient même formulé une offre de 10 millions d’euros cet été pour l’international béninois. Mais il est resté à Paris. Six mois plus tard, le climat se détériore avec son entraineur Antoine Kombouaré. Une friction qui conduira à son départ pour Sunderland en janvier 2011 avec 105 matches disputés toutes compétitions confondues pour 10 réalisations. Et une coupe de France remportée en 2010 en trois ans et demie. Un épisode que le Montpelliérain analyse autrement six ans plus tard. « Aujourd’hui, je regrette la méthode. Juste la méthode. Pas ma décision de partir. Je crois que j’ai été mal conseillé. Si j’avais patienté quelques mois, j’aurais pu signer dans un meilleur club que Sunderland. Mais j’avais tellement envie de jouer en Angleterre. La vie est faite de mauvais choix”, » a-t-il confié au journal Le Parisien.  Sèssegnon aurait-il pu rester dans les rangs du club francilien après l’arrivée du Qatar six mois après son départ ? On ne le saura jamais.

Le coup de rein qui tue

On a quand même de bons souvenirs de son passage à Paris. Notamment ce dribble en match amical face au Sporting Portugal qui a tordu la cheville de son adversaire. Incroyable.

Géraud Viwami

Allemagne : Didavi contrarie le Bayern Munich

Daniel Didavi (27 ans, 6 matches, 3 buts) a été le héros de Wolfsbourg ce soir sur la pelouse du Bayern Munich ce soir à l’occasion de la 6e journée de Bundesliga. Entré en jeu à la 73e minute alors que les Loups étaient menés 2-1 , le milieu offensif germano béninois va égaliser pour les siens à la 83e minute. A la réception d’un centre de Verhaegh ,  le gaucher ne s’est pas prier pour faire l’Allianz Arena d’une tête plongeante et permettre aux verts de repartir avec un point. Score final 2-2. Didavi confirme sa bonne forme en ce début d’exercice avec son troisième but en quatre journées. Wolfsbourg est 11e avec 6 points.

Géraud Viwami. 

Tournoi Ufoa 2017: Un remake face au Niger pour la troisième place dimanche prochain !

Il  y aura un acte deux entre le Bénin et le Niger au tournoi de l’Ufoa 2017 au Ghana. Battu par le Ghana 2-0 en demi-finale hier , le Mena sera face aux Ecureuils éliminés par le Nigéria (1-0) pour le match de la troisième de la place. Opposés lors de la troisième journée dans le groupe B , le Bénin avait battu les hommes de François Zahoui réduit à neuf 2-1. Initialement prévu pour samedi le match est décalé sur  dimanche prochain à 15h avant la grande finale entre le Ghana et le Nigéria à 19h. Le vainqueur de la troisième place touchera un chèque de 25 mille dollars (environ 14 millions FCFA).

Géraud Viwami

Tournoi Ufoa 2017 : orphelin de Koukpo , les Ecureuils n’ont pas pu revenir face au Nigéria

Le Bénin échoue aux portes de la finale de la 4e édition du tournoi de l’Ufoa à Cape Coast au Ghana, face au Nigéria 1-0. Réduit à dix pendant  une heure les Ecureuils ont bien résisté sans trouver la faille.

 

Homme du match : Steve Glodjinon

On des regrets rien que pour lui. Il a encore sorti un match monstrueux avec des arrêts qui ont évité le pire pour les Ecureuils. Impuissant sur le but encaissé, il a gardé sa concentration pour sortir encore un match de haute facture.

But 

10e : Ballon récupéré par Ifeanyi qui lance la contre-attaque avec Okpotu qui sert Rabiu Ali lancé dans la surface , le milieu contrôle et bat Steve Glodjinon tranquillement 1-0.

Koukpo exclu, Ali le bourreau

Alors qu’on s’enthousiasmait de voir le Bénin réussir son entame de match face au favori nigérian dans la mise en place et le pressing haut mis en place par Omar Tchomogo, les jaunes se feront avoir après dix minutes de jeu. Suite à un ballon récupéré dans leur moitié, les nigérians lancent un contre fulgurant. Okpotu sera à la passe pour Rabiu Ali à la conclusion dans la surface, le milieu offensif de Kano Pillars bat aisément  Glodjinon. 1-0. Déjà buteur face aux Ecureuils à Kano, il a remis ça.

Malgré ce but, les Ecureuils tentent de réagir mais manque de précision dans les trente derniers mètres. Et comme si le sort était contre les Ecureuils, Marcellin Koukpo, pourtant entreprenant sera exclu à la 34e minute. L’attaquant des Buffles est sanctionné d’un deuxième carton jaune après une simulation à l’entrée de la surface alors qu’il était déjà averti. Un rouge discutable.

Un réveil à dix

A dix les Ecureuils vont se réveiller d’abord en fin de première période. Avec un Chabel Gomez , désigné homme du match  par l’organisation , en feu sur son côté gauche, ils acculent les Super Eagles devant leur but sans toucher le cadre d’Ikéchukwu Ezenwa. Ce dernier a failli être trompé par son défenseur Adélèyè suite à un centre vicieux de Mama Bah-Yéré au premier poteau (45e).

Le Bénin va démarrer la seconde période comme il avait fini la première. Gomez malmène la défense des verts mais n’arrivent pas à conclure ses actions. Héros face au Niger, Jules Elègbèdè va vendanger la plus grosse occase béninoise de la partie. Bien servi sur un centre de Rodrigue Fassinou au point de pénalty, l’attaquant d’Energie manque son geste final (55e). Quel raté !

Le Nigéria vendange

Après l’heure de jeu, le Bénin va perdre son entrain offensif. Le jeu est ouvert, le Nigéria ne pas en profiter. La faute à un Glodjinon énorme. Moses à deux reprises (63e et 73e)  et Okpotu butent sur le gardien de la JA Cotonou (80e). Et quand il est battu comme à la 88e c’est le défenseur des Buffles, Nabil Yarou qui sauve le Bénin sur sa ligne alors que le  pointu de Gabriel allait mourir au fond des filets.

Les Ecureuils perdent sur un score étriqué  avec un visage bien meilleur qu’il y a quarante-huit heures face au Niger. Des regrets? peut-être. Ils devront essayer de rattraper dans le match de la troisième place, samedi prochain.

Géraud Viwami

Feuille de match

Tournoi UFOA 2017 – Demi-finale

Arbitre : Baba Léno (Guinée) 

Nigéria – Bénin 1-0

But : Rabiu Ali 10e 

XI Bénin : Glodjinon – Bah Yéré , Fassinou, Yarou, Salomon – Ogoulola , Seibou- Gomez , Saliou (Agnidé 58e )- Koukpo – Elègbèdè (Bessan 65e )

Coach : Omar Tchomogo

XI Nigéria : Ezenwa – Okoro, Akas , Aremu, Ariwachuku – John (Mathias 68e) , Ifeanyi, Okpotu – Ali (Gabriel 85e), Moses, Adeleye.

Coach : Salisu Yesufu.

Tournoi Ufoa 2017: Nigéria – Bénin 1-0, les Super Eagles en finale (match terminé)

Le Nigéria jouera la finale du tournoi de l’Ufoa au détriment des Ecureuils. Victoire 1-0 grâce à un but de Rabiu Ali en début de match 10e minute. Malgré l’expulsion de Marcellin Koukpo (34e)  , le Bénin se sublime mais n’arrivera pas à égaliser. Les Ecureuils joueront le match de la troisième place face samedi contre le perdant de la seconde affiche.

G.V

Tournoi Ufoa 2017 : le Bénin mené et réduit à dix , réaction attendue (mi-temps)

Le Nigéria mène 1-0 à la pause à Cape Coast à l’issue de la première période de la demi-finale face au Bénin. Sur une contre-attaque bien menée , Rabiu Ali était la conclusion dans la surface de réparation (10e). Ensuite Marcellin Koukpo sera exclu suite à une simulation pour un second carton jaune (34e). Malgré l’infériorité numérique , les Ecureuils ont été bien présents en fin de partie avec quelques situations intéressantes. suivre.

G.V.

Tournoi Ufoa 2017 : la compo du Nigéria face au Bénin

Le sélectionneur du Nigéria , Salisu Yesufu a dévoilé le onze qui va débuter face au Bénin en demi-finale de la coupe de l’Ufoa dans quelques minutes.

Ezenwa – Okoro, Akas , Aremu, Ariwachuku – John , Ifeanyi, Okpotu – Ali, Moses, Adeleye.