Ecureuils – Amical : sans stage de préparation, les Ecureuils attendus à Malabo à la veille du match

Le dimanche 3 septembre, le Bénin jouera la Guinée Equatoriale à Malabo en match amical dans le cadre de la journée Fifa. Les 18 joueurs convoqués sont connus mais selon nos informations le Bénin devrait débarquer en terre guinéenne à la veille du match et n’a toujours pas débuté son stage à trois jours de l’échéance.

 

Selon le calendrier officiel de la Fifa, les joueurs internationaux convoqués pouvaient rejoindre leur sélection nationale respective à partir du lundi dernier. Au Bénin l’adversaire, la Guinée Equatoriale a été confirmé il y a un peu plus d’une semaine et la liste officielle des joueurs convoqués par Omar Tchomogo est sortie hier seulement. Selon nos informations, tous les joueurs convoqués doivent rallier Cotonou entre ce soir et demain selon les plans de vols. Ensuite le groupe devra obtenir les visas nécessaires pour fouler le sol guinéen. Toujours selon nos informations, les Ecureuils devraient arriver à Malabo dans la journée du samedi matin à moins un 24 heures du match. Bref une organisation de dernières minutes.

Poté s’entraîne …. seul 

Face à cette situation incroyable, ce matin  l’attaquant Michael Poté de l’Apoel Nicosie qui a rallié Cotonou depuis mardi s’est entraîné pour garder la forme avec Soleil Fc , club de première division béninoise. Une situation invraisemblable alors que le sélectionneur et son staff sont disponibles ainsi que les six joueurs locaux convoqués. A trois jours de ce match amical, aussi incroyable que cela puisse paraître les Ecureuils n’ont pas encore une seule séance collective et ne sont pas non plus au regroupement à l’heure nous écrivons cet article.

Organisation bâclée, staff limité

Cette situation rappelle étrangement celle de mars dernier où les Ecureuils s’étaient déplacés en Mauritanie (match perdu 1-0) avec des plans vols inattendues imposés aux joueurs. Ce qui a conduit à une cascade de forfaits, pour rappel le sélectionneur Tchomogo avait eu à disposition un groupe final de 15 joueurs avec deux entraînements seulement. Poté avait rejoint le groupe à la veille du match et a été titulaire le lendemain. L’organisation autour la sélection nationale est loin  d’être professionnelle et laisse vraiment à désirer. Indigne même d’une nation qui rêve de participer à une Can. A l’heure où, le Togo futur adversaire du Bénin en mars 2018 , a débuté son stage à Agadir au Maroc depuis lundi dernier et joue le premier de ses deux matches amicaux face au Niger ce soir.  On se demande aussi quel était le plan de préparation établie par le staff conduit par Tchomogo à qui incombera la responsabilité technique de cette rencontre. Tout le monde est dans le flou et les joueurs en premiers.

Géraud Viwami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *