Qualif’ Chan 2018 : les Ecureuils s’en contenteront

Dans un match moyen , les Ecureuils n’ont pas fait mieux qu’un nul 1-1 à Kégué face au Togo pour le compte du premier tour des qualifications du Chan Kenya 2018 malgré l’ouverture du score de Marcellin Koukpo juste avant la pause. Un nul au stade de Kégué à confirmer dans une semaine à domicile.

 

Les buts

45e : Abdel Bouraima effectue un pressing gagnant aux abords de la surface de réparation puis coulisse pour Marcellin Koukpo. Ce dernier pénètre dans les seize mètres et frappe Sabirou Bassa Djéri n’arrive pas à maîtriser son ballon en deux temps qui file au fond 1-0.

47e :  Mama Seibou perd un ballon à soixante mètres des buts béninois , Kokou Gazozo lance la contre-attaque avec une chevauchée puis sert Messan Degli. Le tir de  ce dernier est repoussé par Steve Glodjinon  mais Eli Sewonou a suivi et marque dans le but vide 1-1

Homme du match : Kokou Gazozo, milieu offensif togolais

Comme un vrai capitaine il a dicté le ton du jeu à ses coéquipiers. Le milieu offensif de l’As Togo Port a rayonné dans l’entrejeu, il a fait apprécier son pied gauche sur son jeu long mais aussi sa capacité a avalé les espaces comme sur le contre qui amène l’égalisation. Le numéro 10 des Eperviers a été une grosse satisfaction.

 

 

Le réalisme et la chance

Présent dans l’impact physique, les Ecureuils rentrent bien dans la rencontre mais laissent progressivement le ballon aux togolais qui n’en demandaient pas autant. Guillaume Yenoussi enclenche la première frappe du match mais il glisse dans la surface et voit sa frappe enroulée mourir mollement dans les gants de  Glodjinon (2e).   Les Eperviers ne profitent pas de leur entame réussie et pèchent dans les décisions les derniers mètres béninois. Les vingt minutes passées les Ecureuils relèvent  la tête le trio Houngbéji-Seibou-Ogoulola touche plus de ballons. Chabel Gomez va signer la première incursion béninoise, bien lancé dans le dos de la défense par  Koukpo à gauche, l’attaquant d’Esae voit sa frappe au premier poteau capté sans souci. (35e). Deux minutes plus tard, Koukpo aussi prend sa chance sans faire mouche.

Antonio De Souza donnera des frissons au stade en voyant son coup franc fuir le cadre pour peu (42e).  Puis le réalisme béninois va faire mal avec un brin de chance aidé par Bassa Djéri, Koukpo donne l’avantage aux Ecureuils avant la pause. Le Togo peut avoir des regrets.

Sewonou répond, Aboky vendange

A la reprise le Togo ne se fait pas prier pour égaliser. Elie Sewonou marque un but de renard de surface à la conclusion d’une contre-attaque bien menée par le capitaine Kokou Gazozo. La seconde période sera rondement mené par les togolais gonflés par l’égalisation mais trop imprécis dans le dernier geste.  A l’image de cette tête manquée par Issifou Bourahana sur un coup franc déposé par Gazozo au point de penalty (54e). Comme en première période, le Ecureuils se réveillent dans le dernier quart d’heure. Koukpo slalome dans la surface mais voit sa frappe contrée in extrémis dans la surface (74e). Dans la foulée  Waris Aboky manque la balle du break. L’ailier de la JA Cotonou, seul face à Bassa Djéri tire pleine axe sur le portier Gbikinti (76e) . Les Ecureuils auraient pu réussir le hold up sans avoir briller , le Togo méritait sans doute mieux par rapport au contenu. Match retour à Cotonou dans une semaine pour voir qui passera le premier tour entre ses voisins. Le Nigéria attend son adversaire du second tour.

Géraud Viwami

 

XI Togo : Bassa-Djéri – Adégnon , Ouro-Sama, Bourahana , Kouloun- Efoe , Gazozo , Yenoussi (Akoro 50e ) , Degli- Sewonou (Agoro 48e), de Souza

Coach :                 Abalo Dosseh

XI Bénin : Glodjinon – Fassinou , Yarou , Adjanakou , Bah Yéré- Seibou , Houngbédji (Elegbéde 90e), Ogoulola – Bouraima (Agnidé 55e) , Gomez (Aboky 61e) , Koukpo

Coach : Omar Tchomogo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *