Journal des Transferts : Badarou , Suanon , Aoudou , les bonnes affaires béninoises

Chaque vendredi retrouvez les dernières infos sur l’actualité du mercato des joueurs béninois  pendant tout ce mercato estival. Cette semaine, nous avons consacré un numéro spéciale à trois internationaux béninois en fin de contrat. A l’heure où les clubs reprennent le chemin de l’entraînement , ils pourraient réaliser de bonnes affaires avec ces béninois. 

Nana Badarou (26 ans, défenseur central polyvalent)

28 matches dans le championnat Koweït avec Burgan SC. Si son club a terminé lanterne rouge, l’international béninois a globalement tiré son épingle du jeu. Une saison pleine pour lui avec une reconversion enrichissante. Défenseur central de prédilection, il dépanne avec aisance sur le côté droit mais cette saison il a été replacé avec succès au poste de milieu défensif. En sentinelle, il a rendu des copies très propres en étant décisif avec quatre buts et sept passes décisives. En fin de contrat l’ancien de l’Aso Chlef et du Wydad Casablanca recherche un bon challenge sportif. Selon nos informations un club tunisien et un autre égyptien ont déjà approché le joueur sans succès.

Mohamed Aoudou (27 ans, attaquant)

Il sort d’un exercice plus ou moins compliqué. D’abord en Algérie il a quitté en octobre  le CR Belouizdad en novembre après une tentative d’agression de certains supporters avec huit matches dans les jambes pour un but marqué. Un triste épisode qu’il pensait pourvoir oublié en signant dans la foulée à Free State Stars en Afrique du Sud. Mais au pays de Mandela ça se complique pour lui. Arrivé en novembre il devait attendre janvier afin d’être qualifié mais le coach italien Giovani Solinas qui s’est personnellement impliqué dans sa venue a été débarqué en début d’année. Le nouvel arrivant, Serame Letsoaka lui a clairement confié qu’il n’entre pas dans ses plans. Alors l’attaquant béninois cède aux sirènes d’Al Shorta ((Iraq) en février dernier pour une pige de six mois. Auteur de deux  buts et trois passes décisives en neuf apparition. Il a  été précieux pour son jeu en pivot et conquis les supporters par sa détermination. Il  sera libre fin juillet. A 27 ans cet Écureuil expérimenté,  possède une belle côte dans le Golf notamment et ne devrait pas avoir de mal à rebondir. Auteur de 17 buts en deux saisons pleines en Algérie il connaît le secret des surfaces de réparation.

Abdel Fadel Suanon (attaquant , 22 ans, photo)

Il est à la recherche d’un second souffle , victime d’une rupture des ligaments croisés en octobre alors qu’il avait bien débuté sa saison (3 buts en 6 matches) avec Damac en deuxième division saoudienne, il sera opéré et éloigné des terrains. En pleine rémission après une rééducation assidue, l’ancien attaquant de l’Etoile du Sahel est à la recherche d’un projet de relance puisque son bail d’un an est expiré en cette fin saison. Capable de grosses performances comme en 2015-2016 21 buts toutes compétitions avec Damac où il était en prêt avant d’être racheté par le club, Suanon est un buteur pur sang. Attaquant aussi rapide qu’adroit , il peut jouer comme attaquant intérieur aisément , quelques saoudiens l’ont déjà approché avec des offres fermes mais il tempère. Celui qui vient de fêter ses 22 ans il y  a une semaine environ coûtera zéro franc au club qui osera croire en lui. Un moindre risque pour un gros talent et international.

Géraud Viwami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *