Amiens : la carrière d’Adénon en cinq dates

Il a   un parcours qui force l’admiration, arrivé prometteur au Mans en 2008 il est passé par la case suspension pour finalement parfaitement relancer sa carrière qui était au point mort il y a trois ans. Voici l’histoire de Khaled Adénon (31 ans), le défenseur promu en Ligue 1 française hier avec Amiens en cinq dates.

19 octobre 2008 : Son premier match en Ligue 1

Champion de Côte d’ivoire 2005 et 2006  avec l’Asec Mimosas où il a été formé, le jeune défenseur devient international béninois dans la même période et attise les regards avec la vingtaine. En janvier 2008, il va s’engager avec Le Mans en première division française. Arrivé en hiver il passe le clair de sa première demi-saison en équipe réserve à s’adapter. Il fera sa première apparition sur les pelouses de Ligue 1 le 19 octobre 2008 contre Nancy, il a remplace le brésilien Paulo André à la 88e. Le gardien français, Yohann Pelé et l’ivoirien Gervinho étaient titulaires ce soir là dans les rangs des manceaux. L’ancien Mimo patiente quelques mois avant d’étaler tout son potentiel au grand public lors de sa première titularisation le 17 janvier 2009 à Geoffroy Guichard contre Saint-Etienne ( 1-1) avec un certain Bafétimbi Gomis comme client à la pointe de l’attaque des verts.

22 aout 2012 : Sa suspension par la Fifa

Après avoir connu deux Can avec le Bénin en 2008 et 2010, Adénon est devenu un cadre en équipe nationale. Un soir de 10 juin 2012, le Bénin jouait à Kigali contre le Rwanda dans le cadre des qualifications du Mondial Brésil 2014. A la 84e minute, l’arbitre éthiopien, Mr Balmak accorde un pénalty  au Rwanda. En position de dernier défenseur et impliqué sur l’action, Adénon est expulsé. Le défenseur manceau conteste s’en suit une petite échauffourée comme en voit souvent sur les terrains après certaine expulsion. Adénon persiste sur son innocence « Je ne l’ai pas touché ». Bokota va égaliser pour les Amavubis en transformant le pénalty. 1-1, score final mais le Bénin ignorait encore qu’il allait perdre bien plus que deux points.

Mr Balmak dans son rapport n’épargne pas Adénon, il sera suspendu un an  par la Fifa pour  « voie de fait » sur l’arbitre le 23 aout 2012. Mais bien avant la Fifa a adressé plusieurs courriers à la fédération béninoise de football qui sont restés sans réponse et ont sans doute condamné le joueur.

Adénon qui sortait deux belles saisons avec Le Mans en Ligue 2 a le soutien de son club où  il venait de prolonger mais ce sera insuffisant. Quelques mois plus tard le club sarthois va déposer le bilan et sera rétrogradé en DH.

Ce dernier va lutter en vain,  son appel auprès du Tribunal Arbitral du Sport sera rejeté  en Janvier 2013. Il purge toute sa suspension en silence le cœur meurtri.

Son retour officiel : 17 mai 2014 contre Sao Tomé

Sa suspension prend fin officiellement, le 23 aout 2013 mais n’ayant pas joué depuis un bail Adénon peine à trouver un nouvel employeur, il sera même recalé après un essai à Fréjus Saint Raphael en janvier 2014. Comme un symbole, c’est avec le maillot des Ecureuils qu’il fera officiellement son retour. Le sélectionneur, Didier Ollé-Nicolle le convoque lors du tour préliminaire  de la qualification de la Can 2015 et l’aligne d’entrée face au Sao Tomé le 17 mai 2014. Quelques semaines plus tard, Luçon (National) va lui offrir une seconde chance.  Alors que son dernier match en club remontait à Aout 2012 avec Le Mans en Ligue 2, Adénon signe son retour en club en Aout 2014. En charnière centrale il  réalise une saison de qualité (30 matches, 1 but) qui permet à son club de terminer 5e . Il va filer à Amiens dans la même division la saison suivante.

3 juin  2016 : Le but de la montée en Ligue 2

Ambitieux et armé pour jouer la montée en Ligue 2, Amiens offre à Adénon le genre de défi qu’il recherchait.  Il se fond dans la masse à la perfection et se hisse dans la hiérarchie et se voit confier le brassard de capitaine. Le 3 juin  2016, Amiens à besoin d’une victoire sur Belfort pour valider son retour en Ligue 2. Comme un leader Adénon va donner le sésame aux siens en inscrivant l’unique but du match à la 36e minute.

19 mai 2017 : La montée en Ligue 1

En Ligue 2, Amiens garde sa dynamique et se place très vite en haut de tableau, malgré la perte du brassard, Adénon est toujours aussi incontournable 36 matches joués sur 38 possibles. En course jusqu’à l’ultime journée hier soir, le club va valider sa montée sur un but aussi tardif que salvateur de Bourgaud au bout du temps réglementaire. Vous ne rêvez pas, Adénon sera bien de retour en Ligue 1 la saison prochaine, huit ans après y avoir goûté avec Le Mans, cette fois-ci peut-être dans la peau d’un futur titulaire. Quelle histoire !

Géraud Viwami

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *