Ecureuils Chan-amical : Côte d’ivoire – Bénin 1-1

Les Ecureuils locaux ont disputé ce soir à Abidjan contre la Côte d’ivoire leur quatrième match de préparation dans le cadre du premier tour du Chan 2018 face au Togo. Mené 1-0 grâce à un but de Diabaté (69e) , le Bénin égalisera à la 81e minute par le défenseur de l’Aspac Nabil Yarou. Troisième match nul consécutif pour les hommes d’Omar Tchomogo.

Ecureuils : Farnolle sera apte pour la Gambie

Touché au genou, Fabien Farnolle (32 ans) n’a plus foulé de pelouse en club depuis fin mars mais le gardien convoqué en sélection nationale face à la Gambie le 11 juin prochain, contacté par nos soins a donné des précisions sur son état de forme. « Je me sens très bien, j’ai repris avec le groupe. C’est moi-même qui aie opté pour ne pas jouer la fin de saison, pour ne pas revenir trop tôt. Ma blessure me permettait de rejouer les deux derniers matches mais  il n’y avait plus rien à jouer j’ai préféré bien me renforcer, me remettre en forme pour la sélection. Maintenant après c’est le choix du coach. Il y aura une discussion après on verra. Athlétiquement je me sens très bien. »  nous a confié l’ancien bordelais. Il sera donc en mesure de tenir son rôle de numéro un face à la Gambien dans une dizaine de jours.

Géraud Viwami

Entretien : Sogbo « c’est assez incroyable comme résultat »

Attaquant de Gbikinti  (D1 Togo) cette  saison, Joel Sogbo (18 ans) nous accordé un entretien exclusif, l’international béninois nous parle de l’actualité de son ancien club  et de sa carrière.

Comment avez-vous vécu la fin de saison de Gbikinti qui s’est maintenu en première division togolaise lors de la dernière journée en gagnant dimanche dernier 11-0 face à Maranatha ?

De loin !  Ça c’est sure parce que je ne suis plus au club. J’ai été aussi surpris comme tout le monde par le score final. C’est assez incroyable comme résultat. Cela n’arrive pas souvent dans le football.

Est-ce que vous croyez vos anciens coéquipiers avaient les moyens de réaliser une telle performance ?

Rires. C’est une question piège. C’est vrai qu’on était sur une bonne dynamique et on réalisait un bon début de saison.  On était même leader. Après ça a dégringolé avec le changement de coach et tout. Mais honnêtement je n’ai plus trop suivi les matches de l’équipe depuis mon départ. Je m’informe de temps des résultats pas plus. Je ne saurai vraiment juger

Pourquoi avez-vous quitté le club ?

J’avais été sollicité par d’autres clubs. Il faut avouer aussi qu’il y avait des choses à régler avec le club aussi, on était en discussions.  Donc j’ai préféré partir.

Vous avez participé au tournoi de l’Uemoa avec les Ecureuils en novembre dernier à Lomé, comment analysez-vous cette expérience ?

C’est toujours un honneur de porter le maillot national. Mon rêve s’est enfin réalisé. J’étais déjà avec les juniors quelques mois plutôt mais on n’a pas pu jouer les qualifications parce qu’on a été disqualifié. Mais au tournoi de l’Uemoa on avait un bon groupe et je me suis senti bien.

La saison est maintenant terminée, vous avez des pistes pour ce mercato. ?

Je suis patient. Mon agent discute par rapport aux propositions que nous avons eues. Par la grâce de Dieu je trouverai une porte de sortie. Récemment on était en contacts avancés avec des clubs étrangers mais rien n’est encore fait. Il y a d’autres pistes on attend que ça se concrétise.

Entretien réalisé par Géraud Viwami

 

Allemagne : Wolfsbourg et Didavi assurent le maintien

Wolfsbourg n’aura finalement pas tremblé pour assurer son maintien à l’issue des barrages. 16e de Bundelisga à l’issue de la saison régulière, les loups ont affrontés l’Eintracht Braunschweig 3e de deuxième division allemande. Après avoir gagné la manche aller 1-0  à domicile. Les amis de Daniel Didavi (27 ans)  se sont imposés ce soir encore à l’extérieur 1-0 grâce une frappe venue d’ailleurs du portugais Veirinha. Didavi a disputé 78 minutes.

Géraud Viwami 

Entretien : Sèssegnon «  je n’ai vraiment aucun regret  »

En fin de saison, Stéphane Sèssegnon a accordé il y a quelques jours un entretien à nos confrères de So Foot. Le capitaine des Ecureuils revient sur sa saison à Montpellier, ses années parisiennes et ses choix de carrière.

 

On arrive à la fin de ta première saison montpelliéraine, sur un plan personnel, qu’en penses-tu ?

Le fait d’avoir enchaîné les matchs et d’avoir enfin pu vraiment jouer est une satisfaction. Mais je ne suis jamais vraiment satisfait. Je pense que j’aurais pu apporter plus à l’équipe, notamment en matière de passes décisives ou de buts.

 

Pourquoi être revenu en Ligue 1 à Montpellier ?

Les discours du coach et du président étaient intéressants. J’avais d’autres propositions, mais ça tardait à se concrétiser, Montpellier m’a appelé et j’ai sauté sur l’occasion parce que j’avais besoin de retrouver les terrains. Pour moi le plus important était d’avoir la possibilité de pouvoir rejouer, et d’avoir le soutien du président et du coach. Montpellier était vraiment une belle opportunité que je ne pouvais pas laisser filer.

Comment considères-tu tes six saisons passées en Angleterre ?

Ça a été une belle expérience. Je suis allé en Angleterre pour découvrir certaines choses. Je pense que j’avais encore les moyens de continuer là-bas, mais bon le destin en a décidé autrement. Dans la vie d’un footballeur, ça arrive de devoir revenir au point de départ. Mais je suis satisfait de ces années là-bas, parce qu’il m’a fallu m’adapter au jeu anglais. Même si ça ne s’est pas toujours bien passé, j’en garde un bon souvenir.

 

Tu parles de revenir au point de départ, tu as vécu ça comme un retour en arrière, le fait de revenir en Ligue 1 ?

Il ne faut pas voir les choses comme ça. J’ai quitté le championnat, j’y suis revenu, il a beaucoup évolué depuis mon départ, il faut le dire. La Ligue 1 fait partie des plus grands championnats européens aujourd’hui. Donc revenir en France pour moi, ça n’est pas un pas en arrière, au contraire, le fait de rejouer ici m’a fait du bien, ça n’est pas du tout un échec.

 

Justement, après six ans d’absence as-tu trouvé le championnat changé ?

Oui bien sûr, en six ans la Ligue 1 a bien changé surtout au niveau de l’intensité et au niveau du jeu. Ça a beaucoup évolué, je pense qu’il y a plus de talents aujourd’hui. Quand on voit une équipe comme Nice qui arrive à être dans les trois premiers du championnat, c’est différent de l’époque où j’étais au Mans ou au PSG

Estimes-tu que ton passage à Paris a été un tournant dans ta carrière ?

Ah oui, bien sûr, ça a été un vrai tournant. À l’époque, jouer dans un club comme Paris, ce n’était pas évident. Ça m’a ouvert des portes au niveau de l’Angleterre. Je ne suis pas resté longtemps dans ce club, donc quand je suis parti, ça n’a pas été une vraie séparation. Mais être à Paris m’a permis d’avoir une certaine notoriété et d’avoir une visibilité dans les championnats étrangers. Même si j’ai eu des hauts et des bas, comme souvent chez les joueurs, j’ai de bons souvenirs de ces trois années parisiennes. Le meilleur reste de loin la victoire en Coupe de France. On n’était pas bien en championnat, et cette victoire nous a permis de sauver notre saison.

 

Depuis tes débuts, il t’a souvent été reproché ton manque de régularité, comment expliques-tu cela?

Moi, je ne vois pas les choses de cette manière, je ne pense pas avoir un souci de régularité en particulier. On fait tous le maximum pour être performant tout au long de la saison, mais il y a des moments où ça n’est pas évident, où on est moins bien, ça arrive à tous les joueurs. Je ne suis pas d’accord avec ceux qui me disent que je ne suis pas régulier. Je pense qu’on me le reproche parce qu’avec la qualité et le potentiel que j’ai, je suis capable de faire encore plus, et de faire beaucoup mieux. Là dessus, je peux comprendre la critique des gens.

Qu’est-ce qui t’a manqué selon toi pour passer un palier ?

Je ne peux pas répondre à ça, je ne sais pas. Ce n’est que du football, il y a une saison où tu peux flamber, la saison d’après tu peux être moyen, c’est aussi ça qui fait la beauté de ce métier. Pour rester un top joueur, il faut être toujours bien, et ça n’est pas mon cas, c’est dommage, mais c’est comme ça.

Tu as fait quelques conneries plus jeune, est-ce totalement derrière toi aujourd’hui ?

Oui, avec l’âge je les ai laissées derrière. Après, c’étaient des bêtises de jeunesse, qui ne m’ont pas facilité les choses, notamment d’avoir le plan de carrière que j’aurais souhaité. Mais avec l’âge, j’essaye d’être un peu plus parfait, même si on ne peut jamais l’être.

À trente-deux ans, tu es proche de ta fin de carrière, quel regard portes-tu sur celle-ci?

Je suis satisfait. Comme je l’ai toujours dit, on a la chance de faire un métier que d’autres personnes rêvent de faire. Le métier est tellement difficile, il y a tellement de personnes qui veulent jouer au football et qui n’y arrivent pas. Quand on a la chance de jouer et de participer, comme moi dans tous les clubs où je suis passé, à 80% des matchs, c’est une satisfaction. En plus, j’ai eu la chance d’évoluer dans des clubs comme le PSG. Si je regarde mon parcours, je suis satisfait, jamais je ne me dirai : « J’aurais pu. » Je n’ai vraiment aucun regret.

 

PROPOS RECUEILLIS PAR MAEVA ALLICHE pour SO FOOT

Perf’ des béninois : Tinhan aussi retrouve la Ligue 1 , Rock Ayité débute , Salomon et Plateau United toujours en tête  

Retrouvez chaque lundi le maximum  d’infos  sur l’actualité  des footballeurs béninois à l’étranger. A la une cette semaine : Jonathan Tinhan et Troyes sont heureux parce qu’ils sont sortis vainqueurs des barrages contre Lorient et accèdent à la Ligue 1. Au Nigéria , le nouveau défenseur des Sunshine Stars , Rock Ayité a fait ses débuts pendant que Plateau United avec Junior Salomon  conserve la tête du championnat.

 

 Tinhan de retour en Ligue 1 

En France ,3e à l’issue de la saison régulière en Ligue 2 , Troyes a validé hier son accession en Ligue 1 lors du barrage retour contre Lorient , 18e de Ligue 1. A l’aller jeudi dernier, les champenois se sont imposés 2-1 au bout du temps réglementaire 2-1 à domicile. Jonathan Tinhan , l’attaquant franco-béninois de Troyes , Jonathan était entré en jeu dans le dernier quart d’heure.

Hier , sur la pelouse de Lorient , ils sont su obtenir un nul vierge synonyme de montée. Une fois encore Tinhan est entré en jeu en fin de match.  Champion de France 2012 avec Montpellier, Tinhan retrouvera une division qu’il avait déjà connu avec Grenoble et le club héraultais.

Au Nigéria, recruté par Sunshine Stars,  le mois dernier lors de la mi-saison, le défenseur central Rock Ayité a fait ses débuts hier contre Enyimba. Sunshine a décroché un précieux succès 1-0 qui lui permet de s’éloigner de la  zone rouge temporairement.  Le colosse international béninois  avec son maillot numéro 5 a disputé l’intégralité de la rencontre.

Junior Salomon et Plateau United ont assuré le minimum 1-0 contre Remo Stars, suffisant pour conserver la première place. Le défenseur qui rejoindra les Ecureuils la semaine prochaine était évidemment aligné dans l’axe de la défense.

Dans la même division, même si son club a décroché une victoire 3-0 sur ABS à domicile , Paterne Counou est resté sur le banc.

Aux USA , Femi Hollinger-Janzen aussi a suivi du banc la défaite de New England contre NY Redbull.

En Côte d’ivoire ,  Arsène Loko  était suspendu pour cumul de cartons jaunes et n’a donc pas été du déplacement de l’Africa Sports contre Moossou.

Géraud Viwami

 

 

LE TABLEAU DES STATS

 

 

Finlande

D2-J6

Haka – OPS 1-2

Entré en jeu  : Seidou Barazé , défense central , 41e  minute (OPS )

Stat : Barazé, 5 matches

Classement : 3/10 : OPS 10 points.

France

Barrages Retour – L1/L2

Lorient – Troyes 0-0

Entré en jeu : Jonathan Tinhan , attaquant , 84e minute ( Troyes)

Stat : 31 matches, 8 buts

Résultat : Troyes vainqueur 2-1 à l’aller monte en Ligue 1 .

Koweit

D1-28

Burgan SC  – Kazma 2-3

Titulaire : Nana Badarou , milieu défensif , 90 minutes

Stats : Badarou , 27 matches , 2 buts , 4 passes décisives

Classement : 15e /15 : Burgan 11 points.

Nigéria

D1-J21

Niger Tornadoes – MFM 3-0

Titulaire : Giscard Tchato , milieu, 56 minutes (MFM)

Stat : Tchato 18 matches /

Classement : 4e  /20 : MFM  34  points

 

Plateau United  – Remo Stars  1-0

Titulaire : Junior Salomon, défenseur central, 90 minutes (Plateau United) ,

Stat : 18 matches joués

Classement : 1er/20 : Plateau United 36points

Sunshine Stars  – Enyimba 1-0

Titulaire : Rock Ayité , défenseur central , 90 minutes

Stat : 1 match

Classement : 14e/20 : Sunshine 27 points.

 

Ifeanyi Uba – Kano Pillars 2-0

Entré en jeu : Isaac Louté , milieu gauche , 67e minute (Ifeanyi Ubah)

Stats : 15 matches, 5 passes décisives , 2 buts

Classement :3e/20 :  Ifeanyi Ubah 34 points

Réalisé par Géraud Viwami

Toute personne qui copie cet article sans citer la source s’expose à la rigueur de la loi.

 

Autriche-J36 : Dossou passeur , l’Austria Lustenau rattrapé

 

Quelques jours après sa prolongation de contrat , Jodel Dossou (25 ans, 32 matches ,  2 buts) a prouvé sa bonne forme du moment en signant une nouvelle passe décisive ce soir à l’occasion de la de la 36e et dernière journée de deuxième division autrichienne. Son club , Austria Lustenau jouait à l’extérieur contre Wattens. Les visiteurs ont mené 2-0 à la pause avant de se faire rattraper 2-2 en seconde période. Dossou a été passeur décisif  le second but des siens marqué par Weissmeier à la 24e minute. Après ce dernier match en club où il a disputé l’intégralité de la partie, l’ancien des Requins devrait rejoindre les Ecureuils dans queqlues jours. L’Austria Lustenau termine 3e avec  57 points.

Géraud Viwami

France –L1 : Mounié retenu dans l’équipe type des Africains (FranceFootball)

Grosse révélation de la Ligue 1 pour sa première saison dans l’élite française, Steve Mounié (22 ans, 35 matches,  14 buts) figure dans l’équipe des africains de L1 composé par le célèbre magazine français France Football pour l’ensemble de l’exercice 2016-2917. Meilleur buteur africain du championnat juste devant le camerounais Benjamin Mounkandjo de Lorient et ses 13 réalisations, il figure à juste titre dans l’équipe type aux cotés du malien Cheikh Diabaté à la pointe de l’attaque dans le 3-5-2 dessiné par le tabloïd hexagonal.

Géraud Viwami

Ecureuils-Chan – Amical: Ghana – Bénin 1-1

En déplacement à Accra dans le cadre des préparatifs du premier tour des qualifications du Championnat d’Afrique des Nations Kenya 2018, Les Ecureuils ont concédé un nul 1-1 face au Ghana cet après-midi. Ibrahim Ogoulola a ouvert le score pour le Bénin à la 20e minute. Buteur le dimanche dernier face au Burkina Faso , le milieu des Requins marquait ainsi son deuxième but international. Le Ghana égalisera à la 44e minute sur pénalty par Lawal. A noter qu’en seconde période , l’ailier de l’Aspac Kola Raimi a été expulsé et que Steve Glodjinon a stoppé un deuxième pénalty concédé. Les Ecureuils mettront le cap sur Abidjan où ils joueront le 31 mai prochain contre les Eléphants locaux.

 

Transfert : Didavi vers Hambourg ?

Alors que son club Wolfsburg, 16e de Bundeslisa à l’issue de la saison régulière s’apprête à disputer les barrages pour le maintien contre l’Eintracht Braunschweig , Daniel Didavi (27 ans , 18 matches 4 buts 2016-2017 ) pourrait lever le camp après ce  double  rendez-vous dont la manche aller se joue ce soir . Auteur d’une première saison moyenne avec de multiples blessures, Didavi serait enclin à un départ en cas de relégation des verts. Le milieu offensif germano béninois est convoité par Hambourg qui s’est maintenu à l’ultime journée de Bundesliga en battant justement Wolfsbourg. Didavi lié au club jusqu’en 2021, est arrivé libre l’été dernier après la relégation de son club formateur Stuttgart.

Géraud Viwami

Ecureuils-Chan : 23 retenus face au Ghana demain.

Après le Burkina Faso dimanche dernier, les Ecureuils locaux joueront un quatrième match amical international demain après-midi face au Ghana à Accra. Le Bénin prépare ainsi le premier tour des qualifications du Chan 2018 face au Togo en juillet. Omar Tchomogo a retenu un groupe de 23. Arrivés au Ghana depuis hier soir les Ecureuils ont fait  la traditionnelle reconnaissance de pelouse cet après-midi à l’Accra Sport Stadium.

 

Gardiens

Marcel Dandjinou (ESAE), Steve Glodjinon (JA Cotonou ) ,

Défenseurs

Dine Koukpéré (JA Cotonou) , Nabil Yarou (Aspac) , Rodrigue Fassinou  (Aspac) , Gaston Houngbédji (Aspac) , Ismael Yorou (Aspac) Mama Bah-Yéré (Buffles) Ramane Adjankou (JA Cotonou), Joel Tognon (Espoirs), Djalilou Orou

Milieux

Gérard Adanhoumè (JA Cotonou) , Mama Seibou (Aspac) , Ibrahim Ogoulola (Requins )  , Raimi Kola (Aspac) , Agnidé Osseni ( USS Kraké) , Waris Aboky (JA Cotonou) , Djibril Naim (Dragons) ,  Charles Tiesso (Buffles) , Zakari Amadou (Buffles)

Attaquants

Charbel Gomez (ESAE), Sylvain Ahouansè (USS Kraké) , Marcellin Koukpo (Buffles), Jules Elegbede (Energie), Ulrich Dah Achefon (ASVO) , Idriss Saliou (Panthères)

Transfert : Montpellier pense à  Farnolle

A la recherche d’un successeur à Geoffrey Jourdren qui a perdu sa place cette saison au profit de Laurent Pionnier, Montpellier a coché le nom de Fabien Farnolle  (32 ans, 30 matches en L2 en 2016-2017) dans sa shortlist. Le gardien international béninois nommé parmi les quatre finalistes aux trophées UNFP à son poste et dans l’équipe type de la chaîne crypté Bein Sport sort d’une très bonne saison. Il pourrait enfin découvrir la Ligue 1 parce que ça devrait bouger dans les buts avec les départs de Benoit Costil de Rennes, Cédric Carasso à Bordeaux et le poste à pourvoir à Monptellier. A suivre.

Géraud Viwami

Entretien : Dagba « Mon choix est fait, ça sera les Bleus !»

Arrivé sur la pointe des pieds chez les U19 du PSG en provenance de Boulogne, Colin Dagba (18 ans) , arrière droit prometteur s’est vite imposé chez les jeunes du club francilien. Régulier dans sa catégorie, il a signé six apparitions avec la réserve en CFA et sur le plan continentale trois matches en Youth League (la ligue des champions des  U19). Le franco-béninois s’est même entraîné avec le groupe pro.

Dans cet entretien accordé il y a quelques mois à nos confrères de Lestitidupsg.fr, Dagba parle de son adaptation, son parcours mais aussi de son choix de sélection nationale. Contenu.  

 

Allez dis-nous, comment as-tu atterri au Camp des Loges ?

Je pense que le fait d’avoir réalisé de bonnes performances en CFA2 et en National m’a permis de me montrer auprès des grands clubs, dont le PSG. J’ai d’ailleurs été nommé meilleur latéral droit de notre championnat par le site FootNational. Je ne pensais  pas jouer en séniors aussi tôt, car je sortais de deux saisons en U17 National…La suite logique était de jouer en U19 DH et finalement le coach de la CFA2 m’a accordé sa confiance. Cette saison m’a véritablement permis de franchir un palier sur le plan physique. Le jeu va plus vite, j’ai donc amélioré ma lecture du jeu. Le responsable du recrutement des jeunes du PSG Marc Westerloppe m’a ensuite contacté…

As-tu cru à une blague ?

Non, non ! (rires) Je ne me suis posé aucune question ! J’avais quelques clubs qui m’avaient fait part de leur intérêt, mais sans offre concrète. Quand j’ai appris la nouvelle à mes proches, ils sont devenus fous ! (rires) Car ils habitent tous sur Paris et sont supporters du PSG. Ma maman est originaire du 95 et mon papa du Bénin. Elle avait été mutée professionnellement dans le Nord, mais toute ma famille vit sur Paris. Je ne connaissais pas Marc Westerloppe qui avait travaillé au RC Lens, mais il est venu m’observer à plusieurs reprises. Il entré en contact avec mon agent, et me voilà au PSG sans avoir réalisé d’essai…

Es-tu défenseur latéral droit de formation ?

Lorsque j’étais au pôle espoir de Liévin, je prenais plaisir à jouer défenseur lors des entraînements…Mais lorsque je retournais jouer en club au RC Lens, je jouais soit en N°6 ou bien milieu excentré. J’étais pourtant convaincu que mon style était plus adapté au poste de défenseur latéral. Je m’inspire de plusieurs joueurs reconnus, comme Daniel Alves pour sa technique, Serge Aurier pour sa puissance mais aussi Philipp Lahm pour son expérience.

« Lens, c’est mon club de cœur »

 Le RC Lens…Pourquoi avoir quitté ce club si tôt ?

Lorsque je jouais en U15 DH au RCL, le club connaissait de grosses difficultés financières. Les dirigeants ont donc supprimé les U17 DH pour privilégier les U17 Nationaux. Il y avait donc trop de joueurs pour une seule équipe. Ils n’ont pas conservé les 8 moins bons joueurs, dont moi…Ca a été très dur à vivre, car c’est mon club de coeur ! J’ai même été abonné pendant 3 ans en tribune Trannin au stade Bollaert avant même de porter le maillot du RCL…Quelle euphorie le jour où j’y ai signé !

Tu as signé un contrat de 2 ans stagiaire-pro avec le PSG. Tes impressions depuis ton arrivée ?

Lors de mes premiers entraînements, j’ai été très impressionné par le niveau technique des joueurs. Nous avions un bon niveau à l’USBCO, mais alors là…Sincèrement, j’ai eu un peu peur de ne pas avoir le niveau requis ! Mais j’ai travaillé pour m’adapter rapidement. Et puis que dire du staff…Il est immense ! A Boulogne, nous n’avions qu’un entraîneur et un préparateur physique. Pour le kiné et le médecin, il fallait prendre RDV nous-même et se rendre en ville…Ici, tout le monde est aux petits soins pour nous, nous avons tout sur place !

Et le Parc des Princes, qu’en penses-tu ?

Je ne pensais pas que l’ambiance serait si bonne, surtout après toutes les critiques que j’avais pu entendre avant de m’y rendre !

« C’est galère de se faire à manger les soirs »

As-tu eu l’occasion de croiser les pros du PSG ?

Oui, lors d’un entraînement en commun et lors d’une opposition. Quelle joie ! Ils sont impressionnants techniquement. Maxwell…Il est trop propre ! Trop intelligent ! Il lit toutes les trajectoires de balle…

Dorénavant, tu vis dans ton propre appartement, pas trop dure la vie de célibataire ?

Depuis la 5ème, j’ai toujours fréquenté un internat. A Boulogne/Mer, j’étais en internat et je me rendais tous les jours au lycée à Outreau. Cette année, j’ai mon propre appartement. J’avoue que c’est galère pour me faire à manger le soir, mais on se débrouille comme on peut ! (rires) Le midi, je mange au CFA. N’ayant pas encore le permis, c’est Makan (Traoré) qui m’emmène aux entraînements.

Peux-tu présenter le footballeur que tu es pour ceux qui ne t’ont pas encore vu jouer ?

Je suis plutôt rapide et je possède une bonne vision du jeu. Par contre, je dois encore davantage m’imposer dans les duels. Je ne pense pas être mauvais techniquement, mais le niveau ici est si haut que je me dois de m’améliorer encore, surtout mon mauvais pied.

Pour l’heure, tu navigues entre les U19 et la CFA, est-ce facile à gérer ?

 

Honnêtement, cela ne me dérange pas. J’ai davantage joué en U19 car la concurrence avec Alec (Georgen) est quand même rude. Peu importe l’équipe dans laquelle je joue, j’essaye de donner le meilleur de moi-même. Mais quand le coach m’appelle en CFA, je suis forcément content.

« M’imposer au PSG par la suite »

Peut-on affirmé aujourd’hui que ta phase d’adaptation est terminée ?

Oui, oui, même si ce ne fut pas si facile que cela au début. Je suis plutôt quelqu’un de renfermé. Tous mes nouveaux coéquipiers se connaissent depuis de nombreuses années. Chacun a fait l’effort d’aller vers l’autre et avec le temps je suis devenu un Titi !

Quelles sont tes ambitions personnelles ?

Signer au PSG n’est qu’une étape. Il est certain que j’espère gagner une place de titulaire en CFA la saison prochaine et pourquoi pas m’imposer au PSG par la suite…

Tu as des originaires béninoises, as-tu songé à opter pour une sélection plus qu’une autre si ça venait à se présenter à toi ?

Mon choix est fait, ça sera les Bleus ! Je n’ai jamais trop suivi la sélection du Bénin, d’ailleurs je ne m’intéresse très peu aux sélections internationales, sauf lors de l’Euro par exemple. Je porte plus d’intérêt à la L1, la Premier League et la Liga.

Nous allons devoir nous quitter, un mot sur tes études…Tout d’abord félicitations pour l’obtention de ton Baccalauréat, de quoi préparer le futur ?

Merci beaucoup ! J’ai effectivement eu mon BAC Scientifique. Une vraie joie pour mon père qui chaque semaine n’a cessé de me répéter quelle était l’importance des études. Mais le foot est devenu ma priorité. Toutefois, je réfléchis à suivre une formation de langues, afin de donner une suite à ce diplôme. »

Source : Lestitisdupsg.fr

Transfert : prolongation pour Dossou à l’Austria Lustenau

En fin de contrat le mois prochain, Jodel Dossou , l’ailier béninois de l’Austria Lustenau vient de prolonger son contrat d’une année en deuxième division autrichienne.

Jodel Dossou (25 ans, 31 matches, 2 buts) va poursuivre l’aventure avec l’Austria Lusteanu actuel 3e de la deuxième division autrichienne. Arrivé au club à l’été 2015 Dossou avait signé un contrat de deux ans plus une dernière année en option. Cette option a été levée par le club avec une revalorisation salariale à la clé. Il est désormais lié au club jusqu’en juin 2018. Passeur décisif vendredi dernier, l’ancien de RedBull Salzbourg est récompensé pour sa bonne forme en cette fin  de saison. Après avoir longtemps repoussé les propositions de prolongation du club, l’ailier des Ecureuils a fini par choisir la stabilité.

Sauf retournement de situation pendant le mercato, Dossou devrait enchaîner une troisième saison avec le club. Car selon nos informations, FC Vaduz (Suisse) était en contact avancé avec l’agent du joueur afin de l’enrôler à l’expiration de son contrat. Après sa prolongation, reste à savoir si le club sortira le chéquier dans ce cas l’Austria Lustenau pourrait se frotter les mains ou attendre tranquillement l’été 2018.

Géraud Viwami

Ecureuils Chan – Amical : Côte d’ivoire – Bénin  le 30 mai à Abidjan

Après l’Egypte en mars et la double confrontation face au Burkina Faso , les Ecureuils locaux disputeront un quatrième match amical international contre la Côte d’ivoire le 30 mai prochain à Abidjan. Les hommes d’Omar Tchomogo poursuivent leur préparation en vue du premier tour du Championnat d’Afrique des Nations Kenya 2018 contre le Togo en juillet prochain.

Géraud Viwami

Perf’ des béninois : Adénon en Ligue 1,  Poté dans la légende, Imorou revit, Dossou passeur, Loko et l’Africa chutent contre l’Asec  

 Retrouvez chaque lundi le maximum  d’infos  sur l’actualité  des footballeurs béninois à l’étranger. A la une cette semaine : En France, Amiens de Khaled Adénon a validé sa promotion en Ligue 1 au bout du suspens pendant qu’Imorou et Caen se sont maintenus sur le fil. En Turquie, Michael Poté termine encore meilleur buteur. En Autriche Jodel Dossou a été passeur décisif. En Côte d’ivoire , l’Africa Sports d’Arsène Loko a perdu le choc l’Asec Mimosas. Enfin en Finlande, Seidou Barazé et OPS ont gagné le derby d’Oulu.

.

 Poté termine en puissance , Adénon et Imorou heureux 

C’est en Française qu’il fallait être pour vivre des fins de championnat à suspens.

D’abord vendredi en Ligue 2, Amiens de Khaled Adénon (32 ans) est allé chercher sa montée en Ligue 1 au bout du temps réglementaire contre Reims à l’extérieur (1-2) . Huit ans après ses débuts avec Le Mans le défenseur international béninois retrouvera l’élite française. Même si Jonathan Tinhan (27 ans)  n’était pas aligné Troyes grâce à sa victoire sur Sochaux à l’extérieur  (2-3) a accroché la troisième place de barragiste. Le club accueillera contre Lorient 18e de Ligue 1 jeudi prochain pour la manche aller et se déplacera chez les merlus le lundi suivant pour le match retour. Enfin à noter la grosse déception des lensois de Djiman Koukou (26 ans) qui sont venus à bout de son ancien club Niort 3-1 mais terminent au pied du podium 4e.

En Ligue 1, Emmanuel Imorou (28 ans)  ont vécu une incroyable soirée samedi soir au parc des Princes contre le PSG. L’arrière gauche béninois n’avait plus été titulaire en club depuis octobre 2016 et il a porté chance aux siens. Menés 1-0 Caen va gagner son maintien au bout du temps additionnel  grâce à l’égalisation de  Rodelin qui avait raté un pénalty plutôt dans le match. Caen reste en Ligue 1 puisqu’il termine 17e aux bords de la zone de relégation.

En deuxième division turque, Michael Poté (32 ans) a terminé en force avec l’Adana Demirspor face Mersin İdmanyurdu , il a  inscrit son 24e but de la saison. Il a battu d’un pion son total de l’exercice précédent.  L’international béninois devient le premier joueur béninois a conservé son soulier d’or en Europe et le premier africain a tutoyer les 24 buts dans ce championnat. En partance pour l’Apoel Nicosie, Poté aura réussi son passe en Turquie.

Redevenu un titulaire en force en cette fin de saison, Jodel Dossou (25 ans) a été passeur décisif pour l’ouverture du score de Souza à la 10e minute lors de la victoire 2-o de l’Austria Lustenau sur Wiener Neudstadt.

En Allemagne c’était la dernière journée de Bundesliga, sans Daniel Didavi (27 ans) Wolfsburg s’est fait peur en s’inclinant 2-1 contre Hamburg adversaire direct dans la course au maintien, les loups seront barragistes pour sauver leur peau en première division. Ils affronteront  le troisième de la deuxième division  Braunschweig. Match   aller le jeudi prochain et retour le lundi 29 mai.

Femi Hollinger-Janzen a fêté sa première titularisation en MLS dans la nuit de samedi en championnat. L’attaquant béninois de New England qui attend toujours son premier but de la saison a été sorti à la mi-temps Colombus Crew.

En Finlande Seidou Barazé et OPS ont gagné  le derby de la ville d’Oulu contre Oulu Fc 1-0. Le défenseur béninois d’ailleurs reçu son premier carton jaune de la saison mercredi dernier.

Autre choc , cette fois-ci en Côte d’ivoire , l’Africa Sports d’Arsène Loko , titulaire a perdu face à son éternel rival l’Asec Mimosas au stade de la Paix de Bouaké 2-1. Les Mimos consolident leur première place pendant que l’Africa chute à la 5e place.

Enfin au Nigéria, c’était la reprise avec un duel bénino-béninois qui opposait MFM (2e) de Giscard Tchato à Akwa United (6e) de Paterne Counou. Si le milieu a disputé l’intégralité de la rencontre, le défenseur quant à lui est entré en jeu en fin de match. Score final 0-0. A noter que malgré son nul 1-1 contre Katsina United, Plateau United de Junior Salomon conserve la tête du championnat.

Géraud Viwami

 

La vidéo : le 24e but de Poté

 

 

 

LE TABLEAU DES STATS

 

Autriche

D2 – J35

Austria Lustenau  – Wiener Neustadt 2-0

Titulaire : Jodel Dossou , ailier, 80 minutes

Stat : 31 matches / 2 buts

Classement : 3e /10 :Austria Lustenau 56points-

 

Belgique

Europa League – Play Off-J10

Union Saint Gilloise – Beveren  1-3

Titulaire : Yannick Aguémon , ailier , 90 minutes ( Saint Gilloise )

Stats : 37 matches, 5 buts,

Classement : 5e/6 : Saint Gilloise 10 points.

Côte d’ivoire

D1-J22

Asec Mimosas – Africa Sports 2-1

Titulaire : Arsène Loko , milieu , 90 minutes (Africa Sports)

Stats : 11 matches, 1 but

Classement : 4e/14 : Africa Sports 32 points.

Etats-Unis

D1-J12

New England R. – Columbus Crew  2-1

Titulaire : Femi Hollinger –Janzen , attaquant , 46 minutes (New England)

Stats : 7  matches joués

Classement : 8e/11 : New England 16 points.

Ethiopie

D1-J28

Ethiopian Coffee – Addis Abebe Ketema  2-0

Titulaire : Harriston Hessou , gardien , 90 minutes  (Ethiopia Coffee),

Stat : Hessou  26 matches, 13  sans encaisser

Classement : 4e/16 : Ethiopia Coffee  47 points

 

Finlande

D2-J4

OPS – Gnistan 1-0

Titulaire : Seidou Barazé , défense central , 90 minutes (OPS )

Stat : Barazé , 3 matches

Classement : 3/10 : OPS 7 points.

France

Ligue 1- J38

Angers – Montpellier 2-0

Titulaire : Stéphane Sèssegnon, milieu offensif, 70 minutes (Montpellier), Steve Mounié, attaquant 83e  minute

Stats  : Mounié 35 matches , 14 buts , Sèssegnon 27 matches , 2 buts ,

Classement : 15e /20 : Montpellier 39 points

PSG – Caen 1-1

Titulaire : Emmanuel Imorou , arrière gauche , 90 minutes (Caen)

Stats : 9 matches

Classement : 17e/20 : Caen 37 points

Ligue 2 – J36

Lens – Niort 3-1

Titulaire : Saturnin Allagbé , gardien , 90 minutes , David Kiki, arrière gauche, 90 minutes.  (Niort) Djiman Koukou , 90 minutes (Lens)

Stat : Allagbé 37 matches, 10 sans encaisser Kiki, 31 matches, 1 but, 3 passes décisives, , Koukou 20 matches

Classement : 10e /20: Niort  49 points. 4/20 : Lens 65 points

 

Brest – Gazélec Ajaccio 6-2

Titulaire : Cédric Hountondji , défenseur central,  90 minutes.  (Gazélec Ajaccio),

Stat : – Hountondji 32  matches, 2 buts

Classement : 9e /20 : Gazélec Ajaccio 51 points,

 

Reims – Amiens 1-2

Titulaire: Khaled Adénon défenseur central,  (Amiens)

Stats : Adénon  36 matches,

Classement : 2e  /20 : Amiens 66  points,

D1-J30

Al Shorta – Al Kuwa Al Jawiya  0-0

Titulaire : Mohamed Aoudou , attaquant , 90 minutes (Al Shorta)

Stats : Aoudou ,9  matches , 2 buts , 2 passes

Classement : 2e/20 : Al Shorta 60  points.

Koweit

D1-26

Al Jahra – Burgan SC 2-2

Titulaire : Nana Badarou , milieu défensif , 90 minutes

Stats : Badarou , 27 matches , 2 buts , 4 passes décisives

Classement : 15e /15 : Burgan 11 points.

Nigéria

D1-J20

MFM – Akwa United  3-0

Titulaire : Giscard Tchato , milieu, 90 minutes (MFM)

Entré en jeu : Paterne Counou, défenseur, 80e  minute (Akwa United) ,

Stat : Tchato 17 matches / 1 but, Counou 13 matches

Classement : 2e  /20 : MFM  34  points, 6e /20 : Akwa United 30 points

 

Plateau United  – Katsina United 1-1

Titulaire : Junior Salomon, défenseur central, 90 minutes (Plateau United) ,

Stat : 17 matches joués

Classement : 1er/20 : Plateau United 36points

 

Turquie

D2-J34

Mersin İdmanyurdu– Adana Demirspor 2-2

Titulaire : Michael Poté, attaquant.  90 minutes.

But : Poté 49e minute

Stat : 31 matches / 24 buts

Classement : 14e/18 : Adana Dermispor 36 points

 

Réalisé par Géraud Viwami

Toute personne qui copie cet article sans citer la source s’expose à la rigueur de la loi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ecureuils Chan : Bénin – Burkina Faso 2-2, des buts et leçons

Dans le cadre des préparations des qualifications  du Championnat d’Afrique des Nations 2018, les Ecureuils locaux ont concédé un nul 2-2 face au Burkina Faso cet après-midi au stade Mathieu Kérékou de Cotonou après avoir été menés deux fois au score. Sans vraiment convaincre dans le jeu, les Ecureuils doivent tirer les leçons de ce troisième match de préparation.  

Les buts 

37e : sur un coup franc des 20 mètres Lassina Traoré nettoie  la lucarne de Steve Glodjinon. Impeccable 1-0.

43e : Ibrahim Ogoulola opportuniste profite d’un léger cafouillage suite à coup franc expédié par Mama Seibou dans la surface de réparation pour égaliser. 1-1.

77e : Ismaël Lingani déborde à gauche et centre dans la surface de réparation, Lassina Traoré passe devant son défenseur puis décroise sa tête pour s’offrir le doublé. 2-1.

82: suite à un ballon manié dans la surface de réparation l’arbitre accorde le pénalty. Mama Seibou tire fort sur la droite du gardien burkinabè qui avait plongé du bon coté et égalise. 2-2

Homme du match : Lacina Traoré (Burkina Faso, photo)

Déjà buteur à l’aller à Ouaga l’attaquant a brillé à nouveau. D’abord par son efficacité en signant un doublé. Sans lui le  Burkina Faso aurait perdu. Son ouverture du score est un modèle du genre et son second but laisse voir tout son sens du but. Intéressant dans le jeu, il s’est montré aussi actif et difficile à maitriser. Gros match.

Ogoulola répond à Traoré

On aura vu qu’une équipe faire du jeu sur la première période c’était les Etalons. Plus posé et incisifs, les hommes du Faso se créent les meilleures occasions. Bakari Ouattara passe près d’ouvrir le score à deux reprises. D’abord à la 19e, à la conclusion d’une contre attaque menée depuis soixante mètres, dans la surface, plein axe il  écrase sa frappe sur Glodjinon. Puis à la 21e il profite d’un décalage de Sidney Sylla mais voit sa frappe finir le petit filet. Ils finiront par trouver la faille sur coup de pied arrêté grâce au bijou de Traoré (37e). Une première période presque réussi.

En face, dans son 3-5-2 le Bénin souffre à faire le jeu et brouillon dans son animation. Remuant sur le front de l’attaque, Warys Aboky a été le béninois le plus dangereux en signant la première frappe cadrée des locaux des 30  mètres (14e) et une demi volée aux abords de la surface après l’ouverture du score à la 38e. Le Bénin  aussi trouvera la faille sur coup pied arrêté,  à la retombée d’un  ballon aérien mal apprécié par le gardien burkinabé, le milieu des Requins Ogoulola marque son premier but international (41e).  Le Bénin a été plus efficace que productif.

Encore un come back

A la reprise, Omar Tchomogo , revient à son 4-3-3 habituel , le Bénin fait meilleure impression dans l’impact et joue haut. Les Burkinabès jouent un peu plus bas et placent des coups comme la percée de l’arrière gauche Yacouba Coulibaly qui est relayé par Sylla qui voit sa frappe rebondir sur Glodjinon dans les seize mètres (51e). Les visiteurs se signalent à nouveau sur coup franc  mais la reprise à bout portant de Bassirou Compaoré est bloquée par encore par Glodjinon (59e). Enorme. Les Ecureuils ont du mal à s’approcher des buts adverses et le Burkina Faso va repasser devant. A la réception d’un joli service de Lingani , Traoré place une tête victorieuse et signe le doublé (77e).

En fin de match le Bénin aura sa minute de sursaut. Sur un centre de Rodrigue Fassinou , Armand Ouedraogo a failli marquer contre son camp en dégageant en coner. Dans la foulée les Etalons craquent et concèdent un pénalty suite à une main dans la surface. Mama Seibou ne tremble pas et égalise (82e). 2-2. Les Ecureuils reviennent une nouvelle fois sur coup de pied arrêté. Un état d’esprit à retenir mais des progrès à faire dans le jeu avant le Togo en juillet. Bilan des matches de préparation deux nuls et une défaite.

Géraud Viwami

Feuille de match

Stade : Mathieu Kérékou

Arbitre : Gustave Tohouegnon

Bénin – Burkina Faso 2-2

Bénin : Glodjinon- Adjanakou (Raimi 58e) , Koukpéré © , Yarou- Fassinou, Bah-Yéré- Seibou, Ogoulola , Houngbédji (79e)-  Dah Achefon (Koukpo 41e (Elegbede 84e ), Aboky (Agnidé 58e)

Coach : Omar Tchomogo

Burkina Faso

Sawadogo-  Tapsoba , Beao, Yacouba (S. Traoré 63e ) , Ouedraogo- Sylla (Sanou 68e), Compaoré (Karambiri 80e), Ouattara (Barro 68e  )L.Traoré , Lingani, Sylla

Coach: Idrissa Malo 

Ecureuils Chan : le onze face au Burkina Faso

Omar Tchomogo vient de dévoiler les onze entrants face au Burkina Faso cet après-midi avec un changement tactique, l’équipe jouera en 3-5-2.

Les Ecureuils locaux poursuivent leur préparation en vue du premier tour des qualifications du Championnat d’Afrique des Nations, le mois prochain face au Togo. Les hommes d’Omar Tchomogo disputeront leur troisième match de préparation face au Burkina Faso cet après-midi au stade    Mathieu Kérékou de Cotonou. Les Ecureuils locaux avaient décroché un 1-1 à Ouaga le 4 mai dernier après leur défaite 2-0 face à l’Egypte en mars au Caire.

Tchomogo va tester un nouveau schéma tactique cet après-midi avec une défense à trois, le Bénin jouera en 3-5-2 avec le nouvel attaquant de l’AsVo Ulrich Dah Achefon associé à Waris Aboky à la pointe de l’attaque.

Coup d’envoi à 16h de Cotonou, pour rappel l’entrée sera libre et gratuite.

Nigéria-J20 : Tchato veut une revanche sur Akwa United de Counou

Battu à l’aller 2-0, MFM (2e)  du milieu Giscard Tchato (22 ans) reçoit cet après-midi  pour la reprise de la première division nigériane, Akwa United du défenseur Paterne Counou (21 ans). Tchato s’est confié à nos confrères de Goal.com et n’a pas caché de son envie de revanche « Nous sommes prêts pour la réception d’Akwa United, nous sommes confiants pour la victoire. Nous avons perdu à l’aller à Uyo l’équipe est plus fraîche et nous savons comment jouer.  Avoir de bons résultats à domicile ce sera bien pour nous car nous voulons accrocher une place Africaine »  a-t-il déclaré.

Géraud Viwami

Turquie-J34 : Poté termine fort avec des  records !       

Michael Poté (32 ans) a conservé son titre de meilleur buteur de la deuxième division turque ce soir en inscrivant son 24e but à l’occasion du dernier match de la saison et s’est offert quelques records par la même occasion.

Michael Poté aura marqué de son empreinte son passage à l’Adana Demirspor en deuxième division turque. Les supporters du club ne l’oublieront pas de sitôt.

Ce soir pour son dernier match sous le maillot du club contre Mersin İdmanyurdu, l’attaquant béninois a planté son 24e pion de la saison à la 49e minute. Le match s’achèvera sur un nul 2-2.  Alors qu’il avait disputé les barrages pour la montée l’année dernière, le club termine 14e cette saison. Une déception.  Personnellement, l’attaquant béninois termine meilleur buteur du championnat pour la seconde année consécutive. En effet avec 24 buts il bat son record de l’année dernière qui était de 23 buts. En deux saisons il aura marqué 47 buts en 67 matches de championnat.  Le club qui avait déboursé 200 mille euros pour le récupérer à l’Omonia Nicosie en Chypre il y a deux ans, a bien rentabilisé son recrutement du point de vue sportif.  A noter qu’il est nommé capitaine tout au long de cette saison

Trois records

En conservant son titre de meilleur buteur il devient le premier joueur béninois a signé un tel exploit en Europe.

Il rejoint un cercle très fermé avec les  turcs Mustafa Kocabey (1999 et 2000) , Yunus Altun (2002 et 2003)  et Taner Demirbas (2007 et 2008) qui ont déjà conservé leur titre de meilleur buteur.

Il s’offre un autre record en devenant le premier joueur africain à atteindre la barre des 24 buts sur  une saison régulière en deuxième division turque.

Comme nous l’annoncions cette semaine, Poté va rejoindre l’Apoel Nicosie, champion de Chypre 2017,  la saison prochaine.

Géraud Viwami