Tic2F 2017 : les académies présentes, deux  nouveaux parrains internationaux et un cador anglais attendus

Du 16 au 24 avril prochain, Cotonou accueillera la 7e édition du Tic2F, ce tournoi international U17 regroupera 12 académies dont quatre béninoises. Les anciens internationaux sénégalais Mamadou Niang et Souleymane Diawara seront les parrains de cette édition où Manchester United dépêchera un recruteur.

 

Cotonou sera encore le carrefour des talents pendant la période pascale  avec la 7e édition du tournoi international des centres de formations de football (Tic2f)  réservé aux U17.

12 académies seront en lice au Stade Mathieu Kérékou qui sera le théâtre principal qui accueillera les pépites. Abi Sport, académie béninoise championne en titre qualifiée d’office représentera le Bénin en compagnie de l’Académie Poté , l’Asp Abomey et Cefes qui ont obtenu leur ticket à l’issue de la phase de qualifications nationale. Huit académies étrangères seront donc de la partie à savoir : Bouba Académie (Togo) , Pepsi Academy (Nigéria), Power Stars et Déportivo (Côte d’ivoire) , Sporting Accra et Rising Stars (Ghana) , Etoile (Mali) et Vogt Academy (Cameroun)

Deux parrains internationaux et Manchester United !

Pour cette nouvelle édition, l’initiateur Mounirou Daouda a reçu des soutiens de taille,  les anciens internationaux et marseillais sénégalais, Souleymane Diawara et Mamadou Niang seront les parrains du tournoi cette année en compagnie de tchadien Japhet N’doram, recruteur de Monaco qui étaient sur les précédentes éditions. Les anciens marseillais emboitent les pas à José Anigo , ancien directeur de sportif de Marseille et Christian Karembeu , champion du monde 98 avec la France qui travaille pour le club grec de l’Olympiakos , qui étaient déjà présents sur les présentes éditions.

En plus du florilège de recruteurs locaux et internationaux attendues dans les travées de nos stades , nous aurons également la présence d’Omar Sciolla , recruteur de Manchester United. Il faut croire que cette année le Tic2F entre dans une autre dimension.

Géraud Viwami

4 pensées sur “Tic2F 2017 : les académies présentes, deux  nouveaux parrains internationaux et un cador anglais attendus”

  1. C’est une bonne initiative.Mais donnez-moi le nom d’un jeune talent béninois,depuis que ce tournois a commencé,qui a été recruté ou placé dans un centre de formation à l’étranger.
    Qu’est ce que Danha Freado Cédrik est devenu? A t-il finalement été intégré au centre de formation de Marseille?

  2. Je crois que les résultats vont finir par venir. Le plus important c’est l’assainissement du milieu du football Béninois. Cela agit négativement sur la réputation des joueurs à l’étranger. Le foot aujourd’hui n’est pas que le talent mais aussi le business (marketing).

  3. C’est vraiment des initiatives louables et à encourager mais tant que ces vautours et parasites seront toujours autour du football béninois, il n’y aura jamais un avenir certain pour ces jeunes là

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *