Trois choses à savoir sur Giscard Tchato

Le mois prochain, Omar Tchomogo dévoilera la liste des joueurs convoqués pour affronter la Mauritanie en match amical le 24 mars prochain à Nouakchott. Les Ecureuils repartiront sur une nouvelle base après l’échec de Bamako. Bjfoot.com vous présente une série exclusive de portraits sur  sept joueurs que le sélectionneur devrait essayer lors de ce rendez-vous. Quatrième escale au Nigéria  pour présenter le milieu relayeur Giscard Tchato (22 ans).

Une armoire remplie

Il est dans le groupe de MFM qui reçoit Enugu Rangers,  demain soir,  à l’occasion de la dixième journée de championnat nigérian. Giscard Tchato s’est parfaitement adapté pour sa deuxième année au club. Promu la saison dernière seulement, MFM, quatrième avec treize points, réussit son deuxième exercice dans l’élite et peut compter sur son milieu défensif ou relayeur qui a désormais ses repères dans l’équipe. Tchato est déjà apparu à cinq reprises en championnat. Pour sa première apparition lors de la troisième journée alors qu’il venait d’entrer  contre Lobi Stars (4-0). Il a débloqué son compteur en marquant d’une superbe frappe des  vingt mètres. Il aspire à une place de titulaire et pourrait débuter demain soir  contre les champions en titre.

Avant de prendre la direction de l’Est, Tchato a débuté sa carrière dans le championnat local. Il s’est notamment révélé avec le Mogas 90 en première division. Titulaire indiscutable chez les pétroliers pendant plusieurs années  il gagne une coupe nationale avec le club en 2012.

Ensuite en 2013, il rejoint l’As Police. Avec les policiers il remporte une deuxième coupe nationale. L’année suivante il découvre le haut niveau continental puisqu’il le club dispute la Coupe Caf. Malgré la présence de Tchato sur les deux rencontres  du tour préliminaire face aux ghanéens de Hearth Of Oak , l’As Police est éliminé. Il se console la même année avec la Super coupe nationale.

Il a déjà joué une Can

Il faisait partie de la génération des juniors qui ont disputé la Can 2013 en Algérie. Il a participé aux éliminatoires puis à la phase finale. Il a fêté son unique titularisation dans le tournoi contre l’Egypte lors de la troisième sortie des Ecureuils. Il rend une copie propre et séduit plus d’un.

En 2014, Tchato intègre l’équipe nationale A sous les ordres de Didier Ollé-Nicole qui le convoque régulièrement lors des stages. Remplaçant en aout 2014 lors du match retour du tour préliminaire contre le Malawi à Blantyre,  il attend toujours sa première apparition officielle.

Un flocage raté

A l’image de son style de jeu, il n’est pas souvent mis en lumière. Milieu défensif de base, il s’impose aussi bien en sentinelle et que dans  une position relayeur. Joueur doté d’un gros volume de jeu il n’hésite pas à faire des efforts pour l’équilibre de l’équipe. Auteur d’un pré saison convaincante, Tchato a été contraint de suivre les deux premières journées de championnat dans les tribunes à cause d’un flocage manqué. En effet, son maillot numéro 6 et son short ont été livrés avec des numéros différents. Un raté qui lui a coûté deux matches. Heureusement le club a pris les dispositions requises pour les journées suivantes. Une drôle d’histoire.

Géraud Viwami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *