Entretien : Gbaguidi « ils me comparent à David Silva»

Il vit sa première expérience hors des frontièrs  béninoises,  au Gabon , nous avons rencontré,  le nouveau milieu offensif de l’Us Bitam, actuel 7e du championnat gabonais après  sept journées, Pacifique Gbaguidi  (19 ans) s’est confié à nous. L’ancien pétrolier du Mogas , nous parle de son adaptation, ses ambitions et sa nouvelle famille.

 

Après environ deux mois à l’Us Bitam, la vie est belle …

Mes premières semaines étaient difficiles, au fil du temps je me suis d’abord acclimaté ensuite  je me suis habitué à la manière de jouer de l’équipe. Je joue souvent dans un milieu à trois dans notre 4-3-3 habituel et j’arrive à me projeter. Je suis bien à l’aise maintenant.

Sur le terrain on connait votre qualité technique, vous êtes  utilisé sur le côté ou dans l’axe ?

J’aime jouer en milieu de terrain, en  meneur. C’est mon poste de prédilection où j’ai été formé. Mais quand je suis amené à jouer sur le côté je m’adapte et je mets mon intelligence en jeu pour être au service de l’équipe.

En termes de philosophie  quelle est la différence avec ce que vous avez connu précédemment au Bénin ?

La première différence c’est que le championnat gabonais est un plus médiatisé que celui du Bénin. Il y a plus d’infrastructures également.  On s’entraîne différemment c’est un peu plus professionnel. Les styles de jeu sont différents. Ici on pratique un football où la projection rapide vers l’avant est prioritaire ce que je ne voyais pas au Bénin.

Vous comptez déjà une passe décisive en deux matches joués alors quels sont vos objectifs avec Bitam cette saison ?

C’est difficile de se fixer une barre, je n’aime pas avoir de limites. Mon but c’est d’amener mon club à gagner quelque chose cette saison, le championnat ou la coupe.  C’est un club qui joue le haut de tableau. Personnellement être le plus décisif possibles avec des dernières passes et des buts aussi.

On  vous  compare à  David Silva ?

Je pense que c’est à cause de ma manière de jouer.  Quand je suis arrivé à Bitam après mon premier match, je me souviens mes coéquipiers m’ont surnommé David Silva parce qu’ils me disent qu’on a un style de jeu similaire avec mon pied gauche.  Ça fait toujours plaisir d’être comparé à des stars (rires)

Qui est votre modèle ?

Lionel Messi. Il une grande intelligence et je pense qu’il a tout, il sait tout faire et il a un pied gauche  comme moi. C’est mon modèle.

Vous avez connu toutes les catégories de jeunes en sélections nationales avec les Ecureuils, le prochain objectif c’est l’équipe A…

Je dirai oui parce que tout footballeur j’aimerai défendre les couleurs de mon pays chez les séniors. Qui ne voudrait pas disputer une Can avec son pays ?  J’en rêve déjà de jouer les qualifications serait un premier pas.

En parlant justement de Can, vous avez eu la chance de vivre cette compétition ici au Gabon, vous avez même vu des matches au stade, comment avez-vous vécu ce tournoi ?

C’est fantastique de voir de grands professionnels jouer, Jordan, André Ayew , Mubarak Wakaso, ça fait rêver, ça donne envie. C’est là qu’on voit que notre métier est un grand métier de voir tout un peuple derrière  23 joueurs. J’ai eu la chance de voir les congolais et les ghanéens et je pense qu’on peut faire comme eux si on se donne les moyens.

Il y a quelques années vous étiez suivi par les recruteurs du Havre, vous avez toujours eu des contacts à l’étranger ?

Oui ! Le Havre avait coché mon profil après les qualifications avec les cadets.  Ensuite la piste s’est refroidie. C’est le foot. Récemment j’ai eu pas mal de contacts en Afrique de l’Ouest comme en Europe avant de signer au Gabon. C’est un milieu difficile, il faut être prêt quand les opportunités se présentent.

A Libreville, Géraud Viwami

 

 

 

 

 

 

1 réflexion sur « Entretien : Gbaguidi « ils me comparent à David Silva» »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *