Can 2017: Sliti, le prince du Nord

Avant le début des quarts de finale samedi prochain, Bjfoot.com vous présente les onze révélations du premier tour de la Can 2017. L’Afrique peut bien compter sur ces pépites dans les années à venir. On vous offre cinq découvertes aujourd’hui. Voici notre huitième coup de cœur.

Naim Sliti (24 ans, Lille/Tunisie) , le prince du Nord
Le Lillois est à l’image de son équipe. Pas très chanceux lors de la défaite inaugurale face au Sénégal, il s’est remis dans le sens de la marche lors des deux matches suivants. Face à l’Algérie sa bonne forme a coïncidé avec le réveil des Aigles et ce n’est pas un hasard. Aligné derrière l’attaquant contre le Sénégal, il a été replacé avec succès son coté gauche comme en club, sur les matches suivants.
Le milieu offensif a fait un bon match dans son registre de meneur offensif et a emporté ses coéquipiers dans son élan. Technicien avec une vision de grande qualité, il n’est facile à arrêter en un contre un. Après une prestation de haut niveau contre l’Algérie où il a marqué le but de la victoire sur pénalty. Il a remis ça face au Zimbabwe en ouvrant le score sur une frappe contrée puis en délivrant une passe décisive pour Mskani dans la foulée. Sliti est devenu le moteur du jeu d’une équipe tunisienne qui ne cesse de monter. Bien connu sur les pelouses françaises, l’Afrique est entrain de découvrir le petit prince du Nord.

Géraud Viwami 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *