Can 2017: Bassogog, le bijou

Avant le début des quarts de finale samedi prochain, Bjfoot.com vous présente les onze révélations du premier tour de la Can 2017. L’Afrique peut bien compter sur ces pépites dans les années à venir. On vous offre cinq découvertes aujourd’hui. Voici notre neuvième coup de cœur.

Christian Bassogog (21 ans, Cameroun/Aalborg), le bijou
Hors mis le capitaine Benjamin Moukandjo , il est le seul joueur offensif qui a conservé son poste sur les trois matches de groupe du Cameroun malgré les nombreux changements du sélectionneur Huguo Broos. L’ailier d’Aalborg s’est imposé en douceur dans le onze des Lions indomptables mais de façon méritée. C’est un gaucher comme on les aime sur le côté, rapide, dribleur facile, percuteur et aussi un très bon coup de pied, il est difficile à arrêter. Passeur décisif sur le but de la victoire contre la Guinée Bissau,  Sans marquer, (encore) dans le tournoi il est bien l’un des hommes forts de l’animation offensive dans la tanière. Certains le surnomment déjà le « Messi Camerounais », il aura tout intérêt à confirmer lors des quarts face au Sénégal. Pour le moment il a bien réussi sa première partie de tournoi et son figure sur la shortlist de plusieurs recruteurs. Aalborg peut se frotter les mains à l’avance.

Géraud Viwami 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *