Can 2017: Bouanga , l’inconsolable

Avant le début des quarts de finale samedi prochain, Bjfoot.com vous présente les onze révélations du premier tour de la Can 2017. L’Afrique peut bien compter sur ses pépites dans les années à venir. On vous offre cinq découvertes aujourd’hui. Voici notre premier coup de cœur.

Denis Bouanga (22 ans, Gabon/Tours) , l’inconsolable
Il a coulé des larmes à la fin du troisième match face au Cameroun, l’ailier formé à Lorient a tout donné pendant ce premier tour sans économie. Passeur décisif sur le premier but du tournoi marqué par son capitaine Pierre-Emerick Aubameyang, il a quasiment volé la vedette à la star de Dortmund. Motivé et inspiré, les actions les plus dangereuses des Panthères portaient sa griffe. Dribleur fin et rapide il n’a pas été verni dans la finition. Sa grosse occasion manquée face au Burkina Faso est encore dans les têtes tout comme sa frappe enroulée qui a ricoché sur le poteau dans les arrêts de jeu face au Cameroun. Ce beau gosse de 22 ans est devenu le nouveau chouchou du public qui digère doucement cette élimination prématurée. Déjà auteur de cinq buts Ligue 2 française avec son club, Tours, cet ailier prometteur un motif d’espoir pour les Panthères.

Géraud Viwami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *