Can 2017- Groupe D : L’Egypte élimine l’Ouganda.

Après le nul concédé face au Mali , l’Egypte a fait un sérieux pas vers la qualification en battant l’Ouganda ce soir à Port Gentil sur un but de Bekhit en fin de match. Les Pharaons prennent seuls, la seconde place du groupe D derrière le Ghana.

Homme du match : Abdallah Bekhit

Entré en jeu à l’heure de jeu, il a brillé d’abord par sa volonté afin d’être décisif. Il donne une victoire capitale aux Pharaons. Mais il peut remercier Salah pour sa générosité mais le héros c’est bien le joueur d’Al Ahly.

But

Sur un ultime contre Egyptien, Salah glisse intelligemment le ballon dans la course de  Bekhit dans la surface, le joueur d’Al Ahly trompe Oyango d’un tir croisé parfait. 1-0 (88e). Le but assassin.

 

Rythmé mais  vierge

On ne s’est pas ennuyé sur une première période puisqu’on n’a même pas vu le chrono tourné. Il y a du rythme et du jeu mais ça a  manqué cruellement d’occasions des deux côtés.

Chaque équipe aura sa grosse occasion dans cette partie. D’abord l’Egypte, Lancé en profondeur encore Salah, il pénètre dans la surface, légèrement excentré il parvient a à réussir pichenette qui passe devant le but Salah grosse feinte de corps dans la surface , frappe contrée (20e)

Ensuite l’Ouganda aura la sienne sans succès. El Haddarry sort une grosse parade devant Massa, (28e)

Embarqué dans un jeu beaucoup plus direct  à l’image de cette  percée de Miya qui s’appuie sur Mawejje pour pénétrer la surface de réparation mais il écrase sa frappe derrière. Dommage (35e) C’était animé mais vierge quand même.

Le coaching gagnant

La seconde période reprend sur un tempo similaire au premier.  Les Crânes ougandais se créent la première situation.  Coup franc rentrant bien tiré par  Wasulimbi , El Haddary sorte une manchette ferme pour écarter le danger. (56e)

L’Egypte a  failli profiter d’une tergiversation du gardien ougandais dans la foulée. Oyango relâche un ballon pourtant facile au sol, bien protégé par sa défense centrale qui empêche Fahmy d’en profiter (60e)

Entré en jeu juste  avant l’heure de jeu, Bekhit se montre dangereux rapidement . Ramadan Ahmed fixe deux défenseurs à gauche puis remet en retrait pour  Bekhit qui enlève trop sa frappe à l’entrée de la surface (62e)

Emoussés physiquement les Ougandais manquent de peps devant et finissent par laisser le ballon aux Egyptiens.

Ils finiront par craquer en fin de match sur cette frappe croisée de Bekhit , idéalement servi par Salah. L’Egypte fait un bond vers la qualification en étant deuxième avec quatre points derrière le Ghana et ses six unités. L’Ouganda quant à elle est éliminée.

Géraud Viwami à Port-Gentil.

Egypte

El Hadary-  Hegazy , Ahmed , Abouzeid , Fathi Ahmed- Hamed (Bekhit 58e ) , Elneny-Ramadan Hamed (Warda 65e ), Hassan (Soliman 78e) , Salah- Fahmy

Coach : Hector Cuper

Ouganda

Oyango- Iguma (Oloya 90e), Juuko,  Wasswa, Walusimbi – Kizito, Aucho- Joseph , Mawejje , Miya (Wakiro 80e)-  Massa (Shaban 65e)

Coach : Milutin Sredojevic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *