Entretien : Djigla « je ne veux pas m’arrêter là »

Avec huit matches et un but à son actif cette saison, David Djigla (21 ans) a accordé un entretien au site officiel de son club, Niort à la veille du déplacement à Valenciennes pour le compte de la 11e journée de Ligue 2 française. L’ailier international béninois parle de la bonne forme de son club  et son début de saison personnel.

David bonjour, dans quel état d’esprit se trouve le groupe après ces deux victoires consécutives?

Ces deux victoires nous ont fait le plus grand bien, que ce soit dans les têtes ou au niveau comptable. Elles récompensent enfin tout le travail fourni depuis le début de saison.

Comment avez-vous meublé cette mini-trêve internationale?

Comme nous n’avons pas disputé de match amical, nous avons travaillé plus intensément chaque séance. Et le coach nous a donné le week-end pour bien récupérer. Ca change de nos habitudes mais il faut savoir s’adapter afin de repartir avec le même degré de forme.

Avez-vous travaillé un secteur particulier?

Pas spécialement. Les dernières séances ont été plutôt basées sur le jeu, ce qui n’empêche pas de travailler physiquement.

En quoi l’équipe a t-elle progressé pour sortir de la zone rouge?

Nous sommes restés solides défensivement ces dernières semaines. En début de saison nous prenions trop de buts. Et nous avons su trouver un certain équilibre pour attaquer également. Maintenant rien n’est acquis, il nous faut persévérer en conservant le même état d’esprit.

Vous allez vous déplacer à Valenciennes avec quelles ambitions?

Avec l’objectif de continuer dans le même sens que ce qu’on réalise depuis quatre semaines, à savoir rester costauds défensivement et faire mal offensivement. Et avec évidemment la volonté de ramener des points. Une victoire nous placerait dans la première moitié de tableau, et ce serait assurément une bonne affaire.

Sur un plan plus personnel, comment juges-tu ton début de saison?

Plutôt correct. Au départ je n’étais pas dans le groupe, mais ensuite le coach m’a donné ma chance. Pouvoir enchaîner les matchs est très important. Je ne veux pas m’arrêter là. Je souhaite naturellement avoir un maximum de temps de jeu afin d’apporter la meilleure contribution possible pour le bien de l’équipe.

Source : Propos recueillis par Bruno AHIME pour Chamoisniortais.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *