Transfert : Gestede en route pour Beskistas ?

Attendu à Cotonou pour rejoindre les Ecureuils en vue du match de dimanche prochain contre le Mali, Rudy Gestede serait en passe de rejoindre Beskitas, dernier champion de Turquie dans les ultimes instants du mercato.

A 24 heures de la fermeture officielle du marché des transferts, les mouvements s’accélèrent aux quatre coins de l’Europe et Rudy Gestede pourrait faire partie de cette vague.
Légèrement touché au tendon il n’était pas aligné en championnat avec Aston Villa contre Bristol City. Si sa blessure ne l’empêcherait pas de rejoindre les Ecureuils, l’attaquant béninois serait en pleines discussions avec un club turc. En effet, Beskitas champion de Turquie en titre et qualifié pour les phases de groupe de la Ligue des Champions européenne aurait formulé une grosse offre pour enrôler l’ancien messin. Ce dernier aurait même été autorisé à négocier son futur contrat. Beskitas qui a cédé sa vedette Mario Gomez à Wolfsburg cet été. L’attaquant allemand dernier meilleur buteur du championnat turc et grand artisan du titre pourrait donc être remplacé par l’international béninois déjà auteur de deux buts en Championship cette saison, dont le profil plait beaucoup.

Le lapsus révélateur du sélectionneur et un nouvel attaquant à Villa Park

Selon le planning des arrivées des internationaux béninois dans le cadre de la préparation du match de dimanche prochain contre le Mali, Gestede faisait partie de la dernière vague annoncée pour mercredi en compagnie de Stéphane Sèssegnon, lui aussi en stand-by. Le sélectionneur béninois, Omar Tchomogo a révélé que Gestede est retardé à cause de sa visite médicale. Un lapsus qui laisse croire à un changement de club imminent. Et la probabilité de départ s’est précisée aujourd’hui avec le recrutement de l’attaquant ivoirien Jonathan Kodjia par Aston Villa en provenance de Bristol City. Une recrue qui vient garnir un secteur offensif bien fourni avec Jordan Ayew , McCormack , Jonathan Kodjia et Gestede. Ce dernier semble bien sur le départ et d’ici demain soir nous serons fixé. A suivre.

Géraud Viwami

France – Ligue 2 : Djigla dans l’équipe type de Francefootball

David Djigla a vraiment fait fort pour sa première titularisation de la saison avec Niort vendredi dernier à l’occasion de la 5e journée de Ligue contre Bourg Peronnas. Buteur à la 5e minute d’une frappe limpide, il a également placé un tir sur la transversale en fin de match. Il aurait pu être le héros de Niort qui a concédé un nul amère 2-2 après avoir mené 2-0. Mais Djigla a bien marqué les esprits tant sa prestation personnelle était aboutie. L’ailier actuellement en stage avec les Ecureuils a été retenu dans l’équipe type de la journée du célèbre magazine hexagonal FranceFootball avec une note de 7/10 paru hier . Bravo monsieur

Géraud Viwami

Mali – Bénin : trois raisons de croire à une quatrième Can

Dimanche prochain, les Ecureuils qui ont débuté leur stage de préparation hier à Cotonou se rendent à Bamako pour jouer le Mali dans le cadre de la 6e et dernière journée des qualifications de la Can Gabon 2017. 2e du groupe C avec 11 points derrière le Mali et ses 13 unités pour se qualifier les Ecureuils sont obligés de gagner à l’extérieur. Une mission compliqué face un adversaire déjà qualifié mais voici trois raisons de croire que les Ecureuils peuvent participer à une quatrième Can après 2004, 2008 et 2010.

La motivation des joueurs

Tout le mérite leur reviendra s’ils arrivent au bout, logé dans un groupe où le Mali était désigné favori, les hommes d’Omar Tchomogo ont joué tous les coups à fond. La dernière victoire décrochée à domicile devant la Guinée Equatoriale dans des conditions particulières témoigne bien de l’abnégation du groupe. Sans oublier, le périple vécu lors de l’expédition au Sud Soudan qui n’a pas empêché d’aller chercher six points cruciaux pour la suite dans la double confrontation en mars dernier.  Stéphane Sèssegnon (32 ans), Michael Poté (31 ans), Khaled Adénon (30 ans) considérés aujourd’hui comme les cadres de la sélection étaient déjà présents en 2010 lors de la dernière Can joué par le Bénin en Angola mais pas avec le même costume au sein de l’effectif. Ces derniers auront à cœur d’offrir ce qui sera peut-être leur dernière grande compétition avec le maillot jaune. Les derniers arrivés comme Rudy Gestede, Frédéric Gounongbé et Steve Mounié ne cachent pas non plus leur envie d’aller au Gabon. Sans oublier les plus jeunes, David Kiki (22 ans) David Djigla (21 ans), Paterne Counou (22 ans) considérés comme l’avenir de la sélection nationale qui découvriront déjà le haut niveau continentale. Ils en ont tous envie car ce serait dommage d’échouer si près du but.

Un Mali déjà qualifié

Le Mali a déjà obtenu son sésame pour Gabon 2017 et c’est peut-être le piège qui guette les Ecureuils dimanche prochain. Avec ses 13 points les Aigles sont assurés de disputer la phase finale en janvier prochain. Même en cas de défaite ils termineront au moins parmi les deux meilleurs deuxièmes. Ainsi le duel face au Bénin est sans enjeu pour la qualification des Aigles mais tout le contraire pour les béninois. Le sélectionneur malien Alain Giresse s’est d’ailleurs passé de certains cadres pour la réception du Bénin et convoqués plusieurs jeunes dont deux nouveaux. Il fera des essais en vue déjà des qualifications du Mondial 2018 qui débutent en octobre prochain avec un match inaugural contre la Cote d’ivoire. Rien ne prouve que le Mali baisse le pied face aux Ecureuils mais leur qualification enlève une ôte une pression supplémentaire pour ce duel.

Le Mali ne fait pas si peur

Qui se souvient du dernier match des Ecureuils à Bamako ? C’était en juin 2013 lors des qualifications du Mondial Brésil 2014. Le contexte était différent puisque les deux équipes étaient éliminées. Mais les Ecureuils ont mené 2-0 grâce à Stéphane Sèssegnon et Razak Omotoyossi avant de concéder un nul 2-2. Ce soir là Saturnin Allagbé faisait ses débuts dans les buts de la sélection A et il a été lancé par Omar Tchomogo fraichement promu à la tête de la sélection après le départ de Manuel Amoros. C’était d’ailleurs son premier match comme coach sur le banc des Ecureuils. Ce résultat est porteur d’espoir tout comme le match nul (1-1) concédé à domicile lors de la deuxième journée des qualifications actuelles en septembre 2015 alors qu’il y avait la place pour avoir mieux. Les Ecureuils ont bien les moyens d’aller chercher une victoire à Bamako face aux maliens. Nous y croyons.
Géraud Viwami

Ecureuils : Danvidé remplace Imorou

Sorti contre Lyon en championnat il y a une semaine, Emmanuel Imorou ne rejoindra pas les Ecureuils cette semaine. L’arrière gauche pourtant retenu par le sélectionneur Omar Tchomogo a repris le chemin de l’entrainement avec Caen en milieu de semaine mais il parait trop juste pour être opérationnel à pleine capacité contre le Mali dans environ sept jours. Imorou sera donc forfait et en remplacement, le défenseur polyvalent de l’As Douane, vainqueur de la coupe du Niger 2016 Appolinaire Danvidé a été convoqué. Toutefois le poste d’arrière gauche devrait revenir à David Kiki de Niort.
Géraud Viwami

Allemagne-J1 : Didavi ne rate pas sa première avec Wolfsburg

Arrivé chez les loups cet été Daniel Didavi a réalisé les débuts rêvés cet après-midi à l’occasion de la première journée de Bundesliga. Wolfsburg se déplaçait sur le terrain d’Augsburg et a décroché un succès tranquille 0-2 à l »extérieur. Le milieu offensif germano-béninois a ouvert le score à la 35e minute sur une passe de Dost avant d’être remplacé à la 71e minute. Les verts démarrent bien avec un Didavi déjà décisif.
Géraud Viwami

France-Ligue 2-J5 : Djigla buteur, Allagbé confirmé, Niort court toujours après sa première victoire

Sévèrement battu à domicile (1-4) lors de la précédente journée par Tours, Niort se devait de relever la tète ce soir contre Bourg Peronnas pour la 5e journée de Ligue 2 française. Titularisé pour la première fois en championnat cette saison, David Djigla marque les esprits d’entrée en ouvrant le score à la 5e minute. L’ailier béninois bien servi a marqué d’un plat du pied propre. Son premier but de la saison. Il passe près du doublé à la 88e minute quand il a vu la barre transversale repoussée sa frappe. Après avoir mené 2-0 Niort va couler et concéder finalement l’égalisation dans les arrêts de jeu. Avec ce nul frustrant (2-2), les Chamois qui devront encore attendre avant de célébrer leur premier succès de la pointent à la 16e place avec 3 points. Saturnin Allagbé, qui était titulaire dans les buts s’est montré décisif malgré les deux encaissés en fin de rencontre. Le gardien béninois était notamment à la parade à la 39e minute sur une tentative de Gamiette. A noter que l’arrière gauche, David Kiki n’était pas le groupe.

Géraud Viwami

Journal des transferts : le Stade Gabesien discute avec Tamou, Tidjani en route pour un prêt, un relégué s’intéresse à Sèssegnon et Seibou va signer

Suivez en exclusivité sur Bjfoot.com, l’actualité des transferts des joueurs béninois durant tout le mercato estival. Chaque vendredi nous vous proposons les dernières informations sur les mouvements des joueurs béninois. Cette semaine à la une : c’est en Tunisie qu’il faut être, mis à l’essai l’attaquant de l’Aspac Afissou Tamou est en discussions avec le Stade Gabesien. Quant au milieu offensif de l’Espérance de Tunis, Anaane Tidjani, il devrait être prêt vers l’autre club de Gabès, l’Avenir Sportif. En Europe d’abord en Angleterre, deux clubs de Championship s’intéressent à Sèssegnon , libre et en France, US Le Pontet (CFA) va engager le milieu international Mama Seibou.

Tamou discute avec le Stade Gabesien

Mis à l’essai par le Stade Gabesien l’attaquant de l’Aspac Afissou Tamou (photo) serait en pleine négociation de son futur contrat avec 12e du dernier championnat de Tunisie. Tamou s’est montré convaincant en matches de préparation en signant notamment un doublé et deux passes décisives contre Hamman Bourguiba (5-0) en amical le 20 juillet dernier. Selon nos informations, l’international béninois aurait donc entamé les discussions avec le club pour un futur contrat. Passé l’As Pikine en 2014-2015, Tamou pourrait connaitre sa deuxième expérience hors du Bénin.

Espérance de Tunis : Tidjani vers un prêt

Brillant avec la réserve de l’Espérance de Tunis la saison dernière, Anaane Tidjani auteur de 19 buts dans le championnat des réserves tunisiennes est en passe d’être prêter en première division tunisienne. Elu meilleur espoir lors des Bjfoot Awards 2015, Tidjani va probablement rejoindre l’Avenir Sportif de Gabès, fraichement promu en première division tunisienne dans le cadre d’un prêt d’une saison sans option d’achat. L’ancien pensionnaire de l’Académie Alodo Sports pourra vivre une première saison dans l’élite.

Deux nouvelles pistes pour Sèssegnon en Championship

Libre depuis la fin de son contrat à West Brom en juin dernier, Stéphane Sèssegnon est annoncé partout en Angleterre depuis qu’il ne cache pas son désir de rester chez les bristish. Cette semaine, selon les rumeurs, le capitaine des Ecureuils intéresse fortement deux clubs de deuxième division anglaise Reading et Norwich. La seconde formation pourrait représenter un beau challenge puisqu’elle vient de descendre et a pour ambition de jouer les premiers rôles. Reste à savoir si l’ancien parisien sera tenté par la Championship.

US Le Pontet : Seibou va signer

Alors qu’on annonçait la vendredi dernier qu’il était à l’essai depuis plusieurs semaines Mama Seibou devrait s’engager dans les jours qui viennent avec US Le Pontet, club de CFA en France. Le milieu international béninois a entamé cette semaine les discussions avec le club. A moins d’une semaine de la fermeture du marché dans l’Hexagone ça devrait s’accélérer pour le joueur qui appartient toujours à l’Aspac.

Géraud Viwami

Barnsley : saison terminée pour d’Almeida !

A peine arrivé en Angleterre Sessi d’Almeida (20 ans) va devoir affronter un premier coup dur. Le milieu défensif s’est gravement blessé à l’entraînement aujourd’hui. Il a été victime d’une rupture des ligaments croisés. D’Almeida devrait être indisponible pour au moins six mois et va manquer tout le reste de la saison. Il n’est apparu qu’à trois reprises sous ses nouvelles couleurs. Une mauvaise nouvelle pour la sélection nationale béninoise. Convoqué par Omar Tchomogo pour le match du 4 septembre prochain contre le Mali, il est d’ores et déjà forfait et il manquera aussi la Coupe d’Afrique qui se jouera en janvier au Gabon en cas de qualification des Ecureuils. Une blessure qui tombe vraiment mal pour l’ancien bordelais.
Géraud Viwami

Arabie Saoudite : Dhamak éliminé malgré un doublé de Suanon

Après avoir débloqué son compteur lors de sa première apparition en championnat samedi dernier, Abdel Fadel Suanon a fait encore mieux ce soir au premier tour de la Coupe du Prince d’Arabie Saoudite. Son club Dhamak, jouait contre Hajer. Suanon s’est d’abord illustré en égalisant pour les siens à la 78e minute. Il a repris de la tête un centre venu de la gauche, le ballon a touché l’intérieur de la transversale et rebondit derrière la ligne. Il arrachait ainsi les prolongations pour Dhamak. 1-1 à l’issue du temps réglementaire. Dans les prolongations Dhamak sera mené à nouveau 3-1, puis 3-2, Suanon va encore égaliser pour les siens en marquant le but du 3-3 à la 107e minute d’une frappe croisée. 3-3 après les 120 minutes. Aux tirs aux buts Dhamak s’incline finalement 2 avec tirs réussis contre 4. Suanon a tout de même transformé son tir au but. L’aventure s’arrête donc pour les rouges quant à Suanon il compte donc trois buts en deux matches toutes compétitions confondues.

Géraud Viwami

Le premier but de Suanon

Le deuxième but de Suanon

Entretien : Hessou « ma saison la plus aboutie »


Son nom figurait à juste titre sur la présélection de 29 noms initialement dévoilé par le sélectionneur Omar Tchomogo, Harriston Hessou (22 ans) sort d’une saison pleine dans les buts d’Ethiopia Bunna en Ethiopie. L’ancien gardien des Dragons et les siens ont terminé vice-champion et l’international béninois a impressionné avec ses 21 matches sans encaisser sur 27 apparitions. En vacances sur ses terres, Hessou nous accordé un entretien exclusif où il parle de son aventure en terre éthiopienne entre autre. Entretien.


Après un passage au Cheminots FC au Congo, vous sortez d’une nouvelle expérience dans le championnat éthiopien, comment avez-vous atterrit la-bàs ?

Je remercie Dieu car c’était un coup de bol et le fruit de mon travail. J’ai eu la chance d’être repéré par un recruteur au Congo qui était à la recherche d’un gardien de but. Le contact s’est vite fait et je me suis retrouvé en Ethiopie.

Si vous devriez dresser un bilan de votre première saison ?

Cette saison a été très riche en enseignement. Cela n’a pas été du tout facile. Comme bilan je dirai très positif. Sur le plan personnel, j’ai beaucoup progressé. C’est la saison la plus aboutie de ma jeune carrière. J’ai réussi à obtenir ma place de titulaire dans l’équipe première. Puis j’ai réalisé mon meilleur ratio de match joué et de but encaissé (ndlr : 21 matches sans encaisser sur 27 joués). Sur le plan collectif, c’était une très bonne aventure humaine. Grâce à mes coéquipiers et tout le staff on a terminé vice-champions. Une véritable satisfaction, même si on aurait aimé finir champions.

Votre club a terminé vice-champion et est qualifié en coupe africaine la saison prochaine, de quoi sera fait votre avenir, vous allez rester ou faire vos valises ?

C’est un tremplin pour toute l’équipe. J’ai déjà vécu une fois l’aventure africaine avec les Dragons en Coupe Caf. Je suis très impatient de goûter à nouveau à cette compétition. En ce qui concerne mon avenir, j’ai encore un an de contrat avec mon club. Donc pour l’instant mon aventure éthiopienne continue. Mais bon dans le foot on n’est jamais sûr de rien.

Avez-vous eu des offres ?

Les sollicitations ne manquent pas. Mais pour l’instant il n’y a rien de concret.

« Travailler dur et attendre mon heure en sélection nationale »

Sinon parlez-nous de votre vie en Ethiopie, l’adaptation, la langue anglaise, la culture anglophone comment vous vous êtes intégré ?

Ce n’est pas facile de vivre loin de chez soi. C’est très différent du Bénin. Pour ma part j’ai le goût de l’aventure, découvrir de nouvelles choses donc je m’adapte vite. Dans mon club il y a aussi des coéquipiers francophones qui ont facilité mon intégration. La vie est agréable et les gens sont très chaleureux dans la ville.

Comment jugez-vous le niveau du championnat éthiopien comparé au Bénin et Congo où vous êtes déjà passé ?

Le championnat éthiopien n’est pas facile à jauger de l’extérieur. Mais c’est un vrai championnat professionnel. il est très bien structuré et régulier. Il est très difficile surtout pour les étrangers en raison de l’altitude. C’est vrai que ça manque d’impact physique à mon avis mais c’est très fluide, rapide et surtout tactique.

Vous étiez deuxième gardien lors de la Can junior 2013 et votre nom était sur la liste élargie sortie par le sélectionneur des Ecureuils il y quelques jours, vous visez clairement l’un des trois places de gardien chez les A même si vous n’avez pas été retenu dans la liste finale pour le match de Bamako contre le Mali ?

C’est déjà une véritable satisfaction d’être dans la présélection. Cela m’a un peu surpris car je ne m’y attendais pas. Le rêve de tout joueur de foot c’est d’arborer la tunique de sa sélection nationale et d’y jouer les premiers rôles. Pour l’instant je ne pense pas trop à ça. C’est déjà une satisfaction de savoir que je suis suivi par le sélectionneur national. On a une génération de très bons gardiens de but et en plus c’est un poste à concurrence plus que tout autre. Je vais juste continuer a travailler et attendre mon heure.

Entretien réalisé par Géraud Viwami

Ecureuils: Les 23 maliens retenus, sans Moustapha Yatabaré

Alain Giresse, sélectionneur du Mali a sorti sa liste des 23 aigles qui affronteront les Ecureuils le 4 septembre prochain à Bamako. Le techinicien français devra se passer des services de l’attaquant Moustapha Yabaré tout comme Bakary Sako et Molla Wagué absent. Déjà qualifé pour la Can Gabon 2017 avec ses 13 points le Mali devrait faire des essais pour cette rencontre.

Gardiens : Oumar Sissoko (Orléans, France), Djigui Diarra (Stade malien de Bamako, Mali), Soumaïla Diakité (Stade malien de Bamako, Mali)

Défenseurs : Hamari Traoré (Reims, France), Salif Coulibaly (T.P Mazembe, R.D Congo), Mohamed Konaté (Renaissance Berkane, Maroc), Youssouf Koné (Lille, France), Ousmane Coulibaly (Platanias, Grèce), Charles Traoré (Troyes, France), Mahamadou N’Diaye (Troyes, France)

Milieux : Yacouba Sylla (Rennes, France), Birama Touré (Standard Liège, Belgique), Sambou Yatabaré (Werder Brême, Allemagne), Samba Sow (Kayeseryspor, Turquie), Lassana Coulibaly (Bastia, France), Diaidé Samassekou (Red Bull Salzbourg, Autriche), Adama Traoré (AS Monaco, France)

Attaquants : Tiécoro Kéita (Red Stars, France), Abdoulaye Diaby (FC Bruges, Belgique), Moussa Doumbia (Rostov, Russie), Cheick Tidiane Diabaté (Ankaraspor, Turquie), Moussa Maréga (Guimares, Portugal), Modibo Maïga (Al Nasr)

Coach: Alain Giresse

Ecureuils : Première pour Bakary, retour d’Imorou

Omar Tchomogo a dévoilé la liste des joueurs convoqués pour disputer la dernière journée des éliminatoires de la Can Gabon 2017 contre le Mali Bamako le 4 septembre prochain. 21 Ecureuils sont convoqués. Un néophyte fait son apparition, Richard Bakary arrière droit de Southampton et aussi le retour d’Emmanuel Imorou qui n’avait plus joué en sélection depuis près d’un an.

Le Bénin affrontera le Mali à Bamako le 4 septembre prochain pour essayer de décrocher son ticket pour la Can Gabon 2017. Deuxième de son groupe avec 11 points derrière le Mali et ses 13 unités qui est d’ores déjà assuré d’être au pays d’Aubameyang en janvier prochain , le Bénin est condamné à gagner lors de cet ultime rendez-vous. Le sélectionneur national a rendu public ce soir, la liste des 21 joueurs convoqués pour ce rendez-vous décisif.

Première pour Bakary

On y retrouve globalement que des habitués, les trois gardiens n’ont pas changé. En défense on notre deux nouvelles entrées par rapport aux listes précédentes. D’abord, la surprise Richard Bakary (photo), arrière droit de 18 ans qui est passé professionnel cet été même avec Southampton. Il évoluait sur ces deux dernières saisons avec les U21 des Saints. Il devrait être la concurrence tant espérée pour l’éternelle défaillance du flanc droit de la défense béninoise. A gauche, Emmanuel Imorou refait son apparition chez les Ecureuils. Souvent blessé, il n’a participé à aucune des rencontres de la campagne de qualification. Sa dernière apparition en Ecureuils remonte à octobre 2015 à Brazzaville contre le Congo en amical, le défenseur caennais avait cédé sa place à la mi-temps à cause d’une douleur dorsale. Il postule logiquement au poste de numéro un comme arrière gauche.

Au milieu de terrain aucun changement majeur si ce n’est le retour du milieu de Barnsley Sessi d’ Almeida qui avait déclaré forfait lors des deux dernières rencontres des Ecureuils pour des raisons personnelles. Arrivé en Angleterre il y a quelques semaines, il débarque en sélection avec un tout nouveau statut. En instance de transfert, le capitaine des Stéphane Sèssegnon conserve logiquement la confiance du sélectionneur.

Bessan et Suanon écartés

La concurrence aux avant-postes a fait deux victimes, Abdel Fadel Suanon qui est apparu quatre fois dont une titularisation sur les cinq journées de qualifications n’est pas retenu pour ce rendez-vous. L’attaquant de Dhamk buteur samedi dernier en club ne fera pas le déplacement de Bamako tout comme Jacques Bessan, l’attaquant recruté par le Club Africain cet été aussi est laissé en plant. Rudy Gestede (Aston Villa), Frédéric Gounongbé (Cardiff) , Michael Poté (Adana Demirspor et Steve Mounié qui a débloqué son compteur en Ligue 1 hier avec Montpellier sont les quatre attaquants choisi.
Géraud Viwami

Les 21 convoqués.

Gardiens (3) : Fabien Farnolle (Le Havre /France), Saturnin Allagbe (Niort/France) , Christophe Aifimi (As Tanda/Côte d’ivoire)

Défenseurs (8) : Junior Salomon (Plateau United/Nigéria), Khaled Adénon (Amiens/France), Nana Badarou (MC oujda/Maroc), David Kiki (Niort/France), Paterne Counou (Akwa United/Nigéria) Emmanuel Imorou (Caen/France), Jordan Adéoti (Caen/France), Richard Bakary (Southampton/Angleterre)

Milieux (6) : Djiman Koukou (Lens/France) ,Sessi d’Almeida (Barnsley/Angleterre), Stéphane Sèssegnon, Jodel Dossou (Austria Lustenau/Autriche), Bello Babatoundé (Spartak Trnava/Slovaquie), David Djigla (Niort/France)

Attaquants (4) : Rudy Gestede (Aston Villa/Angleterre) , Frédéric Gounongbé (Cardiff/Angleterre), Steev Mounié (Montpellier/France), Michael Poté (Adana Dermispor / Turquie),
Sélectionneur : Omar Tchomogo

France-Ligue 1- J2: Mounié débloque son compteur, Montpellier coule

Il aurait aime fêter son premier but en Ligue 1 autrement, Steve Mounié a bien donné espoir aux Héraultais cet après-midi contre Saint-Etienne. L’international béninois a profité d’une action conduite par Camara et Boudebouz pour marquer à la 23e minute. Malheureusement derrière, Montpellier va s’incliner 3-1. Mounié qui a été remplacé à la 73e minute compte un but en deux matches et son club , 14e totalise trois unités.

Géraud Viwami

Coupe de Tunisie: Le Club Africain de Bessan en finale !

A peine arrivée au Club Africain de Tunis , Jacques Bessan pourrait décrocher son premier titre avec les clubistes. Hier en demi-finale de la Coupe de Tunisie , ils sont venus à bout de l’As Marsa au bout du suspens. D’abord mené depuis la 44e minute , ils sont revenus au score dans à la 90e minute. Score final 1-1 à l’issue du temps règlementaire et des prolongations. Aux tirs aux buts le Club Africain passe avec 6 tirs réussis contre 5. L’attaquant international béninois a disputé l’intégralité de l’opposition. En finale le samedi prochain, ils affronteront l’Espérance de Tunis dans un derby de la capitale. Bessan pourrait devenir le troisième béninois a remporté la Coupe de Tunisie après Abdel Fadel Suanon (2014) sous les couleurs de l’Etoile du Sahel.
Géraud Viwami

Arabie Saoudite-J2: Suanon décisif pour sa première.

Abdel Fadel Suanon n’a pas mis du temps à débloquer son compteur en deuxième division saoudienne. Samedi soir son club, Dhamak recevait Al Watani pour le compte de la deuxième journée de championnat. Suanon qui faisait sa première apparition de la saison a ouvert le score sur penalty à la 34e minute. Dhamak s’impose finalement 1-0 et totalise quatre points en ce début de saison. Deuxième meilleur buteur la saison dernière avec 17 réalisations, l’international béninois lance ainsi sa saison.
Géraud Viwami

France – Ligue 2 – J4: Tinhan offre un succès à Amiens.

Auteur d’une bonne saison dernière en National, Jonathan Tinhan poursuit sur sa lancée en ce début de saison en Ligue 2 avec Amiens. A l’occasion de la quatrième journée, son club jouait contre Lens à l’extérieur. L’attaquant franco-béninois a inscrit l’unique but de la rencontre à la 36e minute sur une passe décisive d’un autre béninois, Khaled Adénon. Ce dernier sera même averti à la 44e minute. Score final 0-1. Tinhan compte désormais trois buts en championnat et est deuxième meilleur réalisateur derrière Boutaib (4 buts). Dans le rang des lensois , Djiman Koukou a enchaîné une seconde titularisationk, le milieu défensif a été remplacé à la 77e minute. Amiens est 5e avec 7 points et Lens est 11e avec 5 points.
Géraud Viwami.

Qualif’ Can U 17: Côte d’ivoire – Bénin 3-1. (fin du match), Noumonvi buteur, les Ecureuils éliminés.

Les Ecureuils Cadets affrontent en ce moment , les éléphantaux ivoiriens pour le compte du match retour des qualifications de la Can U17 Madagascar 2017. A l’aller à Cotonou il y a deux semaines, les jeunes béninois avaient concédé un nul 1-1. Edme Codjo a dévoilé la compo béninoise. Comme changement notable, le milieu Joël Videkon buteur à l’aller sera sur le banc pendant que Modeste Chablis fait son entrée dans l’équipe de départ. Koffi Akouete a ouvert le score à la 34e minute et Bala Sangare s’est offert un doublé 41e et 43e minute pour les ivoiriens qui mènent à la pause. Côté béninois, DieuDonne Noumonvi , lattaquant passé par Alodo Sports a réduit le score à la 75e minute. Les Ecureuils s’inclinent donc 3-1 et sont éliminés.

Compo

01 KATCHON Abiola
15 Assogba Youssouf
04 Diallo Issa
02 Biao Wilfred Junior
07 CHABLIS Modeste
18 Gandonou Alain
11 Dosse Steve
10 Chabi Codjo Gomez
12 Jimoh Traobane
17 MICHODIGNI AZOGUE Laurent
08 Odo Chabi Bio

Remplaçants

16 ADOUN Toussaint
05 HASSANE Imourane
03 SADISSOU Nouhou
09 Kadaré Salmane
06 Videkon Aubin
13 Houssou Darius
14 Noumonvi Dieudonné

Journal des transferts: Adilehou file en Grèce, Johnson reste en Angleterre, Seibou proche d’un club français et Badarou discute avec un club marocain.

Suivez en exclusivité sur Bjfoot.com, l’actualité des transferts des joueurs béninois durant tout le mercato estival. Chaque vendredi nous vous proposons les dernières informations sur les mouvements des joueurs béninois. Cette semaine à la une : Le défenseur central Moise Adilehou quitte la Slovaquie pour un promu en Grèce. En Angleterre, le robuste défenseur Réda Johnson va jouer la relance avec club de cinquième division. Le milieu international Mama Seibou est tout proche de décrocher sa première expérience avec un club français. Enfin au Maroc, El Jadida discute avec le défenseur du MC Oujda Nana Badarou.

Adilehou file Grèce

Arrivé au Slovan Brastilava en février dernier, Moise Adilehou (20 ans, photo) a déjà quitté le championnat slovaque avec huit apparitions avec la réserve et une avec l’équipe première. L’ancien défenseur de Valenciennes, a rejoint la première division grecque. Le franco-béninois s’est engagé pour trois ans avec Kerkrya 8e promu dans l’élite dans cette saison. Adilehou connaîtra son troisième club pro après le Fc Porto et Brastisla.

Johnson reste en Angleterre

Libéré par Coventry City (D3 anglaise) où il est resté deux saisons, Réda Johnson (28 ans) va tenter de se relancer à Eastleigh, club de cinquième division anglaise. Le puissant défenseur béninois a connu une dernière saison très compliqué. Longuement blessé il n’a participé qu’à 13 matches de championnat. En fin de contrat cet été, il n’a pas été prolongé par les Skyblues. Son dernier match en club remonte à octobre 2015, l’ancien amiénois aura pour objectif principal de retrouver du temps de jeu et de la confiance.

Seibou proche d’un club français

Le milieu international béninois Mama Seibou (20 ans) serait en passe de poursuivre sa carrière en France. Le milieu de l’Aspac est à l’essai à l’US Le Pontet en quatrième division française. Seibou a repris avec le club et devrait s’engager dans les jours à venir. Testé par Niort, l’été dernier le joueur formé au Cifas, devrait finalement avoir sa première expérience hexagonale.

Maroc : El Jadida sur Badarou

Sur le départ suite à la relégation du MC Oudja, Nana Badarou (24 ans) pourrait rester en première division marocaine. Le polyvalent défenseur béninois intéresse fortement El Jadida, 13e du dernier championnat. Le club a d’ailleurs entamé les discussions avec l’ancien portuaire, les deux parties seraient tout de même loin d’un accord selon nos informations.

Géraud Viwami

Qualif’ Can U 17: Côte d’ivoire – Bénin , les Ecureuils condamnés à l’exploit.

Les Ecureuils cadets sont à Abidjan depuis hier matin pour disputer le match retour du deuxième tour des qualifications de la Can Cadet 2017 contre la Côte d’ivoire. Il y a environ quinze jours , les béninois ont concédé un nul 1-1 au stade Mathieu Kérékou de Cotonou. Pour passer ce tour , les béninois devront impérativement marquer à l’extérieur tout au moins rééditer le même résultat pour aller aux tirs aux buts. Les partenaires de Charbel Gomez , brillant à l’aller sont condamnés à faire un exploit.
On sera fixé demain à partir de 16h30 (heure de Cotonou) au stade Robert Champroux d’Abidjan. Si le Bénin passe ce tour , il fera face au vainqueur du duel entre les burkinbès et les ghanéens.

Les 23 Ecureuils Cadets.

Gardiens

Toussaint Adoun (Bonou), Abiola Katchon (Alodo Sports)

Défenseurs

Youssouf Assogba (Apec), Joseph Attisso (M7 – Akpakpa), Charlemagne Azongnitode (As Volcan) , Issa Diallo (Abi), Steve Dosse (Bes Académie) , Femi Late (Alodo Sports) Laurent Michodigni Azogue (Asos)

Milieux

Crépin Agbohoungbo (Centre Mairie de Porto-Novo) , Rodrigue Ahovey (Abi), Bio Baba Sanni (Nakura), wilfried Biao (Apec) , Farid Chablis (Académie Poté) , Alain Gandonou (M7 – Akpakpa), Taobane Jimoh (Espérance Cotonou), Bio Odo (Alodo Sports), Nouhou Sadissou (Dynamique Fc Djougou) , Joel Videkon (Esae)

Attaquants

Chabel Gomez (Espoir Cotonou), Imourane Hassane (académie Poté) ,Salmane Kadere (Rasam Bassila), Femy Salami (saint cyr – France)

Coach : Edme Codjo

Géraud Viwami.

Entretien: Allagbé « être régulier sur le long terme »


Devenu numéro dans les buts niortais cette saison en Ligue 2 française, Saturnin Allagbé nous accordé un entretien exclusif avant la réception de Tours pour le compte de la 4e journée de Ligue 2. Avec malgré ses trois buts encaissés en trois matches, le gardien international béninois a réalisé un clean sheet avec beaucoup de promesses. Nous avons parlé de son nouveau statut en club, ses modèles de gardien de but et des Ecureuils. Entretien.


Alors, Allagbé être numéro n’est pas si compliqué que cela ?

(Rires). C’est très facile d’ailleurs. Non sérieusement c’est très exigeant comme poste, ça je le savais déjà. Ça demande une régularité, être décisif pour que l’équipe puisse compter sur moi tout au long de la saison. Il faut être régulier sur le long terme, la Ligue 2 est championnat difficile avec beaucoup de jeu direct. Les gardiens ne se reposent pas. Ce n’est pas un poste tranquille mais j’en ai le coffre.

Vous avez réalisé une bonne préparation et vous avez également séduit lors de la première journée, vous êtes déjà en confiance ?

On peut le dire comme ça. La Ligue 2 j’ai eu le privilège de découvrir la compétition en fin de saison dernière. Le stress n’était pas le même. Je savais un peu à quoi m’attendre. Pendant la préparation, je suis monté en régime, le staff m’a tout de suite mis dans les conditions. Dans ma tête je n’ai pas mis du temps à rentrer dans le rôle. Après les deux premières journées on a été costaud et j’ai reçu énormément de messages sur les réseaux sociaux et sur mon téléphone, ça m’a motivé davantage. J’espère que ma saison sera réussie.

La saison écoulée vous étiez numéro 2 et Niort a lutté jusqu’à l’ultime journée pour accrocher le maintien, cette saison quels sont les objectifs ?

Personnellement, c’est de confirmer les attentes du club. Etre à la hauteur de ce costume de numéro un. Ensuite pour le club, se rassurer le plus vite, allez chercher le maintien. Après dans le championnat tout reste possible. Après trois journées, on cherche toujours notre première victoire la saison. Le groupe travaille bien j’espère qu’on va vite enchaîner.

Au club, après le départ Djiman Koukou (Lens) , vous êtes devenu le doyen des béninois avec David Djigla et David Kiki…

Un peu. On s’entendait déjà bien à quatre. Koukou a un nouveau club. Maintenant on forme un trio et on s’entend toujours aussi bien.

Il y a une sorte de duel à distance avec Fabien Farnolle du Havre qui est votre numéro un chez les Ecureuils, comment le vivez vous ?

Il y a une concurrence en sélection nationale, c’est vrai. Fabien est le préposé au poste. C’est un gardien d’expérience que j’apprécie énormément. J’apprenais déjà à ses cotés en équipe nationale avant de signer à Niort en France. Il est comme un guide pour le jeune gardien que je suis. Je veux bien être numéro un aussi si je le mérite je serai aligné et je travaille pour cela.

Vous êtes plutôt Manuel Neuer ou Gigi Buffon ?

Edwin Van Der Sar. C’est mon idole. Neuer est devenu la référence au poste avec surtout son jeu au pied et sa vista. Buffon impressionne par sa régularité au très haut niveau. Je les admire tous les deux mais je préfère Van Der Sar. (Rires)

Pour revenir aux Ecureuils, début septembre, il y a un match décisif à Bamako où vous avez fait vos débuts dans les cages des Ecureuils, vous sentez comment ce match ?

C’est un match qu’il faut gagner pour aller à la Can c’est aussi l’équation. Que je sois sur le banc ou sur le terrain je ferai mon job. Ca serait magique pour cette génération d’accrocher la Can. L’adversaire est le favori du groupe et jouera à domicile mais je pense que nous suffisamment motivé pour aller au delà de tout cela.

réalisé par Géraud Viwami