RC Lens: Koukou  » l’objectif est très clair: la montée »

En fin de contrat à Niort cet été , Djiman Koukou a rejoint gratuitement Lens. Le milieu défensif pour ses débuts officiels en Ligue 2 francaise va affronter les chamois qu’il connait. Avant ces retrouvailles qui lanceront la saison, Koukou a accordé un entretien au site officiel des chamois niortains. Contenu

le hasard du calendrier fait que tu reviens à Niort pour y rencontrer ton ancien club lors de la première journée. A quoi vas-tu penser en pénétrant sur la pelouse?

J’ai gardé de très bons souvenirs de Niort. De la ville, du club jusqu’aux joueurs. J’y ai passé de très bons moments. Avec bien sûr des hauts et des bas mais en m’imprégnant surtout de la culture qui règne au sein de cette équipe modeste qui a toujours su se serrer les coudes, s’accepter et se mobiliser pour se sortir des épreuves aussi difficiles qu’elles soient.

Tu débarques à Lens, un club d’une autre dimension. Où se situent les plus grosses différences?

Le RC Lens est un grand club en France, avec une très belle histoire et de grandes ambitions. C’est un club qui a tout pour être avec les meilleurs de Ligue 1, à commencer par un public extraordinaire qui constitue une vraie arme pour son équipe. Toute la ville ne vit que pour le football. Aujourd’hui elle n’est pas à sa juste place et l’objectif est très clair: la montée. Le club s’en donne tous les moyens possibles.

L’attente doit être grande du côté des supporters et du staff.

Ici le public est très exigeant. Autant faire de très belles performances en début de saison pour en faire une grande force, plutôt que de se le mettre à dos. Il faut tout donner dès les premiers matchs pour haranguer les supporters qui eux ne lâchent rien. On a un staff de qualité et d’expérience. Un collège d’entraîneurs avec à sa tête Alain Casanova, intransigeant et qui ne rigole pas avec le travail.

Lens et Niort ont-ils les moyens de leurs ambitions?

Le RC Lens a des joueurs de qualité et d’expérience de la Ligue 2 comme de la Ligue 1. J’ai vraiment confiance en ce groupe jeune et mature à la fois, et j’ai vraiment la foi pour atteindre la montée. Pour cela il faut gagner des matchs chaque week-end, à commencer par le premier. Quant aux Chamois je ne connais pas vraiment leurs objectifs pour cette saison. Mais je sais qu’ils ont un bon groupe et je ne doute pas qu’ils puissent faire une belle saison. Ils auront leur mot à dire.

A quel type de rencontre t’attends-tu vendredi soir?

A un premier match qui à mon avis ne sera pas très ouvert. Ce sera sans doute physique avec la plupart du temps des contacts dans l’entrejeu. La fluidité viendra au fur et à mesure de l’avancée du match.

Propos recueillis par Bruno AHIME Pour Chamoisniortais.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *