Entretien : Mounié « faire mon trou en Ligue 1 »


Revenu à Montpellier après une saison en prêt à Nîmes en Ligue 2, Steve Mounié (21 ans) s’est confié à Bjfoot.com en exclusivité. L’attaquant des Ecureuils parle l’exercice précédent, sa préparation estivale, ses ambitions avec les Héraultais, les Ecureuils, et les Bjfoot Awards. Entretien.

Après vos onze buts en Ligue 2, la saison dernière, vous en avez déjà planté deux avec Montpellier lors de la préparation estivale vous êtes déjà chaud pour la Ligue 1 cette année ?

Oui c’est vrai que la saison démarre bien pour moi, je reviens dans mon club formateur, j’arrive en conquérant en essayant de faire mon trou en Ligue 1.

Un bilan de votre saison écoulée Nîmes au delà de vos statistiques qui ont été plutôt satisfaisantes ?

La saison dernière a été assez compliquée parce qu’on est parti avec l’équipe de Nîmes avec un déficit de moins huit points en début de saison. Donc mentalement ça été dur. Tout au long de la saison pour essayer de remonter ces points. Au final, on est fiers d’avoir réalisé ce challenge, ca vous fait forcément grandir. Au-delà des stats j’ai eu l’opportunité de pourvoir jouer une trentaine de matches en Ligue 2 (32 plus précisément). J’ai gagné en maturité en expérience et il n’y a pas mieux.

Vous avez connu des bouts de matches en Ligue 1 la saison dernière avant d’être prêté dans les ultimes instants du mercato, le nouveau coach Frédéric Hantz vous a donné des garanties pour la saison à venir ?

Déjà que ce soit même au sein de l’administration ils ont montré une volonté de me garder par le fait que mon contrat a été prolongé de deux années. C’est une volonté du coach de pouvoir m’avoir dans son effectif. Maintenant c’est à moi de gagner ma place de montrer au staff que je suis capable d’évoluer en Ligue 1. Ma prolongation est une bonne chose et prouve qu’on compte sur moi pour l’avenir au sein du club.

« Les Ecureuils ? Je suis venu quand je me suis senti prêt »

Vous étiez dans le groupe pro de lors de la saison dernière, est-ce que vous vous sentez plus aguerri qu’à l’entame de l’exercice précédent ?

L’année dernière je me sentais déjà prêt à affronter la Ligue 1 après ça été un choix de l’ancien coach qui était en place. J’ai été obligé d’accepter et me concentrer vite pour pouvoir effectuer ma saison avec Nîmes. J’ai entamé la préparation comme l’année dernière avec un état d’esprit de combattant, en voulant donner le maximum en me préparant au mieux. Je suis quelqu’un qui travaille beaucoup, je bosse au maximum pour être prêt pour la saison à venir.

Alors si vous devez définir une saison réussie en Ligue 1 ?

Mon objectif c’est de faire du mieux possible quand je vais entamer la saison. Donner le maximum sur le terrain pour marquer et réaliser les meilleures performances possibles. Pour l’instant je n’ai pas d’objectif précis en tête on verra au cours des premiers matches comment ça se passe. Parce que je découvre quand même le niveau donc. Je me fixerai les objectifs en fonction.

Parlons de votre statut d’international avec les Ecureuils que vous avez rejoint récemment après plusieurs années d’attente comment vivez vous cette expérience internationale avec le Bénin ?

Les Ecureuils c’était un choix assez facile. Un choix du cœur. Je suis natif de Parakou, j’ai grandi au Bénin, je viens régulièrement en vacances. Pour moi le Bénin c’est mon pays, le choix n’a pas été difficile à faire. C’est vrai qu’on m’avait déjà appelé auparavant mais comme j’étais assez jeune je ne me sentais pas prêt à venir en sélection. Je préférais être bien aguerri et évoluer dans le monde professionnel avant de me dire que je vais être international béninois. Pour donner le maximum de mon talent aux Ecureuils. Donc quand je me suis senti prêt je suis venu. Au sein groupe, on vit bien. Je me sens bien, j’aime venir en sélection. Je suis content de retrouver les amis béninois et ça toujours plaisir de jouer pour le pays. J’espère avoir une longue carrière avec les Ecureuils.

En septembre contre le Mali à Bamako, le Bénin va disputer un match ultime et important pour les qualifications de la Can, comment entrevoyez-vous ce rendez-vous qui pourrait ouvrir les portes d’une quatrième Can aux Ecureuils, après être passé près de l’exploit à l’aller à Cotonou ?

Personnellement je ne trouve pas que ce soit un exploit de battre le Mali. L’équipe que nous avons actuellement a les moyens de battre beaucoup d’équipes africaines. Personnellement je pense que nous devons aller au Mali en cherchant la victoire parce que c’est uniquement la victoire qui nous qualifiera de toute façon. Le Mali on sait que c’est une équipe qu’on peut battre il n’y a aucune peur à avoir. Aujourd’hui nous connaissons nos qualités, nous pouvons battre le Mali chez lui.

En janvier dernier vous étiez nominé dans la catégorie « Meilleurs Espoirs » des Bjfoot Award 2016 mais vous n’aviez pas gagné…

Je suis vraiment déçu mais ça fait toujours plaisir d’être nominé déjà.

Pour finir ?
Je remercie la rédaction de Bjfoot, c’est toujours un plaisir de lire les articles sur les internationaux béninois. Mais également aux lecteurs et aux supporters de la sélection.

Entretien réalisé par Géraud Viwami

2 réflexions au sujet de « Entretien : Mounié « faire mon trou en Ligue 1 » »

  1. Bonne chance à vous steeve …
    À chaque instant où vous avez l’occasion de jouer sachez k tout un peuple compte sur vous,toute une jeune vous envie,et vous prend pour modèle
    Merci à bjfoot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *