Amical : Aoudou plante un doublé contre le Raja Casablanca

Mohamed Aoudou a repris le chemin de l’entraînement avec son club algérien du CR Belouizad. En stage de préparation au Maroc le CRB a largement battu ce soir le Raja Casablanca en match amical 4-1. L’attaquant des Ecureuils s’est particulièrement illustré en signant un doublé. Entré en jeu en seconde période , il a marqué les deux derniers buts de son équipe en reprenant parfaitement un centre du plat du pied puis en dégainant un coup de casque impéccable. Pour sa première apparition de la saison , l’ancien attaquant d’Evian n’a pas perdu de temps.
Géraud Viwami

Journal des transferts : Dhamak engage Suanon, Sèssegnon discute avec un club de Premiere League, Gestede intéresse des écossais et Badarou a des offres.

Suivez en exclusivité sur Bjfoot.com, l’actualité des transferts des joueurs béninois durant tout le mercato estival. Chaque vendredi nous vous proposons les dernières informations sur les mouvements des joueurs béninois. Cette semaine à la une : en Arabie Saoudite, Abdel Fadel Suanon s’est définitivement engagé avec Dhamak pour une saison, en Angleterre , Swansea aurait entamé des discussions avec Stéphane Sèssegnon , en Ecosse un géant du pays est en pince pour Rudy Gestede enfin au Maroc sur le départ à Oudja Nana Badarou a reçu des offres .


Dhamak signe définitivement Suanon

Prêté la saison dernière par l’Etoile du Sahel, Abdel Fadel Suanon (photo) a été définitivement transféré à Dhamak cette semaine. Auteur de 20 buts toutes compétitions confondues avec le club la saison dernière l’attaquant international béninois s’est engagé jusqu’à la fin de la saison. Il quitte ainsi l’Etoile du Sahel auquel il était lié jusqu’en 2018. Il reste dans un club qu’il connait bien pour y avoir évolué la saison dernière.

Discussions entre Sèssegnon et Swansea

Toujours libre, Stéphane Sèssegnon prend son temps pour choisir son futur club. Après un intérêt de M’Boro il y a quelques semaine un autre club de Premiere League s’est penché sur le profil du capitaine des Ecureuils. Selon certains sites anglais, Swansea, 12e du dernier championnat discuterait avec l’agent du parisien pour un contrat d’une année. A quinze jours de la reprise du championnat anglais l’ancien parisien est parti pour rester dans l’élite anglaise.

Un géant écossais va passer à l’action pour Gestede

Brillant en préparation Rudy Gestede pourrait bien quitter Aston Villa relégué en Championship cette année. A en croire certains médias écossais, Glasgow Rangers s’apprête à faire une offre pour l’ancien messin. Sa puissance athlétique et son excellent jeu de tête plairaient beaucoup dans un registre de jeu très britannique. Reste à savoir si les Rangers passeront effectivement à l’action.

Badarou a des offres

Relégué en deuxième division marocaine avec le MC Oujda, Nana Badarou a un obtenu un bon de sortie de la part de ses dirigeants en cas d’offre conséquente. Encore lié au club jusqu’en juin 2017, le défenseur polyvalent discute actuellement avec plusieurs clubs qui sont fortement en pince pour l’ancien joueur du CR Belouizdad qui ne devrait pas s’éterniser son club actuel.

Géraud Viwami

Autriche-J2: Dossou passeur, l’Austria Lustenau renversant

L’Austria Lustenau a bien demarré sa saison en deuxième division autrichienne , après un match nul concédé lors de la première journée , les verts ont signé leur premier succès de la saison ce soir dans un scénario heureux à domicile. Mené à la pause , avec Jodel Dossou titulaire; Lustenau a signé un come back en six minutes. Krainz a égalisé à la 70e minute et six minutes plus tard Weissmeir marquait le but de la victoire sur une offrande de l’international béninois pour sa première passe décisive de l’exercice. Lustenau est 4e avec 4 points. Dossou a disputé l’intégralité des premières journées.
Géraud Viwami

France-Ligue 2 : C’est la rentrée pour nos internationaux


La saison 2016-2017 de Ligue 2 française sera lancée ce soir avec pas de moins de huit joueurs béninois dont six internationaux.Focus.

Saturnin Allagbé, 22 ans, Niort (photo) : l’heure de vérité

Présenté comme le successeur de Paul Delecroix (parti à Lorient cet été) dès son arrivée au club à l’été 2014, il a eu le temps d’apprendre avec la réserve des chamois avant d’être lancé dans le grand bain de la Ligue 2 en fin de saison dernière. L’ancien gardien de l’Aspac a rendu des copies très correctes et a même été l’un des héros du maintien du club in extrémis grâce à ses cinq apparitions réussies sur les cinq derniers matches de la saison. Il avait réussi à garder ses buts inviolés sur ses deux premières apparitions et nommé dans l’équipe type de la 34e journée pour ses débuts contre Red Star. Il ne pouvait pas rêver mieux. Installé comme numéro un lors de la préparation estivale, le gardien des Ecureuils devrait occuper le poste dans la hiérarchie. Convaincant en matches amicaux à l’image de son dernier match contre Tours. Le champion du Bénin affiche une marge de progression très intéressante qu’il devra démontrer tout au long de la saison c’est bel et bien l’heure de la vérité pour ce grand espoir du football béninois.

Fabien Farnolle, 31 ans, Le Havre : presque plus rien à rien prouver

Avec 143 apparitions en cinq saisons complètes en Ligue 2, le gardien respire confiance et expérience à la fois. Après une année galère, il s’est formidablement relancé la saison écoulée dans les buts du Havre. Avec 12 matches sans encaisser sur 34 apparitions il a été l’un des hommes forts de la belle saison du club normand qui est monté sur le podium à plusieurs reprises et a longtemps cru à un retour en Ligue 1. Cadre respecté dans le vestiaire, l’habituel numéro un des Ecureuils n’a presque plus rien n’à prouver dans l’antichambre de l’élite française si ce n’est peut être mener son club à une promotion.

Khaled Adénon, 31 ans, Amiens : que du bonheur

Il a réussi un retour incroyable sur le devant de la scène après sa suspension par la Fifa en 2012. Patient et travailleur, le défenseur s’est reconstruit après deux saisons de haute facture en National. Recruté l’été dernier par Amiens, l’ancien pensionnaire de l’Asec Mimosas s’est vu confié le brassard de capitaine et il va mener son équipe à la montée. Régulier dans ses performances et guide pour les jeunes du groupe, il s’est aussi mué en sauveur en inscrivant des buts décisifs dont celui de la montée lors de la dernière journée de National la saison dernière contre Belfort (1-0). Il termine la saison avec 4 réalisations son meilleur total en club sur une saison. Le défenseur des Ecureuils retrouvera au Stade de la Licorne une division qu’il connait pour y avoir disputé déjà 91 rencontres avec Bastia et Lemans. Le trentenaire savoure ce retour au premier plan.

David Djigla, 20 ans, Niort : monté en régime

En manque de temps de jeu et surtout de confiance à Bordeaux, il a fait le choix de redescendre d’un cran pour s’aguerrir à Niort. Ailier rapide et dribleur il a réussi avec brio plusieurs entrées en jeu folles la saison dernière. Il ne lui faut pas grand-chose pour percer si ce n’est la régularité et la capacité à faire davantage la différence dans le camp adverse. Pour une première saison complète dans le circuit professionnel, l’ancien pensionnaire de l’Union Sportive de la Plage à Cotonou a été titularisé à 16 reprises sur ses 31 apparitions. Il doit notamment améliorer ses stats, un petit but seulement pour trois passes décisives. Vu son talent, le numéro 7 des Chamois doit clairement monter en régime cette saison pour ne pas être un « éternel espoir » une montée en régime est attendue cette saison pour ce gamin qui fêtera ses 21 ans le 23 aout prochain.

Djiman Koukou, 26 ans, Lens : un nouveau combat

Après trois saisons et demie à Niort, le «gladiateur » a rejoint librement Lens cet été. Son expérience (117 matches de Ligue 2) a séduit les nordistes qui jouent clairement les premiers rôles dans le championnat. Relégué il y a deux saisons le club veut retrouver l’élite que rêve de découvrir, l’ancien milieu de Créteil. Sa puissance et son impressionnant physique peuvent rendre bien des services au sang et or. Arrivé dans un l’un des clubs les plus populaires de France, il a une place à gagner dans le onze d’Alain Casanova et surtout une réputation de monstre récupérateur à confirmer. Son passeport pour l’élite se trouve dans ses crampons. Et pour l’anecdote il jouera peut être son premier match sous ses nouvelles couleurs à René Gaillard contre son tout nouveau ancien club.

David Kiki, 22 ans, Niort : un cap à passer

Recruté en provenance de Belfort, club amateur qui venait de monter en National, l’arrière gauche a connu une saison dernière à grande vitesse. Devenu titulaire indiscutable et nouveau chouchou du public avec la sélection nationale, le joueur formé à l’Académie France Benin Football a fait pareil en club. Même si les chamois ont lutté jusqu’à l’ultime journée pour se maintenir en Ligue 2, même s’il a été peu utilisé en fin de saison, il n’en demeure pas moins que pour son baptême de feu en division professionnelle le gaucher a montré de belles choses. Un petit but à mettre à son actif et un casier vierge passe décisive qui fait tâche. Il doit aussi progresser sur le plan défensif notamment mais avec 25 matches disputés lors de l’exercice précédent il devait pourvoir passer un cap cette année.

Jonathan Tinhan, 27 ans, Amiens : tout à prouver

Champion de France en 2012 avec Montpellier, il a mis plus de temps que prévu à percer. C’est en National sous le maillot d’Amiens la saison écoulée que le milieu offensif formé à Grenoble va enfin exploser. Replacé dans un rôle axial en attaque, le natif d’Echirolles porte son équipe avec 13 buts, il termine comme meilleur artificier de son club qui accroche le dernier billet pour la Ligue 2. Une division qu’il avait déjà connu à Grenoble puis à Arles (34 matches joués) . Il l’abordera cet été dans l’état d’esprit d’un joueur en confiance qui tout à prouver, il est tant pour lui de faire son trou à un niveau nettement plus élevé.

Cédric Hounondji , 22 ans , Gazélec Ajaccio : en pleine ascension

Il fait le choix de la continuité en signant au Gazélec Ajaccio après deux saisons régulières en prêt à Châteauroux puis à Auxerre. Le défenseur a quitté Rennes son club formateur pour se faire un nom en corse. Fraichement relégué en Ligue 2, le Gaz a misé sur l’expérience du franco-béninois qui va enchainer une troisième saison d’affilée dans la division. En nette progression, ce gaillard d’un mètre 94 sera l’un des piliers de la défense corse sous les ordres Jean Luc Vannuchi qui était déjà son entraîneur à Auxerre la saison écoulée. Buteur en match amical, l’ancien rennais semble déjà avoir pris ses repères, on aura le temps de vérifier lors de la réception de Brest ce soir pour la journée inaugurale.

Géraud Viwami

Ligue Europa -3e tour : Bello et Trnava signent un hold up en Autriche

Le Spartak Trnava de Babatoundé Bello a frappé un gros ce soir au troisième tour qualificatif de la Ligue Europa. En déplacement en Autriche, le Spartak Trnava a signé un précieux succès à l’extérieur 1-0 devant l’Austria de Vienne grâce une réalisation du camerounais També (46e). Titulaire au milieu, Bello a disputé l’intégralité du match. Trnava devra confirmer ce bon résultat à domicile dans une semaine afin d’accéder aux barrages.
Géraud Viwami

RC Lens: Koukou  » l’objectif est très clair: la montée »

En fin de contrat à Niort cet été , Djiman Koukou a rejoint gratuitement Lens. Le milieu défensif pour ses débuts officiels en Ligue 2 francaise va affronter les chamois qu’il connait. Avant ces retrouvailles qui lanceront la saison, Koukou a accordé un entretien au site officiel des chamois niortains. Contenu

le hasard du calendrier fait que tu reviens à Niort pour y rencontrer ton ancien club lors de la première journée. A quoi vas-tu penser en pénétrant sur la pelouse?

J’ai gardé de très bons souvenirs de Niort. De la ville, du club jusqu’aux joueurs. J’y ai passé de très bons moments. Avec bien sûr des hauts et des bas mais en m’imprégnant surtout de la culture qui règne au sein de cette équipe modeste qui a toujours su se serrer les coudes, s’accepter et se mobiliser pour se sortir des épreuves aussi difficiles qu’elles soient.

Tu débarques à Lens, un club d’une autre dimension. Où se situent les plus grosses différences?

Le RC Lens est un grand club en France, avec une très belle histoire et de grandes ambitions. C’est un club qui a tout pour être avec les meilleurs de Ligue 1, à commencer par un public extraordinaire qui constitue une vraie arme pour son équipe. Toute la ville ne vit que pour le football. Aujourd’hui elle n’est pas à sa juste place et l’objectif est très clair: la montée. Le club s’en donne tous les moyens possibles.

L’attente doit être grande du côté des supporters et du staff.

Ici le public est très exigeant. Autant faire de très belles performances en début de saison pour en faire une grande force, plutôt que de se le mettre à dos. Il faut tout donner dès les premiers matchs pour haranguer les supporters qui eux ne lâchent rien. On a un staff de qualité et d’expérience. Un collège d’entraîneurs avec à sa tête Alain Casanova, intransigeant et qui ne rigole pas avec le travail.

Lens et Niort ont-ils les moyens de leurs ambitions?

Le RC Lens a des joueurs de qualité et d’expérience de la Ligue 2 comme de la Ligue 1. J’ai vraiment confiance en ce groupe jeune et mature à la fois, et j’ai vraiment la foi pour atteindre la montée. Pour cela il faut gagner des matchs chaque week-end, à commencer par le premier. Quant aux Chamois je ne connais pas vraiment leurs objectifs pour cette saison. Mais je sais qu’ils ont un bon groupe et je ne doute pas qu’ils puissent faire une belle saison. Ils auront leur mot à dire.

A quel type de rencontre t’attends-tu vendredi soir?

A un premier match qui à mon avis ne sera pas très ouvert. Ce sera sans doute physique avec la plupart du temps des contacts dans l’entrejeu. La fluidité viendra au fur et à mesure de l’avancée du match.

Propos recueillis par Bruno AHIME Pour Chamoisniortais.fr

Entretien : Mounié « faire mon trou en Ligue 1 »


Revenu à Montpellier après une saison en prêt à Nîmes en Ligue 2, Steve Mounié (21 ans) s’est confié à Bjfoot.com en exclusivité. L’attaquant des Ecureuils parle l’exercice précédent, sa préparation estivale, ses ambitions avec les Héraultais, les Ecureuils, et les Bjfoot Awards. Entretien.

Après vos onze buts en Ligue 2, la saison dernière, vous en avez déjà planté deux avec Montpellier lors de la préparation estivale vous êtes déjà chaud pour la Ligue 1 cette année ?

Oui c’est vrai que la saison démarre bien pour moi, je reviens dans mon club formateur, j’arrive en conquérant en essayant de faire mon trou en Ligue 1.

Un bilan de votre saison écoulée Nîmes au delà de vos statistiques qui ont été plutôt satisfaisantes ?

La saison dernière a été assez compliquée parce qu’on est parti avec l’équipe de Nîmes avec un déficit de moins huit points en début de saison. Donc mentalement ça été dur. Tout au long de la saison pour essayer de remonter ces points. Au final, on est fiers d’avoir réalisé ce challenge, ca vous fait forcément grandir. Au-delà des stats j’ai eu l’opportunité de pourvoir jouer une trentaine de matches en Ligue 2 (32 plus précisément). J’ai gagné en maturité en expérience et il n’y a pas mieux.

Vous avez connu des bouts de matches en Ligue 1 la saison dernière avant d’être prêté dans les ultimes instants du mercato, le nouveau coach Frédéric Hantz vous a donné des garanties pour la saison à venir ?

Déjà que ce soit même au sein de l’administration ils ont montré une volonté de me garder par le fait que mon contrat a été prolongé de deux années. C’est une volonté du coach de pouvoir m’avoir dans son effectif. Maintenant c’est à moi de gagner ma place de montrer au staff que je suis capable d’évoluer en Ligue 1. Ma prolongation est une bonne chose et prouve qu’on compte sur moi pour l’avenir au sein du club.

« Les Ecureuils ? Je suis venu quand je me suis senti prêt »

Vous étiez dans le groupe pro de lors de la saison dernière, est-ce que vous vous sentez plus aguerri qu’à l’entame de l’exercice précédent ?

L’année dernière je me sentais déjà prêt à affronter la Ligue 1 après ça été un choix de l’ancien coach qui était en place. J’ai été obligé d’accepter et me concentrer vite pour pouvoir effectuer ma saison avec Nîmes. J’ai entamé la préparation comme l’année dernière avec un état d’esprit de combattant, en voulant donner le maximum en me préparant au mieux. Je suis quelqu’un qui travaille beaucoup, je bosse au maximum pour être prêt pour la saison à venir.

Alors si vous devez définir une saison réussie en Ligue 1 ?

Mon objectif c’est de faire du mieux possible quand je vais entamer la saison. Donner le maximum sur le terrain pour marquer et réaliser les meilleures performances possibles. Pour l’instant je n’ai pas d’objectif précis en tête on verra au cours des premiers matches comment ça se passe. Parce que je découvre quand même le niveau donc. Je me fixerai les objectifs en fonction.

Parlons de votre statut d’international avec les Ecureuils que vous avez rejoint récemment après plusieurs années d’attente comment vivez vous cette expérience internationale avec le Bénin ?

Les Ecureuils c’était un choix assez facile. Un choix du cœur. Je suis natif de Parakou, j’ai grandi au Bénin, je viens régulièrement en vacances. Pour moi le Bénin c’est mon pays, le choix n’a pas été difficile à faire. C’est vrai qu’on m’avait déjà appelé auparavant mais comme j’étais assez jeune je ne me sentais pas prêt à venir en sélection. Je préférais être bien aguerri et évoluer dans le monde professionnel avant de me dire que je vais être international béninois. Pour donner le maximum de mon talent aux Ecureuils. Donc quand je me suis senti prêt je suis venu. Au sein groupe, on vit bien. Je me sens bien, j’aime venir en sélection. Je suis content de retrouver les amis béninois et ça toujours plaisir de jouer pour le pays. J’espère avoir une longue carrière avec les Ecureuils.

En septembre contre le Mali à Bamako, le Bénin va disputer un match ultime et important pour les qualifications de la Can, comment entrevoyez-vous ce rendez-vous qui pourrait ouvrir les portes d’une quatrième Can aux Ecureuils, après être passé près de l’exploit à l’aller à Cotonou ?

Personnellement je ne trouve pas que ce soit un exploit de battre le Mali. L’équipe que nous avons actuellement a les moyens de battre beaucoup d’équipes africaines. Personnellement je pense que nous devons aller au Mali en cherchant la victoire parce que c’est uniquement la victoire qui nous qualifiera de toute façon. Le Mali on sait que c’est une équipe qu’on peut battre il n’y a aucune peur à avoir. Aujourd’hui nous connaissons nos qualités, nous pouvons battre le Mali chez lui.

En janvier dernier vous étiez nominé dans la catégorie « Meilleurs Espoirs » des Bjfoot Award 2016 mais vous n’aviez pas gagné…

Je suis vraiment déçu mais ça fait toujours plaisir d’être nominé déjà.

Pour finir ?
Je remercie la rédaction de Bjfoot, c’est toujours un plaisir de lire les articles sur les internationaux béninois. Mais également aux lecteurs et aux supporters de la sélection.

Entretien réalisé par Géraud Viwami

Amical: Gestede fait gagner Aston Villa

Rudy Gestede aussi est en vue dans les matches de préparation , Aston Villa se déplaçait cet après-midi contre Nantes. Les Villans se sont imposés 1-0 grâce à une réalisation de l’attaquant béninois à la 71e minute. L’attaquant a marqué de la tête l’unique but victorieux des siens. Son troisième but dans cette préparation estivale.
Géraud Viwami

Amical: Gounongbé continue sur sa lancée

Frédéric Gounongbé est en bonne forme avec sa nouvelle équipe galloise, en stade de préparation en Allemagne , Cardiff a battu cet après-midi Osnabruck , club de troisième division allemande 3-0. L’attaquant international béninois a ouvert le score pour son club de la tête à la 19e minute. Sa deuxième réalisation en trois matches de préparation, son adaptation est en bonne voie.
Géraud Viwami

Transfert : Suanon reste à Dhamak (Arabie Saoudite)

Arrivé en prêt à Dhamak (D2 Arabie Saoudite) l’été dernier en provenance de l’Etoile du Sahel (Tunisie), Abdel Fadel Suanon vient d’être définitivement transféré dans le club saoudien. L’attaquant international béninois s’est engagé pour une saison.

Abdel Fadel Suanon vient de tourner une page de sa carrière, l’attaquant béninois a quitté l’Etoile du Sahel pour Dhamk dans le cadre d’un transfert définitif. Prêté la saison dernière, Suanon a bien aidé le club avec 20 buts inscrits toutes compétitions confondues dont 17 en championnat, en devenant l’arme fatale des rouges. Proche d’Al Wedha (D1 Arabie Saoudite) il y a encore quelques jours, le transfert n’a pu être conclu faute d’accord avec l’Etoile du Sahel auquel le joueur était lié jusqu’en 2018. Finalement c’est Dhamak qui s’aligne sur les exigences du club de Sousse. L’international béninois s’est engagé pour saison. 5e de la deuxième division saoudienne la saison dernière après avoir longtemps lutté pour une promotion, le club réalise un gros coup en conservant son meilleur buteur. L’ancien du Mogas rempile donc dans un club où il acquit ses repères la saison dernière.

Géraud Viwami

Journal des transferts : Bessan rejoint le Club Africain, Marseille discute avec Sèssegnon, Suanon va quitter l’Etoile du Sahel et Kassa non retenu à Sid Bouzi

Suivez en exclusivité sur Bjfoot.com, l’actualité des transferts des joueurs béninois durant tout le mercato estival. Chaque vendredi nous vous proposons les dernières informations sur les mouvements des joueurs béninois. Cette semaine à la une : En Tunisie, l’attaquant Jacques Bessan a été transféré de Gafsa vers le Club Africain pour trois ans. Abdel Fadel Suanon est de retour à l’Etoile du Sahel après son prêt à Dhamak en Arabie Saoudite mais l’attaquant international béninois va quitter Sousse. L’arrière gauche de l’Aspac Antonin n’a pas été retenu par l’ES Sidi Bouzid où il a effectué un essai cette semaine. En France, Marseille a entamé des discussions avec Stéphane Sèssegnon arrivé en fin de contrat à West Brom.

Bessan rejoint le Club Africain

C’était dans les tuyaux depuis plusieurs jours, Jacques Bessan a finalement rejoint le Club Africain de Tunis, cette semaine en provenance de Gafsa . L’attaquant international béninois auteur de 12 buts et deuxième meilleur artificier du championnat tunisien la saison dernière a paraphé un contrat de trois ans en faveur du 6e du dernier championnat. Bessan connaîtra le quatrième club sa carrière en Tunisie après, Zarzis , Bizerte et Gafsa.

Sessègnon vers un retour en France

Alors qu’il a affiché sa volonté de rester sur le Vieux Continent après avoir refuser une grosse offre chinoise, Stéphane Sèssegnon pourrait retrouver le championnat de France cinq ans après son départ du PSG. Le capitaine des Ecureuils a entamé des discussions en vue d’un transfert avec Marseille selon Francefootball. Libre depuis la fin de la saison son contrat avec West Brom, l’ancien cristolien annoncé récemment proche de Middlesbrough fraîchement promu en Premiere League n’a toujours pas choisit son futur club

Essai terminé pour Kassa

Mis a l’essai la semaine dernière par l’ES Sidi Bouzid , club de première division tunisienne, Antonin Kassa ne signera pas avec le club. L’arrière gauche international béninois n’a pas été retenu par le staff du club. Le capitaine de l’Aspac a d’ailleurs déjà levé le camp.

Suanon sur le départ

Après un prêt convaincant à Dhamak en deuxième division saoudienne, Abdel Fadel Suanon auteur de 20 buts toutes compétitions confondues la saison dernière est de retour à l’Etoile du Sahel. Mais l’international béninois ne devrait pas rester à Sousse . Championne de Tunisie 2016, le club ne compte pas vraiment sur l’ancien buteur du Mogas qui est en passe de quitter le club auquel il est lié jusqu’en juin 2018. Sa bonne saison n’est pas passée inaperçue, Suanon aurait reçu des offres notamment en Arabie Saoudite. A suivre.
Géraud Viwami

Amical: un nul de prestige pour Koukou et Lens face à Arsenal

Le RC Lens peaufine sa préparation en vue de la prochaine saison de Ligue 2 française , les nordistes ont acceuilli ce soir Arsenal , vice-champion d’Angleterre dans un match amical de gala. La recrue béninoise des nordistes Djiman Koukou est entré en jeu à la 80e minute. Ce match de nul de prestige s’est achevé par un match nul 1-1 dans lequel , les coéquipiers de Koukou ont laissé une bonne impression même à Arsène Wenger.
Géraud Viwami

Amical: Mounié marque encore

Montpellier jouait cet après-midi son deuxième match amical de préparation contre Clermont (Ligue 2). Titulaire , Steve Mounié a encore marqué. Titulaire, l’international béninois a marqué le deuxième but héraultais à la 51e minute d’une puissante frappe sur un service de Morgan Sanson. Mounié s’était même but refusé un but de la tête à la 39e minute pour une faute sur le gardien adverse. Montpellier s’est imposé 2-1. Mounié compte déjà deux buts en deux matches de préparation.
Géraud Viwami

Ligue Europa : Bello et le Spartak Trnava passent au 3e tour contre l’Austria de Vienne.

Le Spartak Trnava de Bello Babatoundé a assuré hier sa qualification au deuxième tour des qualifications de l’Europa League. 4e du dernier championnat de Slovaquie, le club a éliminé les arméniens de Shirak grâce à une victoire 2-0 à domicile après avoir décroché un nul 1-1 lors de la manche aller à l’extérieur. Au 3e tour, le Trnava affrontera les autrichiens de l’Austria de Vienne. match aller le 27 juillet en Autriche et retour le 3 août à domicile.
Pour rappel Bello était titulaire hier a disputé l’intégralité du match. Il avait brillé lors du match aller du premier tour contre les maltias d’Hibernians en marquant un but dans un large succès à l’extérieur 3-0 le 7 juillet dernier. Son deuxième but en coupe européenne après celui inscrit contre Chelsea en Ligue des Champions en 2011.
Si Trnava passe le 3e tour, ils devront disputer les barrages avant d’accéder aux phases de groupe.
Géraud Viwami

Transfert : libre, Barazé au rebond ?

Arrivé en janvier dernier, Seidou Barazé a quitté son club libyen d’Al Ittihad cet été et est à la recherche d’un nouveau point de chute. Le défenseur ou milieu défensif international béninois est désormais libre de choisir son futur club.

Seidou Barazé va changer de club cet été après une saison assez particulière ponctuée par deux piges au Koweït puis en Lybie ,après deux saisons dans le championnat marocain, .
Le défenseur ou milieu, international béninois de 25 ans a débarqué en janvier dernier à Al Ittihad en Lybie, club engagé en coupe Caf. Mais le parcours africain du club tourne court puisqu’ils sont éliminés au deuxième tour par les ghanéens de Medeama. Dans une situation politique et sécuritaire encore fragile dans le pays, la fédération libyenne n’autorise pas les joueurs étrangers à prendre part au championnat qui a débuté le mois dernier après plusieurs reports. Cette dernière décision contraint le club et l’ancien joueur du Mogas à se séparer d’un commun accord le mois dernier. « C’est une décision qui nous a surpris et déçu en même temps, on avait fait une bonne préparation pendant plusieurs mois en Tunisie avec de bons matches amicaux à la clé. Mais bon maintenant il faut se concentrer et voir ailleurs » conclu le joueur lui-même.

Libre et courtisé

Après deux saisons régulière à l’HUS Agadir puis au KAC Marrakech dans le championnat marocain où il fait 45 apparitions, le défenseur polyvalent espère pourvoir rebondir cet été. Utilisé en sentinelle dans son premier à Agadir il sort un bon exercice qu’il confirme la saison suivante à Marrakech dans son rôle de prédilection en défense centrale. Joueur au grand gabarit (1m92) sobre et doté d’une bonne qualité technique et d’un bon sens du placement, Barazé a nettement progressé ses dernières années. « J’apprécie beaucoup de jouer devant la défense, c’est intéressant je touche pas mal de ballons, participe au jeu ça me ressemble et j’ai encore joué la durant toute notre préparation en Tunisie mais je garde aussi mes repères en défense centrale ça reste mon poste de base et j’ai toujours mes sensations dans cette position » analyse-t-il.
A la recherche d’un nouveau challenge, Barazé dispose d’une belle cote sur le marché et serait courtisé par un club turc et un autre en Europe de l’Est selon nos informations. L’ancien pensionnaire du centre NQSA au Cameroun devrait vite rebondir cet été.

Géraud Viwami

Club Africain : Bessan est clubiste (officiel)


C’était dans l’air depuis plusieurs jours c’est désormais officiel Jacques Bessan quitte Gafsa il s’est engagé ce soir avec le Club Africain de Tunis, 6e du dernier championnat tunisien.

Jacques Bessan a un nouveau club, l’attaquant a officiellement quitté Gafsa relégué en deuxième division pour le Club Africain de Tunis. Auteur de 12 buts la saison dernier, l’international béninois était fortement courtisé notamment par le club congolais TP Mazembé et les portugais de Guimarães mais il est resté dans un championnat qu’il connait bien. Il rejoint l’un des top club du pays, qui compte onze titres nationaux à son actif et onze coupes nationales ainsi qu’une Coupe Caf.

Priorité de Yaacoubi

Fortement désiré par le coach clubiste, Kaies Yaacoubi qui avait fait de lui sa priorité absolue en attaque. Auteur 18 buts en 57 apparitions dans l’élite tunisien, l’ancien buteur de Soleil s’est bâtit une solide réputation de finisseur au pays des aigles de Carthage. Son titre de deuxième meilleur buteur de l’exercice précédent a considérablement fait grimper sa côte sur le marché.
Après Zarzis , Bizerte et Gafsa, « l’hélico » connaitra son quatrième club en Tunisie.

Deuxième béninois au club

Pour l’histoire il sera le deuxième béninois a foulé la pelouse du parc A après Jodel Dossou. Bessan s’est engagé pour trois ans et va arborer le dossard numéro 9 et sera l’une des principales attractions du championnat cette saison. Qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de Tunisie le mois prochain, le club pourra compter sur son nouveau fer de lance.

Géraud Viwami

13717926_2067960496761632_1217881562_o

Transfert : l’OM discute avec Stéphane Sessegnon!

A la recherche de solutions offensives supplémentaires, l’Olympique de Marseille est entré en contact avec Stéphane Sessegnon. L’international béninois possède l’avantage d’être libre après trois saisons passées à Westbromwich Albion et présente un profil de revanchard qui plaît au club phocéen. A 32 ans, l’ancien joueur du PSG a inscrit 17 buts en 105 matches avec WBA. Joueur de côté, il peut également évoluer en second attaquant.L’ancien parisien pourrait donc porter les couleurs de l’ennemi juré.

Source: Francefootball.fr

Carrière : Bouraima en quête de relance

Après un passage en suède puis en Irlande, Abdel Bouraima sort d’une pige de quelques mois à l’Aspac dans le championnat béninois, l’ailier ou milieu offensif international béninois espère se relancer cet été.

Ceux qui ont de la mémoire devraient pouvoir se rappeler de lui. Il faisait partie de la génération des juniors qui ont qualifié le Bénin à la coupe d’Afrique 2013. Titulaire durant toutes les qualifications, Bouraima était parti en stage avec le BK Hacken où il venait de s’engager ce qui a expliqué son absence en Algérie lors de la phase finale en février 2013 en Algérie. Depuis l’eau a coulé sous les ponts, l’ailier a connu des bons et mauvais moments.

Grand espoir du BK Hacken

Bouraima a été formé au Ghana d’abord à la prestigieuse académie des RedBull puis à Right To Dream , centre affilié à Manchester City. Il a connu deux clubs en Suède en 2013.
D’abord en première division au BK Hacken en première division. Le club en fait le successeur d’Abdul Majeed Waris transféré en Russie. La polyvalence de l’ailier devient un atout puisqu’il est aussi utilisé en attaque.
Puis en deuxième division à Orgyte. Ce dernier club sera relégué en troisième division, Bouraima fait pourtant son trou en s’imposant mais il ne restera pas en Scandinavie.

A l’été 2014, l’ancien pensionnaire du l’Académie Right To Dream au Ghana débarque en Irlande au FC Limerick avec un esprit revanchard. Dès les premières séances d’entrainements et matches amicaux, l’ailier faire valoir ses qualités de vitesse et de percussion. Redevenu amateur puisqu’il avait été prêté en Suède par son club formateur, sa qualification met plus de temps que prévu.Malheureusement il ne jouira pas de son bail, des complications administratives liées à son statut auprès de la FIFA l’ont empêchées de se produire en matches officiels. Le club finit par perdre patience et le joueur lève le camp. « C’était vraiment un coup dur alors que sur le terrain tout se passait bien, j’avais tout pour faire une bonne saison. Malheureusement ça s’est mal terminé mais je garde la foi et je fais confiance à l’avenir » analyse l’intéressé avec philosophie.

Un petit tour puis s’en va ?

Après un départ manqué en Pologne en début de saison dernière, Bouraima tente le pari local et fait une pige à l’Aspac dans le championnat béninois de transition. Il contribue bien aux prestations des portuaires qui ont dominé leur groupe. Mais il a déjà le regard tourné vers l’avenir. « J’espère me relancer cet été avec un nouveau challenge, je suis en plein possession de mes moyens physiques. Je suis prêt à relever n’importe quel défi. Mes agents travaillent, nous avons des pistes assez intéressantes espérons que l’une d’elle aboutisse avant la fin du marché » A 23 ans tout est encore possible pour lui.

Géraud Viwami

Amical : Hountondji buteur pour le Gazeléc Ajaccio

Transféré au Gazélec Ajaccio , relégué en Ligue 2 cette saison, Cédric Hountondji a marqué son premier but avec le club hier en match amical contre Marseille Consolat (National). L’ancien défenseur rennais a marqué d’une belle tête . Le Gaz s’est imposé 2-1.
G&raud Viwami

Amical : Gounongbé réussit sa première !

Frédéric Gounongbé a réalisé des débuts parfait avec Cardiff City cet après-midi en match amical contre Shrewsbury Town (D3 Anglaise). L’attaquant béninois a joué une heure de temps et il a marqué le deuxième but des bluebird à la 32e minute en reprenant parfaitement de la tête un corner de Whittingham. Les débuts parfaits pour mettre l’ancien buteur de Westerlo en confiance.Au final, Cardiff gagne facilement 4-0.
Géraud Viwami