FBF : rencontre entre les trois « clans » et le président Talon !

Après l’élection controversée d’Anjorin Moucharafou à la tête de la fédération béninoise de football le 10 juin dernier, la crise est loin d’être fini et les trois clans sur initiative du ministre des sports ont rencontré le président Patrice Talon ce jour. Compte rendu.

Le ministre des sports Oswald Homeky poursuit sa médiation afin de réconcilier les principaux acteurs du football béninois. Divisé en trois clans majeurs, le premier conduit par l’ex-président de la FBF Augustin Ahouanvoebla , le deuxième regroupe les alliés du mécène Sébastien Ajavon et le dernier qui a sa tête Anjorin Moucharoufou, les clans se sont rencontrés une voile fois ce mercredi . C’est d’ailleurs l’élection de ce dernier pour présider aux destinées du football béninois qui est inacceptable pour les deux autres clans.

Transition recommandée par le président Talon

Les trois clans étaient représentés ce jour lors d’une rencontre de haute importance initiée par le patron des sports national avec le président de la république Patrice Talon. Le locataire de la Marina a recommandé une solution transitoire demandant à chacun des trois clans de recommander trois représentants afin de former un comité de gestion transitoire de deux ans tout en respectant la volonté de la Fifa et de la Caf. Suspendu pour un mois du 11 mai au 10 juin dernier, le Bénin ne veut plus s’attirer les foudres des instances faitières. Reste à savoir si une proposition pareil reste applicable dans le contexte actuel où le nouveau bureau exécutif de la FBF peine à prendre fonction puisque la justice locale s’insurge publiquement contre sa légitimé. La crise est loin d’être terminée si les actes ne suivent pas la parole du président de la république.

Géraud Viwami.

Une réflexion au sujet de « FBF : rencontre entre les trois « clans » et le président Talon ! »

  1. je sui pas sur q’une comission tripartite sera la solution..On en a vu dans ce pays.ça n’a jamais fonctionné Nous n’avons plus de solution..Les gens ne veulent pas s’accepter..c’est des problèmes de personnes.Ce n’est pas des problèmes administratifs ni procédurales..Tant que ces têts seront là xa va pas marcher

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *