Bénin – Guinée Equatoriale : les notes des Ecureuils

Vainqueurs de la Guinée Equatoriale dans la douleur hier, Bjfoot.com a noté la prestation de chaque Ecureuil.

Fabien Farnolle. 6
Deux arrêts importants réalisés en première période et deux sorties du même accabit dans les pieds des attaquants équato guinéens. Le géant havrais a manqué de promptitude sur le but encaissé mais il a fait un match sérieux et rassurant.

Jordan Adéoti, 6
Pas aligné à son poste naturel, il a bien dépanné. Sa science du placement et sa culture de la relance ont rendu bien des services sur son côté. Rarement mis en difficulté il s’est montré très intéressant sur plusieurs montées.

 

 

Junior Salomon 6
Le roc a tenu son rang en défense centrale. Avec du coeur et de l’agressivité il n’a rien laissé passer. Aucun duel perdu il a rendu une copie très propre hier.

 

 

 

 

Khaled Adénon 7
Il a fait un match dans le style qu’on lui connaît. Sobre et appliqué, il n’a même pas été inquièté. Et il a ouvert le score d’une belle tête plongeante. Un match de leader en somme.

 

 

 

David Kiki , 6
Il a pris parfois quelques risques défensivement mais il comme souvent bien sécurisé son côté gauche. Offensivement il a été actif mais pas trop incisif. Bon match dans l’ensemble.

 

 
Djiman Koukou, 4
Bon dans les duels comme à son habitude la fluidité technique et la vision de jeu lui ont encore manqué. Match très moyen.

 

 

 
Bello Babatoundé 5
Il s’est beaucoup battu à vouloir organiser le jeu mais a disparu pendant une bonne partie du match. Il s’est créé deux bonnes occases sur des tirs qui auraient pu faire mouche.

 

 

 
Stephane Sessegnon 5
Si le Bénin a été à la peine dans la production du jeu c’est que le capitaine a été loin du niveau qu’on lui connaît. Genereux il a montré de l’envie jusqu’à la fin. Il aurait pu marquer sur coup franc en fin de première période.

 

 
Jodel Dossou 6.5
L’homme du match c’est lui sans aucun doute l’un des meilleurs béninois sur la ligne offensive. Remuant et approximatif parfois il n’a cessé d’aller de l’avant et inquièter les défenseurs adverses sur son côté. Il a été passeur décisif sur les deux buts des Ecureuils.

 

 
David Djigla 6
Entreprenant en début de rencontre il s’est éteint au fil des minutes. Percutant par intermittence. Il sera béni puisque son premier but en sélection offre une victoire très importante aux Ecureuils. Décisif et il est  à féliciter.

 
Michael Poté. 4
Il a fait un match très ingrat en pointe. Beaucoup de courses dans les espaces mais jamais servi idéalement jusqu’à sa sortie. Un match à oublier.

Géraud Viwami

4 pensées sur “Bénin – Guinée Equatoriale : les notes des Ecureuils”

  1. je crains lentraineur parceque notre defaite au Burkina est du au faite que lentraineur ne sait pas encore gerer les atouts de chaque quil possede.

  2. Les béninois on beaucoup d’atouts mais ne savent pas s’en servir. Il doivent essayé des combiné des actions collective a tout les niveaux du jeu.bon match

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *