Ecureuils : Le ministre Homeky appelle à l’union sacrée et s’engage à poursuivre la médiation.

Après l’élection controversée d’Anjorin Moucharafou hier à la tête de la fédération béninoise de football, le ministre des sports Oswald Homeky a effectué une déclaration de presse ce midi à son département au sujet de la situation.

L’agitation générale déclenchée par la tenu des élections à la FBF hier qui se serait tenues à l’encontre de l’ordonnance du tribunal de Porto-Novo, n’a pas laissé le ministre de sports insensible, Oswald Homeky a effectué une sortie médiatique afin d’éclairer sur la position de son ministère.
En somme il a confirmé que son ministère n’était pas représentée dans la salle pendant la tenue du congrès électif comme annoncé et que l’ordonnance qui interdit la tenue du congrès a été notifiée à son département jeudi après-midi donc la veille des les élections. « Nous avons pris acte de la décision et nous avons décidé de ne pas participer à l’assemblée générale… le ministère des sports n’a donc pas bravé de décision de justice » a-t-il déclaré.
Mais le comité de normalisation n’a reçu ledit courrier à son tour que le lendemain après les élections.

Un appel aux supporters !
L’autre aspect important évoqué concerne la rencontre décisive de demain qui opposera les Ecureuils à la Guinée Equatoriale comptant pour la 5e journée des qualifications de la Can Gabon 2017, Homeky a demandé qu’on « sépare le sportif du politique  » et invite le public à faire le déplacement pour encourager les Ecureuils demain. Enfin il s’est engagé à poursuivre les discussions de médiation afin de régler les différends. Et il a conclu en ses termes  » j’invite donc le public a faire massivement le déplacement pour la stade Mathieu Kerekou demain en attendant que la médiation ne se poursuive »
Géraud Viwami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *