Belgique : 5e au soulier d’Ebène, Gounongbé n’a pas encore fait son choix  

Libre après une saison remarquable avec Westerlo, Frédéric Gounongbé (28 ans),  cinquième du Soulier d’Ebène en début de semaine n’a toujours pas annoncé sa future destination,  l’international béninois laisse encore planer le doute.

 

Premier béninois nominé pour le Soulier d’Ebène qui récompense le meilleur africain évoluant en Belgique, l’histoire aurait été encore plus belle si Frédéric Gounongbé avait gagné ce titre honorifique lundi dernier.  Il a terminé cinquième sur les cinq nominés et c’est l’Algérien Sofiane Hanni qui est reparti avec le graal.  Mais pour l’ex-tennismen c’est déjà une satisfaction d’avoir porté si haut les couleurs béninoises.

 Il quitte Westerlo…

Gêné par des blessures lors de sa première saison dans l’élite belge, Gounongbe avait signé 9 buts en 17 matches joués en 2014-2015. C’était déjà acceptable. Cette saison, l’ancien buteur de Zulte Waregem a porté  son club jusqu’au maintien presque tout seul avec 13 buts inscrit et 5 offrandes. Westerlo lui doit beaucoup, il marqué 37% des buts de  l’équipe.  Il arrive en fin de contrat cet été avec des chiffres très convaincants, en deux saisons il en a planté 22 au total en 47 matches toutes compétitions confondues.

Le 30 avril dernier sur sa page Facebook , le buteur des Ecureuils a annoncé sans surprise qu’il ne prolongera pas l’aventure avec Westerlo. Il est donc libre de choisir sa future destination.

… mais pour aller où ?

Les courtisans n’ont pas attendu l’été cette annonce pour se lancer à ses trousses, en janvier, Derby County et Queen Park Rangers étaient déjà prêt à le débaucher. L’attaquant a bien tempéré les ardeurs des anglais en plein hiver. Mais ces derniers jours la lutte s’intensifie, si le buteur affiche une préférence pour un départ à l’étranger il n’écarte pas totalement une nouvelle aventure en Belgique. Le Standard de Liège aurait entamé des discussions avec le joueur. Certaines rumeurs font également état d’une proposition de salaire de deux millions d’euros des turcs de Bursaspor selon des médias turcs.  Pour l’instant le buteur n’a toujours pas fait son choix. A 28 ans, Gounongbé fera sans aucun doute le choix le plus déterminant de sa surprenante carrière. A Suivre

Géraud Viwami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *