Tic2f -6e édition : Cotonou,  carrefour des talents d’Afrique

Cotonou accueille officiellement à partir de cet après-midi la 6e édition du tournoi international des centres formation de football (Tci2f)  jusqu’au 24 avril prochain. Douze académies U17 dont  sept étrangères vont se défier pour la succession de Kozaf du Burkina Faso sous les yeux des  observateurs prestigieux et des passionnés. 

 

Ce qui va se passer

36 matches en cinq jours de compétitions, le Tic2f va vous mettre plein la vue avec ces pépites U17 venues du Bénin et d’Afrique et qui portent déjà fièrement  les couleurs de leur académies respectives.  Les douze académies présentes sont reparties en deux groupes. Les deux premiers accéderont aux demi-finales puis les vainqueurs de ce dernier tour s’affronteront pour  la grande finale. Un système allégé et compétitif. Le Bénin sera représenté par cinq académies à savoir : Alodo Sports, Abi Sports, Divinité Suprême, Bes Académie et Benin Foot Académie.  Ces ambassadeurs locaux sont concurrencés par sept académies étrangères : 36 Lions (Nigéria) ,  Swallows  et Bouba (Togo) ,  Vogt Académie (Cameroun) ,  Asfa (Cote d’ivoire) , Sporting Club Accra (Ghana)  et Kozak (Burkina Faso), champion en titre.

La pelouse principale et les terrains annexes du Stade Mathieu Kérékou accueilleront tous les matches en matinée comme en après-midi.

Ils viennent observer

Une telle pluie de talents ne laisse pas les recruteurs avisés insensibles. Parmi les plus prestigieux nous auront le directeur du recrutement en Afrique de  Marseille José Anigo et  la légende tchadienne  Japhet N’Doram qui supervisera pour l’As Monaco. Ils étaient déjà présents lors de la précédente, une expérience renouvelée.  Eric Atta , recruteur Afrique de Rennes sera présent. Nous auront également le champion du monde français de 1998 Christian Karembeu.

D’autres clubs français comme Nantes, Montpellier et Guingamp auront des yeux à Cotonou. Sans compter les délégations sous-régionales et nationales également. Cotonou peut bien révéler une future star qui sait ?

Ils ont fait l’histoire

Après  quatre éditions nationales, le tournoi s’est internationalisé lors de la cinquième édition et a connu le sacre de Kozaf du Burkina Faso.  Benin Foot Académie a été double tenant du titre en 2011 et 2012. Tanéka l’a détrôné en 2013 puis a perdu son titre au profit d’Asos avant l’ouverture aux académies étrangères. Ce tournoi initié par Mounirou Daouda , ingénieur en Télécoms , chef d’entreprise en France et au  Bénin s’inscrit dans les traditions footballistiques nationales et internationales. Dans un pays où les compétitions de jeunes de qualités sont rares, ce tournoi est devenu le baromètre par excellence de la formation béninoise. D’ailleurs les académies béninois se sont départagées dans un tournoi préliminaire afin de désigner les cinq représentants nationaux. La fête a déjà commencé, vous pouvez aussi écrire l’histoire du tournoi.

Rendez-vous sur  www.tic2f.org  pour avoir toutes les infos en temps réel sur la compétition.

Géraud Viwami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *