Gabon 2017: Les Ecureuils achèvent le Sud Soudan, doublé de Sèssegnon!

 

Dans un match globalement maîtrisé les Ecureuils n’ont pas trop forcé pour battre le Sud Soudan cet après – midi au stade Mathieu Kerekou de Cotonou 4-1. Stéphane Sèssegnon a signé un doublé, auteur d’un bon match, Jodel Dossou a inscrit son premier but international.

Les buts
22′ : Dossou déborde à droite et élimine son defenseur, son centre atterrit dans les pieds de Poté qui bute sur Genaro le gardien Sud Soudanais. Sèssegnon a suivi puis reprend du gauche 1-0.
38′: Djigla effectue une course de 60 mètres sur son côté gauche, passe un adversaire et tente de centrer devant le but. Sa tentative est contrée mais Poté a suivi et marque au premier poteau. 2-0
71′ : servi seul dans les 16 mètres, Dossou prend son temps et ajuste le gardien d’une frappe croisée. 3-0
84′ : Tong est oublié par la défense béninoise il longe la ligne de but et bat Farnolle dans un angle pourtant fermé. 3-1

90+3 : Suanon est lancé par Mounié en profondeur, Genaro sort dans ses pieds. Le ballon revient sur Gestede qui sert Sèssegnon dans la surface. Le capitaine élimine son défenseur avant de conclure d’un tir limpide du gauche. 4-1

De la maîtrise et des buts 
Après le succès de Juba 1-0, les Ecureuils ont répondu présents cet après-midi au Stade Mathieu Kerekou malgré un début de match de poussif. La rapidité de l’ouverture du score par Sèssegnon (21′) a bien facilité la tâche aux Écureuils qui sont montés en régime au fil du match. Les ailiers Dossou à droite et Djigla à gauche ont énormément dérangés la défense Sud Soudanaise qui peut remercier son gardien Genaro qui a retardé l’échéance en sortant deux grosses parades devant Poté au quart d’heure de jeu. Mais ce denier finira par trouver le chemin des filets (38′). 2-0. Avantage mérité à la pause.
Le festival continue, Dossou signe sa première.
En seconde période, les 32 degrés subit en première ont commencé à peser le rythme du jeu a considérablement baissé notamment après le 3e but marqué par Dossou (71′). Son tout premier en sélection nationale. Auteur d’une prestation aboutie il a été récompensée.
Derrière les Ecureuils se feront un peu peur en concédant un but à cinq minutes du terme.
Suanon manque par deux fois la balle du 4-1 et c’est finalement le capitaine Sèssegnon qui va terminer le boulot dans le arrêts de jeu en signant un doublé.
Avec Omar Tchomogo présent sur le banc les Écureuils ont signé une victoire utile et pointent avec 8 unités à la tête du groupe devant le Mali 7 points et le Sud Soudan 3 points et la Guinée Equatoriale 1 points dans le groupe C. Les Aigles se déplacent à Malabo mardi prochain. On fera les vrais comptent après ce duel en attendant les Ecureuils peuvent être heureux d’avoir terminé le boulot en réussissant un carton plein face aux Sud Soudanais
Compo: Farnolle – Kiki, Adéoti, Salomon, Badarou – Koukou, Bello, Sèssegnon – Djigla (Suanon 65′) , Dossou (Mounié 88′) , Poté (Gestede 60′)
Géraud Viwami.

 

4 réflexions au sujet de « Gabon 2017: Les Ecureuils achèvent le Sud Soudan, doublé de Sèssegnon! »

  1. Bravo! Les écureuils. Un grand par, félicitations .mais,mais,mais,le plus dure reste à faire. match contre mali à Bamako…Tchomogo n’a qu’à penser à redynamiser la défense. 2 en attaque , autrement dit 4-4-2.avec Gounongbe et Stive titulaires.sessegnon, Dossou Davide et Djiman au milieu.Hallaide ,Adeoti ,kiki et Salomon à la défense.

  2. Contre le mali c’est surtout la défense qui nous sauvera ein! On a un bon pactole de bons joueurs en attaque il reste à trouver une bonne combinaison en défense. Aussi les milieux doivent vraiment se préparer à défense aussi contre mali. Merci vraiment les gars pour le bonheur que vous nous procurez. On vous aime tous. Du courage à vous. Merci à Omar TCHOMOGO aussi il est un vrai coach.

  3. Du bon boulot, une equipe qui retrouve sa confiance et s’exprime avec beaucoup d’éloquence. Neanmoins la defence vacille encore. J’ai foi que le Sir Tchomogo comprend l’enjeu avec une équipe joueuse comme le mali. Bonne continuation … Felicitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *