Entretien : Gestede «  On savait que les béninois allaient regarder ce match »

Après le premier duel bénino-béninois de l’histoire de la Premiere League , hier à l’occasion de la 23e journée de championnat , entre Stéphane Sèssegnon de West Brom et Rudy Gestede d’Aston Villa, l’attaquant des Villans revient sur le derby de Birmingham , son titre de joueur  de l’année aux Bjfoot Awards 2015, sa situation personnelle et celle de son club en difficulté en championnat. Entretien exclusif.

Premier béninois nominé au ballon d’or, joueur béninois le plus cher  et hier vous avez participé au premier duel bénino-béninois de la Premiere League , vous êtes fait pour les records

Effectivement c’était une belle année 2015 par rapport tout ce que vous avez déjà cité, c’est une grande fierté pour moi et toute ma famille et ça montre également que le football béninois se développe comme il faut. Il faut continuer sur cette voix en espérant qu’il ait plus de représentant de la nation dans les grands championnats internationaux.

Hier face à Sèssegnon , votre coéquipier en sélection, c’était un match un particulier , vous en avez parlé entre vous ?

On ne s’est pas parlé avant le match mais on s’est parlé pendant le match quand je suis rentré. Quand je suis rentré il est ressorti puis après moi aussi sur blessure. Forcément il y avait un enjeu, déjà parce que c’était un derby d’autre part on savait que les béninois allaient regarder ce match et juger nos performances. Sèssegnon a fait un bon match  moi malheureusement je ne j’ai joué que quinze minutes. On repart de là avec  un point. Dans notre situation on aurait préféré les trois points mais ca reste un résultat positif  (ndlr : 0-0) face une bonne équipe de West Brom.

Vous êtes sorti sur blessure, donnez-nous des nouvelles…

J’ai senti une pointe derrière la cuisse. Je dois faire un examen demain matin pour voir la gravité de la blessure. Mais je ne pense pas être éloigné des terrains trop longtemps. Enfin je l’espère.

Personnellement vous avez mis  4 buts sur 22 matches joués (10 titularisations) si vous devriez dresser un petit bilan de vos six premiers mois ?

Si je dois faire un bilan personnel je dirai que la saison avait plutôt bien commencé, j’étais titulaire et j’ai enchainé quelques buts. Ensuite il y a eu un changement de coach, Rémi Garde est arrivé. J’ai un peu moins joué au départ. Il m’a fait un peu plus confiance par la suite et finalement mes performances ne m’ont pas donné raison donc il décidé de remettre un autre attaquant. C’est le football, c’est comme il ya des périodes de moins-bien il faut garder le cap et retrouver confiance pour revenir. J’ai marqué contre Leicester la semaine dernière. Je ne me fais pas de souci j’ai confiance en moi je suis capable de marquer à n’importe quel niveau, la saison est encore longue à moi de prouver que je suis capable de jouer.

La saison est longue mais Aston  Villa est dernier et dans une mission très compliquée, vous avez dix points de retards sur le 17e,  l’équipe a-t-elle déjà une partie de sa tête en Championship ( D2 Anglaise ) ?

On est dans une position délicate, comme je le disais la saison est encore longue. Mathématiquement on n’est pas en Championship et tant qu’on n’y sera pas mathématiquement  on y croira. Si on arrête d’y  croire on ne mets plus aucune chance de notre coté. Tout le monde est concerné par la situation. Je pense qu’on a la qualité pour se maintenir en Premiere League par rapport aux équipes qu’on a joué il y a très peu qui ont pu nous dominer. On va revoir quelques aspects tactiques sur le terrain ou psychologique on a ce qu’il faut pour rester en Premiere League.

Après une année 2015 exceptionnel vous avez été désigné logiquement joueur béninois de l’année lors des BjfootAwards 2015, réaction ?

Je suis très honoré d’avoir reçu cette récompense. Ça montre que grâce au travail et à l’abnégation on peut être récompensé. C’est une grande fierté, c’est un prix très important pour moi et je suis heureux de l’avoir eu.

Entretien réalisé par Géraud Viwami

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *