Ligue des Champions : Aifimi , Badarou, Dognon , Danvide et Gantin en ambassadeurs !

nana (1)

Aucun club béninois ne participera aux compétitions africaines en 2016, mais cinq internationaux béninois y seront grâce à leur club  respectif. Le gardien champion de Cote d’Ivoire, Christophe Aifimi (26 ans) avec l’As Tanda, Nana Badarou (24 ans, photo) le colosse défenseur du Wydad de Casablanca , champion du Maroc et la colonie béninoise de l’As Douane du Niger composée des défenseurs , Apollinaire Danvidé  – Olympe Gantin et de l’attaquant Nicolas Dognon.

 

Le tirage au sort des 32e de finale de la ligue des champions a eu lieu la semaine dernière, aucun club béninois ne figure sur ce tableau.  La faute à la saison dernière inachevée. Mais plusieurs internationaux béninois porteront des clubs étrangers.

Gros morceau pour  l’As Tanda !

Championne de Cote d’Ivoire, surprise après seulement deux saisons dans l’élite, l’As Tanda du gardien Christophe Aifimi n’ pas été verni par le tirage, ils défieront le champion tunisien, le club Africain de Tunis, actuel 11e du championnat tunisien après huit journées. Les pensionnaires du Parc A connaissent un début de saison difficile. S’ils sortent vainqueur de cette opposition, ils tomberont sur le vainqueur de l’opposition entre le club Algérien du MO Beija et les ghanéens d’Ashanti Gold. Un tirage plutôt relevé, Aifimi et ses amis devront prouver leur statut.  Match aller le week-end du 14 février 2016 et retour quinze  jours  plus tard.

L’international béninois découvrira la ligue des champions même s’il possède une petite expérience pour avoir disputer un tour de Coupe Caf en 2006 avec le Stella Club d’Abidjan , son ancien club.

Badarou en terrain connu, duel bénino-béninois.

Auteur d’une entrée formidable dans le onze de Tom Toshak depuis quatre rencontres, Nana Badarou est devenu titulaire au Wydad de Casablanca.  Les champions du Maroc ont hérité du champion du Niger , l’As Douanes où évoluent trois béninois , l’attaquant , Nicolas Dognon et le défenseur Apollinaire Danvidé ont été rejoint le mois dernier par Olympe Gantin , l’ex capitaine du Mogas.  Un duel bénino-béninois !

Badarou a possède une expérience considérable à l’échelle continentale. D’abord  en ligue des champions sous les couleurs  de l’Aspac en 2012, les portuaires avaient échoué au premier tour face au burkinabés de l’Asfa Yennega.  Le défenseur avait été titulaire lors des deux confrontations (1-1, 1-1, 5-4 tab). Puis la saison écoulée, il a découvert la Coupe de la Confédération Africaine avec l’Aso Chlef en Algérie. Après avoir passé les sierras leonais de Kamboi Eagles (2-0, 0-1) et guinéens d’Horoya (0-1, 0-1, 5-3 tab), ils ont échoués Au deuxième tour devant le Club Africain de Tunis (0-1, 1-1). L’international béninois avait pris part à toutes ces rencontres en intégralité.  Après 8 apparitions, le haut niveau africain n’ a plus de secret pour lui. Actuel leader du championnat marocain, le Wac part logiquement favori devant le champion du Niger.

Dans les rangs de l’As Douanes  le duo Danvidé et  Dognon ont déjà participé à la plus prestigieuse des compétitions de club sur le continent en 2014. Ils avaient été balayés dès le premier tour par les égyptiens du Zamalek (1-0, 2-0) , les deux béninois avaient rendu des copies plutôt correctes. Quant au néo-douanier , Olympe Gantin il découvrira la compétition. Un vrai baptême de feu l’ancien joueur des Mamabas Noirs de Cotonou.  Match aller le week-end du 14 février retour quinze jours plus tard. Le vainqueur de cette compétition affrontera le gagnant du duel entre  Gor Mahia (Kenya) et  CNAPS (Madagascar). Et s’ils passaient ce tour ils auront droit d’affronter au second tour, le TP Mazembe  ou Saint George (Ethiopie). Nous avons la certitude d’avoir au moins un international béninois au deuxième tour. Rendez-vous en février 2016 pour les entrées en lice.

Géraud Viwami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *