Turquie : efficace, Pote affole déjà les stats

Meilleur buteur de son club, Adana Demirspor et co-meilleur du championnat turque de deuxième division avec 9 réalisations, Michael Poté (31 ans) marche sur l’eau après dix journées de compétitions, l’attaquant international béninois rentabilise déjà les 200 mille euros investit dans son transfert l’été dernier.

Trois doublés et un triplet ainsi se résume en termes de chiffres les performances de Michael Poté sous les couleurs de l’Adana Demirspor en deuxième turque. Un championnat qu’il découvre puisqu’il est arrivé cet été en provenance de l’Omonia Nicosie (Chypre) contre un chèque d’environ 200 000 euros pour un bail de deux ans.

Accueilli en starlette au pays d’Hakan Sukur, l’international béninois est rapidement devenu un titulaire indiscutable et aussi incontournable comme jeudi dernier contre Goztepe en match avancé de la 10e journée. Demirspor s’est imposé 3-1 et Poté était impliqué dans les trois buts de son équipe. Passeur décisif sur le premier but avant de signer un doublé, son troisième de la saison. Son total personnel est actuellement à 9 réalisations en 10 matches joués. Son ratio est de 0,9 but/match. Très intéressant. Il partage même la tête du classement des buteurs avec le turc Ozbayraktar.

Dermispor est 4e avec 17 points à deux unités du leader et reste en course pour la montée en première division. Le club avait manqué de peu la promotion la saison précédente, espérons que cette année soit la bonne.

Des records en vue, une bonne première

Détenteur du record du nombre de buts inscrit par un béninois en première division européenne (ndlr : 17 buts) avec l’Omonia Nicosie en Chypre en 2014-2015. Il avait battu un record précédemment établi par Razak Omotoyossi et ses 14 buts avec Helsingborg (Suède) en 2007. Michael Poté pourrait bien battre un nouveau record national, celui du nombre de buts inscrits en deuxième division européenne. Actuellement détenu par Rudy Gestede, auteur de 20 buts la saison dernière avec Blackburn en deuxième division anglaise. La marche parait longue mais bien accessible.

S’il continue sur sa lancée, il pourrait prétendre à succéder au togolais, Jonathan Ayité qui avait terminé meilleur buteur de la D2 turque la saison dernière avec 19 réalisations. Un autre record que l’ancien niçois pourrait bien tutoyer d’ici la fin de la saison.

Depuis qu’il a quitté la France à l’été 2012, Poté a toujours passé la barre des 10 buts lors de sa première saison à l’étranger. En 2012-2013, il avait planté 12 bijoux avec le Dynamo Dresden en deuxième division allemande puis il a remis ça lors de son arrivée en Chypre la saison dernière à l’Omonia Nicosie, 17 buts sur toute la saison en championnat. Il aime les premières !

Qu’est ce qui cloche en sélection ?

S’il est étincelant et efficace en club pourquoi Poté a du mal à afficher la même régularité en sélection nationale ? Son positionnement est au centre des débats, formé comme attaquant axial c’est à ce poste qu’il est régulièrement utilisé en club. Ses qualités de profondeur et son sang froid devant le but restent ses forces. Mais chez les Ecureuils, il a souvent été replacé sur un flanc, Omotoyossi , puis maintenant Gestede ou en encore Gounongbé lui ont été préféré pour occuper la pointe de l’attaque. Une position qu’il n’a occupée qu’en l’absence de ces derniers comme c’était le cas en juin dernier à Bata.

Ses stats sont bien maigres 4 buts seulement inscrit, son dernier but en sélection remonte à septembre 2013 contre le Rwanda à Porto-Novo.

En attendant de faire mieux avec les Ecureuils, il s’éclate en Turquie.

Géraud Viwami

Une réflexion au sujet de « Turquie : efficace, Pote affole déjà les stats »

  1. Merci de prendre en compte abilement ma préoccupation. Ca, c’est vraiment du professionnalisme. Que DIEU vous aide à aller de l’avant et aide aussi nos écureils à engranger des points à travers des victoires enchaînées dans les tous prochains jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *