Entretien : Aoudou « l’Europe est toujours dans ma tête »

Auteur de 18 buts en deux saisons sous les couleurs de la JS Saoura, Mohamed Aoudou (25 ans) a été transféré cet été au CR Belouizdad contre un chèque de 100 000$, dans le championnat algérien. Après un début de saison positif, son club est 2e à deux points du leader du championnat, l’attaquant a marqué une fois et délivré trois passes décisives en six matches joués. Il revient ici sur son transfert, son envie de battre son record personnel et les attentes du club. Entretien.

Après deux saisons à la JS Saoura vous avez levé le camp cet été pour le CR Belouizdad, c’était un départ programmé ?

J’ai quitté la JS Saoura parce que j’ai subi des choses que je n’avais jamais vécues dans ma carrière et j’ai choisi le CR Belouizdad. Et si je ne partais pas en ce moment en fin de saison j’aurai été libre.

Vous étiez très demandé sur le marché…

Dès la fin de la saison dernière avant que je ne parte en vacances il y avait des clubs qui se sont manifestés. J’étais en contact avec eux et je discutais. Comme l’Espérance de Tunis qui était très intéressé mais puisque j’avais encore une année de contrat à la JS Saoura le président ne voulait pas me laisser partir. Il avait demandé des choses que le président de l’Espérance de Tunis a refusées. Il ne voulait pas me transférer. Mais avec le CR Belouizdad on a pu trouver un terrain d’entente. Tout s’est bien terminé. (Rires)

Alain Michel, votre coach, était déjà en place à la JS Saoura lors de votre première saison, c’est lui qui vous a convaincu ?

On se connait bien. Je lui ai fait bonne impression à la JS Saoura et là on se retrouve. Depuis l’intersaison on était déjà en contact. Il me faisait déjà part de son intérêt, il voulait de moi. Il a influencé mon arrivée ici.

Arrivé en tant qu’attaquant vedette vous n’avez pas une pression particulière ?

Non, je ne pense pas. Je n’ai aucune pression parce que le staff et les dirigeants savent de quoi je suis capable. Je connais mes qualités et je les travaille. Je connais aussi la compétition, le championnat algérien donc tout va bien. Je suis un compétiteur. J’ai bien débuté, depuis la préparation jusqu’au début du championnat. Je suis là pour me battre, le staff me fait confiance et je leur rends cela sur le terrain.

Vous avez marqué 12 buts toutes compétitions confondues en 2013-2014 avec la JS Saoura, votre meilleur total sur une saison en Algérie, vous avez envie de mieux faire ?

Evidement. Cette saison je n’ai que ça en tête, dépasser ce seuil la. Battre mon record personnel. La saison écoulée je n’ai pas marqué beaucoup de buts (ndrl : 6 buts en championnat) mais cette année je veux faire beaucoup mieux. Je l’espère. Pour l’instant je n’ai mis qu’un but mais l’équipe joue bien autour de moi et je sais que ça va venir.

Le CR Belouizdad est attendu pour jouer les premiers rôles, le club attend quoi des joueurs ?

L’objectif du club est de gagner un titre. Le championnat ou la coupe nationale. Il faut décrocher un trophée. Le club est ambitieux.

Dans un entretien accordé à nos confrères de Footafrica365 il y a quelques années vous avez affirmé que votre objectif était de retourner en Europe…

Et c’est toujours le cas ! Le haut niveau c’est là. En Algérie aussi ça joue très bien au football. Mais tout footballeur rêve d’Europe, je dois hausser mon niveau de jeu et le mérité. Il y a eu des contacts et même une offre d’un club hongrois cet été mais ça ne sait pas fait. L’Europe est toujours dans ma tête.

Entretien réalisé par Géraud Viwami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *