Ecureuils : Kassa « ça se voit que tout le monde en a envie »


Remplaçant à Bata en juin, il doit sa présence dans le groupe au forfait d’Emmanuel Imorou (élongation), l’arrière gauche , Antonin Kassa (21 ans) se fait une place le groupe des A, en ce début de stage de préparation, le joueur d’Energie parle du match de dimanche et de ses coéquipiers.

Vous avez effectué les deux séances journalières de ce mardi avec le groupe est presqu’au complet, vous pensez qu’il y a moyen de faire un résultat dimanche prochain ?

Le coach a fait ses choix, le groupe se met en place, par rapport a ce que je vois aux entrainements, Micka (Poté ) est très en jambe , Koukou et Adéoti me font forte impressions défensivement , Djigla également je trouve qu’il a bien progressé. Gestede est un monstre dans les duels aériens. Bref tout le monde est très motivé et ça semble de bonne augure.

Vous avez fait une Can avec les juniors en 2013 en Algérie, là vous êtes réguliers chez les A , vous pensez avoir franchi un cap ?

Carrément. C’est deux mondes différents. Chez les juniors on apprend encore mais chez les séniors c’est le haut niveau tu dois être prêt à tout donner jusqu’au bout. C’est très exigeant.

L’ambiance, l’accueil dans le groupe votre intégration s’est bien déroulée…

Lors de ma première sélection s’était plutôt relax, je connaissais quelques jeunes de l’effectif qui étaient chez les juniors aussi. Les anciens aussi m’ont surpris ils étaient ouverts et m’ont soutenu.

Avec Kiki et Imorou , la concurrence ne pardonnera pas à ce niveau?

Ah oui c’est costaud (rire). Après je travaille pour progresser je ne dors pas sur mes lauriers. Je fais le maximum pour avoir la confiance du coach.

Sans championnat c’est plutôt compliqué …

Très. Mais comme je disais j’ai un préparateur physique personnelle je travaille régulièrement. Je suis encore sous contrat avec Energie, ya quelques jours on a fait un match amical au Togo (ndlr : 2-1 contre AsFosa). On fait avec mais c’est très compliqué on espère que le ballon va rouler bientôt.

Vous aviez eu des approches pendant ce mercato pour aller ailleurs ?

Oui il y a eu des discussions mais ça n’a pas abouti c’est le marché c’est difficile. Mes agents travaillent j’ai confiance. Ca demande beaucoup de patience.

Comment entrevoyez-vous ce choc face au Mali ?

On a de la qualité à mon avis, on sera prêt pou répondre au défi. La différence par rapport au match contre la Guinée Equatoriale où beaucoup étaient en fin de championnat ou en vacances. Tous les championnats ont repris, mes coéquipiers sont en forme et ca se voit. On espère gagner surtout. Et ça se voit que tout le monde en a envie.

Entretien réalisé par Géraud Viwami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *