Ecureuils : Quels choix pour Tchomogo ?


Les Ecureuils reçoivent le Mali, le 06 septembre prochain pour le compte de la deuxième journée des éliminatoires de la Can Gabon 2017, à quelques jours de l’annonce de la liste des joueurs retenus par le sélectionneur Omar Tchomogo, Bjfoot.com a tenté de jeter les dés.

Une lutte pour Aifimi et Ligali ?

Le numéro un Saturnin Allagbé de Niort va tenir sa place et la hiérarchie ne bougera pas puisque Fabien Farnolle , blessé à la main il y a un mois vient de reprendre les entrainements avec LeHavre et parait trop juste pour être convoqué. En revanche, le sélectionneur pourrait bien donner une première apparition à Christophe Aifimi, le gardien ivoiro-béninois, fraîchement champion de Côte d’Ivoire avec l’As Tanda où il a aligné 18 matches sans encaisser en 26 journées de championnat. Selon les rumeurs, il figurerait dans les petits papiers du sélectionneur ivoirien, Michel Dussuyer qui pourrait bien en faire un concurrent pour Sylvain Gbohouo qui a été lancé dans des conditions similaires après son sacre national dans les cages du Séwé Sport. Chiper ce natif de Sakété aux portes des Eléphants, privé de Copa Barry retraité international, ne serait pas une mauvaise idée. Enfin Jonathan Ligali (photo) ? Tout le Bénin l’avait presque oublié avant de le revoir enchaîner quelques matches de Ligue 1 la saison dernière. Le numéro 2 de Montpellier aurait déjà donné son accord au manager de la sélection nationale, son arrivée serait une vraie plus value pour la concurrence. Ce dernier serait d’ailleurs courtisé par le sélectionneur nigérian Sunday Oliseh pour rejoindre les Super Eagles, la preuve que c’est le moment ! Tchomogo pourrait aussi choisir de renouveler l’expérience avec Steve Glodjinon , le gardien d’Energie, mais avoir un deuxième gardien sans compétition depuis février dans un match aussi important comme face au Mali est risqué vu l’enjeu du match.

Imorou forfait, quid de l’arrière droit

Ici la hiérarchie ne devrait pas être trop bousculée, de retour à la compétition avec son club, Réda Johnson absent en Guinée-Equatoriale devrait effectuer son retour. En adaptation à Niort, David Kiki lancé à Bata ne devrait pas souffrir de la concurrence sur le côté gauche puisqu’Emmanuel Imorou victime d’une élongation le week-end dernier est déjà forfait. A moins que Tchomogo prennent tout le monde à contre-pied en rappelant Isaac Louté (Ex-Kano Pillars), l’ailier replacé arrière gauche depuis deux saisons dans le championnat nigérian. L’autre quid demeure le poste d’arrière droit, si Seidou Baraze, qui devrait être logiquement présent, a dépanné lors de la première journée, il nécessaire qu’un spécialiste du flanc occupe désormais le poste. Fousséni Lazadi , fraichement recruté dans le championnat nigérian est une alternative crédible , tout comme un retour de Nana Badarou , le défenseur du Wac Casablanca serait bien plus qu’utile. Pour le reste les présences d’Adénon et Salomon titulaires en juin ne font aucun doute.

Aucune surprise en vue

« J’ai hâte de retrouver les Ecureuils » a déclaré le milieu défensif de Caen, Jordan Adéoti cette semaine même dans une interview accordé à Bjfoot.com, son vœu devrait être exaucé par Tchomogo puisqu’il n’était pas présent à Bata. C’est la seule interrogation majeure de l’entrejeu, sinon d’Almeida, Koukou , Babatoundé , Seibou et le capitaine Sèssegnon tiendront leur poste.

du beau monde en attaque

Sur la ligne d’attaque le sélectionneur pourrait bien faire face à un casse-tête. Déjà auteur de trois réalisations cette saison, Frédéric Gounongbé va certainement signer son retour chez les Ecureuils presqu’un an après ses premiers pas sous le maillot jaune, tout comme Rudy Gestede particulièrement brillant en club depuis une saison. Un duo d’attaque, jamais aligné ensemble, qui fait déjà rêver les supporters qui sera épaulé par Michael Poté , titulaire à la pointe de l’attaque en Guinée-Equatoriale. Mohamed Aoudou (CR Belouizdad) et Jacques Bessan (Ittihad Alexandrie) pourraient bien faire les frais de ces retours. Sur les flancs, intéressants face à la Guinée-Equatoriale, Abdel Fadel Suanon et David Djigla ne manqueront pas le rendez-vous. Mais ils pourraient faire avec la concurrence d’un Jodel Dossou de retour en grâce avec son nouveau club d’Austria Lustenau. Indisponible en club, Mouri Ogounbiyi sera absent.
Sauf grosses surprises, voici les choix qui s’offrent à au sélectionneur Tchomogo , rendez-vous dans quelques jours pour voir si on a vu juste.
Géraud Viwami

2 réflexions au sujet de « Ecureuils : Quels choix pour Tchomogo ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *