Malgré le retrait d’agrément à la Fbf : L’Etat toujours prêt à dépenser ?

De façon formelle et officielle, le Bénin ne s’est pas retiré de la coupe d’Afrique des nations 2017. Est-ce une volte-face du ministère des sports, prêt à investir les milliards de l’Etat dans le foot une fois encore ou bien une légèreté administrative qui coûtera chère en amende ?

Aubay

Le 27 mars 2015, le gouvernement béninois a retiré à la fédération béninoise de football l’agrément. Ceci se traduit directement par une suspension des subventions de l’Etat à la Fbf et devrait aussi être un signe d’arrêt momentané du financement des équipes nationales. La sélection nationale A est souvent engagée dans les compétitions par la Fbf après avis du gouvernement. On se demande alors ce qu’il se passe.

Au dernier congrès de la Confédération africaine (Caf) tenue en début avril, le tirage au sort des groupes a révélé que le Bénin est bel et bien en lice. Pourquoi ?

Deux pistes sont possibles. La première est que le gouvernement serait toujours prêt à investir comme d’habitude dans la sélection nationale A, comme si de rien n’était.

La deuxième serait que dans la précipitation du retrait d’agrément, le ministère des sports n’a pas, avant le congrès de la Caf, su trouver la formule pour informer la Caf du retrait du Bénin.

Si le Bénin après le tirage au sort décide de se retirer, ceci ne serait pas sans frais. Une amende importante sera infligée par la Caf. Evidemment cette somme n’égalerait pas le budget d’un match des Ecureuils. Mais elle serait la preuve d’incohérences autour de la gestion du football par le ministère des sports et de la fédération béninoise de football.
PHOTO: Idrissou Safiou Affo, ministre des sports
 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *