5e édition Tournoi J2A (U17) : Lancement le 13 février, la compétition devient internationale

Dédié aux jeunes joueurs U17, la 5e édition du tournoi J2A se tiendra à Cotonou les 13, 14 et 15  février prochain. 12 équipes dont 8 béninoises et 4 internationales principalement issues de la sous-région tenteront de devenir le premier vainqueur de la version internationale. Présentation.

 

Cotonou sera le carrefour des talents ouest-africains les 13, 14 et 15 février prochain à l’occasion de la 5e  édition du tournoi J2A réservée aux équipes U17.  Initié par le franco-béninois Mounirou Daouda, membre de la diaspora, le tournoi qui a lieu à Cotonou chaque année va franchir un cap.

En effet 12 équipes prendront part à ce tournoi, dont huit béninoises venues de tout le territoire national : ABI ; ADEFOB ; ALODO SPORTS ; BENIN FOOT ; CEFES ; DIVINITE SUPREME; RASAM BASSILA ; SESSEGNON. Et quatre écuries internationales, ouest-africaines notamment, LIBERTY DU TOGO, RTD DU GHANA (photo), KOZAF DU BURKINA FASO, AS BAMAKO DU MALI. Ce sera l’occasion pour les formateurs béninois de se frotter au haut niveau sous-régional.

La compétition proprement dite !

Les 12 équipes seront réparties en trois groupes de quatre équipes. Les premiers de chaque groupe en plus du meilleur deuxième des trois groupes seront qualifiés pour les demi-finales. Et les vainqueurs de cette étape disputeront la grande finale.

A noter que les rencontres se joueront dans un format de deux mi-temps de 30 minutes à l’exception de la finale qui aura deux mi-temps de 35 minutes. Les matches auront lieu au stade de l’amitié de Cotonou et au stade René Pleven d’Akpakpa.

Comme d’habitude toutes les équipes seront primées tout comme le meilleur joueur, le meilleur buteur et le meilleur gardien.

Des recruteurs et agents de renom attendus

La pluie de talents qui devraient s’abattre sur Cotonou ne laissera pas les recruteurs sous-régionaux et internationaux indifférents. Une kyrielle d’agents de joueurs et de recruteurs internationaux sont attendus pour superviser ses jeunes pousses. Une bonne opportunité pour ce tournoi en pleine croissance qui aurait pu connaître la présence des U17 de deux clubs de Ligue 1 française qui ont dû déclarer forfait pour des raisons sanitaires (Ebola).

En marge du tournoi , il sera également organisé des séances de détections pour des joueurs de ligue 1 et 2 béninoises qui auront également la chance de séduire les chasseurs de perles rares qui seront à Cotonou.

Une sensibilisation sur le Sida !

En 2015, l’association J2A place ce tournoi sous le signe de la lutte contre le Sida. Ainsi donc en marge des rencontres de la compétition des séances de sensibilisation et dépistages seront offertes aux joueurs, encadreurs et même spectateurs volontaires.

Géraud Viwami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *