Abdel Fadel Suanon « Il n’y a aucun calcul à faire, il faut gagner ce match »

Quelques heures avant le départ des Ecureuils pour le Malawi nous avons rencontré, Abdel Fadel Suanon (à droite sur la photo en compagnie de Seidou Barazé) , l’international béninois qui nous parle de ce match décisif et de son mercato.

Après les juniors, les espoirs et les A’ vous êtes enfin parvenu à jouer avec les A, est-ce une satisfaction ?

Rires. Evidemment. Après je n’ai que 19 ans je garde la tête froide ce n’était qu’une entrée en jeu. Le plus difficile maintenant ce sera d’être régulier dans ce groupe. Donc je savoure ce que je vis.

Vous avez été surpris d’avoir eu votre chance sitôt ?

C’était une semaine de fou. En début de début de semaine j’étais en observation à Huelva. J’ai été convoqué le jeudi et dimanche je jouais déjà mon premier match avec l’équipe nationale A. Honnêtement comme j’étais arrivé à la dernière minute je ne pensais pas que le coach me ferait jouer. Il avait besoin d’un attaquant j’étais disponible. Après quand il m’appelle après mon échauffement, je me dis ça y est je l’ai fait. J’ai ressenti une pression positive quand même.

Qu’est ce qui a manqué à cette première sélection ?

C’est déjà bien d’avoir joué, il ne faut pas être prétentieux. Si j’avais marqué ça aurait été encore plus parfait

Vous êtes resté en regroupement depuis le match aller contre le Malawi pour préparer le retour, vous sentez le groupe prêt ?

Oui on peut le dire parce qu’on a beaucoup travaillé, le groupe n’a rien lâché. C’est vrai qu’on n’était pas au complet, on le sera à quelques jours du match comme c’est souvent le cas en sélection. On sera d’attaque. Nous sommes assez motivés pour cela.

Ce soir, vous allez prendre la direction du Malawi avec quel objectif ?

Gagner ce match et accéder à la phase de poules. Il n’y a aucun calcul à faire.

Revenons sur votre mercato , on annonce que vous serez bientôt prêté par l’Etoile du Sahel au Récréativo Huelva en deuxième division espagnole ?

C’est possible, j’étais en Espagne avant de rejoindre la sélection, j’ai travaillé avec le club pendant une semaine qui devait se ponctuer par un match amical contre Barcelone où le staff prendrait sa décision. Malheureusement le weekend j’étais retenu en sélection je n’ai pas joué. Nous sommes toujours en contact avec le club mais rien n’est encore fait.

Selon nos sources on apprend que des clubs de ligue 2 française vous convoite ?

C’est des possibilités également, il y a des ouvertures avec quelques clubs , mais ce n’est pas encore concret. Il y a une piste turque aussi. Après c’est une situation un peu compliquée parce que j’ai envie d’avoir plus de temps de jeu maintenant que j’ai retrouvé mes pleines capacités j’espère que ça se fera vite.
Réalisé par Géraud Viwami.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *