Ecureuils: Faut-il replacer Ogoubiyi dans l’axe ?

Il est sorti mécontent, dimanche dernier contre le Malawi. A l’origine de l’unique but béninois de la rencontre, alors qu’il régulièrement utilisé sur le côté gauche en sélection depuis plusieurs années , est-ce qu’il ne serait pas plus utile de replacer Mouri Ogoubiyi dans l’axe du milieu pour mieux profiter de sa vista ?

Mouri Ogoubiyi (31 ans), international béninois depuis plus de 10 ans est le plus ancien des Ecureuils actuellement. Cette longévité sous les couleurs nationales, il le doit notamment à sa régularité dans ses performances. Il l’un des rares à avoir pris part aux trois Can du Bénin. Nous sommes toujours sous le charme de sa qualité technique et sa précision chirurgicale dans les dernières passes. Celui qu’on surnomme le Docteur, toujours utilisé sur le flanc à gauche comme à droite n’a plus ses jambes de vingt ans mais n’a rien perdu de sa technique et sa vision de jeu. Ses qualités peuvent mieux servir ailleurs que sur le flanc gauche où est aligné par Ollé-Nicolle ? Dans l’axe !

Ogoubiyi derrière l’attaquant, Sèssegnon sur le flanc ?

Dimanche dernier, s’il manquait de cohésion évidente avec Fortuné Oré dans le couloir gauche, toutes les fois où Mouri a été dangereux c’est quand il s’est recentré en témoigne sa louche qui amène la tête de Gestede sur la transversale et le but. La spontanéité et la capacité à orienter le jeu il l’a pour être totalement à son aise dans l’axe en tant que meneur de jeu ou même en neuf et demi. Car sur le côté il déborde moins, centre peu et prend très rarement son couloir. Ce changement de position pourrait occasionner de sérieux chamboulements.
Ollé-Nicolle devra revoir le positionnement de Sèssegnon qui évolue en position de milieu offensif. L’efficacité du capitaine trois buts en trois matches complique l’hypothèse. Au-delà, de ses réalisations, Sèssegnon n’a pas eu l’influence escompté sur le jeu en termes d’alimentation des attaquants. Ogoubiyi est meilleur dans ce registre, d’ailleurs il a été passeur pour Sèssegnon sur son but contre le Sao Tomé à domicile. Donc condamner, le nîmois sur un flanc dessert plus que ça ne sert.

Sèssegnon pourrait être replacé à gauche ? Il va plus vite qu’Ogoubiyi et a un meilleur démarrage sans compter sa qualité de drible en un contre un. Difficile à imaginer tout de même, puisque Sèssegnon n’aime pas jouer sur le flanc et abandonne carrément les tâches défensives quand il joue dans cette position. En club comme en sélection il n’a jamais préféré cette possibilité.

Un duo offensif avec Sèssegnon ?

L’autre hypothèse qui s’offre à Ollé-Nicolle est d’associer les deux leaders techniques dans l’axe du milieu. Dans son contre 4-3-3, c’est possible. Avec Barazé en sentinelle, en plus de qualité technique il serait bien complémentaire d’avoir Ogoubiyi et Sèssegnon avec lui dans l’axe. L’équipe aura une puissance offensive certaine en plus de retour de Poté qui peut occuper un flanc et Dossou sur l’autre. Cette configuration offensive semble très alléchante. Seul bémol, les deux milieux offensifs ne sont pas très actifs dans les tâches défensives et le replacement. Dans ce registre ils peuvent bien pénaliser qu’ils n’avantage s’ils ne défendent pas. A Ollé-Nicolle de choisir.
Géraud Viwami

2 pensées sur “Ecureuils: Faut-il replacer Ogoubiyi dans l’axe ?”

  1. Merci Géraud, car tu as vu juste, c’est le meilleur meneur de jeu béninois des 10 dernières années sans comparaison aucune…Vision de jeu et qualité de passes sans commune mesure…Il me rappelle deux anciennes gloires de l’Olympique Lyonnais: Vikash DHORASOO et Eric CARRIÈRE

  2. Merci pour ton analyse interssant en effet, mais cela pose quelques inquiétudes comme tu as su bien le noter,
    mouri, partout ou il a joué a toujours joué sur le côté, est il vraiment capable de jouer dans l’axe ?
    aussi Sessegnon est aujourdui efficace devant le but(4 but en 3 match) faut il s’en priver ?
    sinon a mon avis sera plus intéressant dans cette configuration si il accepte jouer le récupérateur, relanceur a la Mikel au Nigeria,
    cela stabilisera le milieu et permettra des contres plus rapide. Mais Sessegnon n’acceptera jamais jouer dans cette position.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *