Qualif Can junior 2015 : Bénin – Congo, Suanon l’élément qui peut tout changer ?

Battu à l’aller 2-1 à Pointe-Noire, les Ecureuils juniors reçoivent ce dimanche à Porto-Novo, le Congo. Un challenge qui n’a pas l’air si compliqué mais reste piégeur. Les Ecureuils peuvent compter sur la présence d’Abdel Fadel Suanon.

A pointe noire il y a environ deux semaines, les Ecureuils avaient réussi l’entame parfaite en ouvrant le score par Marcellin Koukpo avant de s’effondrer en seconde période. Le but marqué à l’extérieur est un motif d’espoir. Normal. Puisqu’un succès 1-0 sera suffisant pour disputer le troisième et dernier tour qualificatif pour la Can Sénégal 2015.

Les Ecureuils pas fans des remontées

Dans l’histoire des qualifications, les Ecureuils ne sont pas des spécialistes des remontées aussi minimes soient-elles. Les cadets ont essuyés des échecs dans une position similaire en 1998, 2008 et en 2012. La génération d’Ulrich Quenum avaient été battu 2-1 au Gabon mais au retour ils n’ont pas eu la force de refaire leur retard en décembre 2012. Tout comme les juniors de 2008, défaits 2-0 à Cotonou par le Mali, à Bamako la bande à Mohammed Aoudou s’est contenté d’un nul 0-0, insuffisant. En 2010, Emmené par Eustache D’Almeida, les juniors béninois avaient perdu 2-0 à Cotonou et pour le retour à Accra ils se sont écroulés 4-1. Si les Ecureuils juniors sortent les congolais ce sera une première et un exploit évidement.

Lors de la précédente campagne qui a conduit à la qualification du Bénin à la Can 2013, les Ecureuils n’avaient pas perdu un seul match lors des qualifications avec un seul but encaissé.

Suanon, l’élément qui peut tout changer

Sans campagne médiatique, indisponible à l’aller, l’attaquant Abdel Fadel Suanon (18 ans) a rejoint le groupe de Yessoufou Lafiou cette semaine. Un renfort évidement pour une équipe dont le manque de réalisme à Pointe-Noire était flagrant. Le joueur de l’Etoile du Sahel auteur de deux buts en sept matches en ligue 1 tunisienne cette saison ne se prend pas la tête « Je sais qu’on compte sur moi, je ferai le maximum pour être décisif ». Buteur redouté , Suanon surclassé déjà en junior en 2010 et présent dans le groupe des Espoirs lors des éliminatoires des JO 2012 à l’expérience et la qualité pour être l’élément qui pourrait tout changer. Au total, Suanon a déjà disputé neuf matches sous les couleurs nationales et marqué cinq buts. Sa dernière présence c’était au tournoi de l’Ufoa à Kumasi en décembre où il avait fini deuxième meilleur buteur avec trois réalisations en trois matches joués.
Il a une revanche personnelle à prendre sur l’histoire. Il était titulaire avec les juniors de du premier match des éliminatoires de la Can 2013 contre le Côte d’Ivoire à Porto-Novo. Sorti sur civière après un quart d’heure de jeu, il a manqué la suite des qualifications et la Can à cause de sa blessure. Ce dimanche, il sera bien là espérons qu’il aille au bout et qu’il soit l’élément plus attendu.
Géraud Viwami

2 pensées sur “Qualif Can junior 2015 : Bénin – Congo, Suanon l’élément qui peut tout changer ?”

  1. Géraud, tu as certainement oublié la brillante victoire des cadets béninois face aux nigérians avec des buts d’anthologie de Jodel et Lazadi

  2. non , je parlais des remontées qui ont permis d’acceder à une qualification pour la phase finale ; les cadets de 2008 face au Nigéria cétait pour accéder au dernier où ils ont éliminés par la Guinée….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *