Sao – Tomé : Bem-venido ao Hawks (*)

Pour la première fois de son histoire les Ecureuils affrontent Sao Tomé, un adversaire très prenable pour ce deuxième tour aller des préliminaires de la CAN Maroc 2015 mais à ne pas sous-estimer au risque de tomber dans le piège comme face à l’Ethiopie.

Archipel, lusophone situé à 300 kilomètres des côtes gabonaises et équato-guinéenne, Sao Tomé ressemble plus à destination de vacances que de compétition.
Actuellement, ils ont 163e au classement Fifa et pris part à quatre tours préliminaires de la Coupe d’Afrique (2000, 2002, 2006 et 2013). Ils ont connu aussi, trois tours préliminaires de mondial (2002, 2006 et 2014. Sao- Tomé a disputé son premier match officiel en 1976 et n’a jamais connu de face groupe d’éliminatoires. Le pays est devenu indépendant du Portugal en 1975.
Le dernier match officiel du Sao-Tomé, remonte à juin 2012 lors des qualifications de la Can 2013, défaite 4-2 contre le Sierra Leone.
Les faucons, surnom de l’équipe nationale sont entrainés par un technicien local Gustave Clément Nyoumba.
Au total les jaunes et noirs du Sao Tomé ont livré 21 matches officiels, pour 2 nuls , 2 victoires et dix-7 défaites. 10 marqués et 64 encaissés.

Sans moyen avec deux perles

L’archipel dispose de peu de moyens financiers et s’est appuyé sur le projet Goal de la Fifa pour développer ses infrastructures. Dans sa vision la fédération s’est appuyé sur des jeunes joueurs cadets.
La majorité de l’effectif de la sélection est composé de joueurs évoluant dans le championnat national. Victoria Fc , UDESCAI , Sporting Praia Cruz et 6 de Setembro sont les principaux pourvoyeurs. Mais il compte également deux perles qui évoluent à l’étranger. Jair Nunes , milieu offensif de 19 ans de Tenérife en deuxième division espagnole. Il a plus de temps de jeu avec la réserve. Il est le meilleur buteur actuelle de la sélection avec 3 buts et présenté comme l’icône du foot au pays.
Le second est un attaquant Luis Leal( 27 ans , Photo) , né au Portugal , il porte les couleurs de son pays d’origine. Agé de 26 ans il a effectué toute sa carrière dans le championnat portugais (Sporting , Uniao Leira et Estoril) en 2014 , il a rejoint le club saoudien d’Al Alhi.
C’est un type de match-piège à prendre au sérieux. Les Ecureuils savent qu’il ne faut pas sous-estimer au risque de se faire surprendre comme face à l’Ethiopie en 2012. Faudra déjà commencer par faire un résultat cet après-midi.
Géraud Viwami
(*) Bienvenue chez les Faucons.

1 pensée sur “Sao – Tomé : Bem-venido ao Hawks (*)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *