Ecureuils : L’incroyable destin de Fortuné Oré

Il est passé sans faire du bruit d’Asos à Kraké cette saison, Fortuné Oré vit une histoire incroyable à 17 ans seulement, propulsé de son statut de joueur prometteur à celui d’international junior il y a semaine et ce samedi après-midi il fera ses débuts chez les A.

Ce n’est pas un arrière gauche ordinaire, il est grand (1.83m) , il a un bon coup de pied sur les centres tout comme sur les coup francs directs et il adore prendre son couloir offensivement. Il dégage la sérénité défensive d’Eric Abidal à une époque mélangée à la présence offensive de Patrice Evra. Ainsi se résument le talent et le style de ce jeune arrière gauche qui sera l’une des premières surprises de l’ère Ollé-Nicolle. Pourtant rien ne prédisait qu’il pouvait en arriver là.

Il a été repéré sous les couleurs d’Asos en 2012, il a avait un inscrit un coup franc somptueux du gauche contre le Mogas à Porto-Novo. Le grand public le découvre, il termine bien sa saison. En mars 2012 il apparaît pour la première fois dans le sillage des sélections nationales. Il participe aux préparations de la Can junior 2013 mais ne sera pas retenu dans le groupe final ni pour les qualifications ni pour la Can. A l’époque Ulrich Alouhoutadé lui préférait Antonin Kassa , d’Energie et Chitou Kazim de la JA Plateau. Il avait juste 16 ans et il ne s’est pas avoué vaincu par cet échec.

Uss Kraké changement de cap et première sélection

En quête de progression, Oré quitte les jaunes de Porto-Novo et signe à l’Uss Kraké en décembre 2013. Titulaire dès la première journée, il s’impose et devient vite un cadre de l’équipe au point d’être nommé vice-capitaine derrière Didier Sossa. Sa bonne saison avec les kraké boys est récompensée par une nouvelle convocation chez les juniors pour la préparation de la Can junior 2015. Sous l’égide de son ancien coach à l’Asos, Yessoufou Lafiou , le sélectionneur des juniors béninois , Oré confirme et s’installe sans discussion sur le flanc gauche de la défense. Il sera logiquement titulaire contre le Congo à Pointe Noire, le samedi 11 mai dernier. C’était sa première avec les Ecureuils.

Séduit, Ollé-Nicolle va le lancer…

Oré a également pris part aux premiers stages des locaux dirigé par Ollé-Nicolle, le technicien français est séduit par la qualité du garçon et le suit de près. Après le match des juniors contre le Congo , il sera rappelé à nouveau dans le groupe restreint des locaux A appelés à rejoindre les expatriés pour préparer le match aller contre le Sao-Tomé. Oré découvre le groupe des A. Il aura la lourde mission de pallier l’absence d’Emmanuel Imorou. Une chance à saisir puisque le clermontois sera disponible pour la manche retour, en mode titulaire ou doublure ? Tout dépendra de la performance d’Oré qui a toutes les chances d’être titulaire ce samedi après-midi, puisqu’il est le seul arrière gauche retenu dans le groupe.
Géraud Viwami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *