Ecureuils: Attention, Arsène Ménessou peut nous faire perdre des points…

Comme Fabien Farnolle, nous avions évoqué l’an dernier les risques encourus par le Bénin en alignant des joueurs qui sont incapables de prouver leurs origines béninoises ou n’ayant pas du tout vécu au Bénin selon les règlements de la Fifa. Revoilà Arsène Ménessou, avec lequel le risque de sanction est si on l’alignait…

Entre nous, s’il avait le quart du talent de Sessègnon, on pourrait comprendre pourquoi on s’accroche à lui depuis 3 ans. Mais ce n’est pas le cas et il y a bien mieux que lui dans la sélection béninoise. Des jeunes partis de rien et qui gravissent les échelons pour se hisser en sélection attendent une chance. Des jeunes formés ici dans les clubs de D2 et D1 et qui sont bien plus intéressants espèrent attirer l’attention du sélectionneur. Arsène Ménessou est plus célèbre par ses coiffures que par ses prestations qui ont laissent à désirer et inquiètent. Si au moins c’est un arrière offensif capable de faire 5 centres dans un match et d’apporter du danger, ça se comprendrait. Si seulement, il savait défendre sur son côté, on fermerait les yeux. Mais avec lui, c’est difficile de s’attendre à de grands matches. Il n’en a fait aucun par ici. Amoros après le match face à l’Algérie en mars 2013 l’a compris. On l’a vu et revu et il est évident que son niveau n’est pas si bon. Après 7 ans en Europe, il évolue en Belgique après avoir connu la France et l’Espagne comme passages.

Le président Ahouanvoébla peut éviter toute ambigüité

Alors, pourquoi ses parrains et les responsables administratifs de la sélection nationale prennent-ils autant de risques et de liberté avec les textes de la Fifa ? Si sur le terrain il est trop approximatif pour qu’on en tire quelque chose, ce joueur devra encore prouver s’il a des parents ou grands-parents directs béninois. Ou encore qu’il a vécu durant 5 ans au Bénin ou enfin qu’il a évolué 2 ans avec un club du pays. Ces trois conditions sont celles imposées par la Fifa. Et dans son cas, on émet de sérieux doutes. Alors pourquoi l’inviter à nouveau, dans un contexte où le cas Farnolle, a fait tant de mal à la crédibilité internationale du Bénin ?
« Recruteur de mercenaires étrangers », voilà une réputation qui colle au pays des Ecureuils. Et pourtant, certains cadres de la sélection et des dirigeants continuent de chercher à parrainer d’autres dans une situation délicate.
A moins d’être suicidaire, l’administration autour de la sélection nationale devrait faire remplir à ce joueur les nouvelles conditions de la Fifa pour éviter une perte de points précieux acquis à coup de millions. Ce serait si bête d’en arriver là pour à cause d’un joueur pareil.
Aubay

6 pensées sur “Ecureuils: Attention, Arsène Ménessou peut nous faire perdre des points…”

  1. Evitons ce risque d’affaire de arsene car le joeur ne connait pas son origine.et pourquoi ont lui appel de venir en équipe national ?or dans le pays ns avons au moin deux division la D1 ainsi la D2 dans ses differents club nous avons des joueurs plus talantieux que Arsene.Et une question pour la FBF pourquoi le président en tant que encien membre de la fbf connait bien l’histoire il n’est etranger.ns ls fans de foot on attend ce sanction avant de reagit. merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *