Ligue 1-J22: Tonnerres leader , la lutte à quatre continue.

Plus la fin approche, plus ça se resserre dans le haut du tableau. A l’issue de la 22e journée ce weekend, l’Aspac suite à son nul vierge a perdu son fauteuil de leader au profit de Tonnerres à la différence de buts. Panthères et Mogas à un et deux points du duo de tête restent en embuscade. La lutte à quatre continue…

Tonnerres a réalisé la bonne affaire du weekend sans avoir joué. Les verts de Bohicon ayant récupéré les trois points du match face à la Jap sur tapis vert en plus des trois buts en différence de but, ils s’installent provisoirement à la tête du championnat. Ils profitent surtout du nul vierge de l’Aspac contre l’As Police. Les portuaires qui n’ont plus gagné depuis quatre matches. Même rythme chez les Panthères , deuxième avant cette journée. Le nul vierge concédé face à Kraké fait perdre une place au classement à l’équipe de Djougou. Le quatrième larron, le Mogas aussi est passé à côté d’une belle opportunité. Si les pétroliers s’étaient imposés ils auraient pris tout seul la tête du championnat malheureusement avec un point d’avance sur Tonnerres mais ils ont perdu 2-0 dans un l’autre derby de Cotonou contre Energie, pourtant privé de son attaquant vedette Marcellin Koukpo retenu en sélection juniore.
Il y aura bien une lutte à quatre pour le titre mais elle toujours indécise puisqu’aucun des quatre concurrents ne prend le large.

Le titre se jouera sur un détail, avantage Tonnerres ?

A quatre journées de la fin difficile donc de mettre une pièce sur une équipe. L’ Aspac championne de la phase aller a perdu du terrain et aussi en sérénité. Une période creuse qui a favorisé le remontée du Mogas par exemple revenu à deux points des portuaires. Panthères a quant lui raté à plusieurs reprises l’opportunité de passer devant les poulains d’Edmé Codjo. Finalement seul Tonnerre présente de grandes chances de chiper la tête aux bleus du Port. Les verts de Bohicon peuvent notamment miser sur leur défense, neuf buts seulement encaissés en 22 journées. C’est d’ailleurs grâce à la différence de buts + 13 contre + 8 pour les portuaires, qu’ils sont actuellement leader. Le titre peut bien se jouer sur des détails du genre. Hasard du calendrier, les quatre premiers ne s’affronteront plus dans les quatre dernières journées, il faudra donc que les autres équipes jouent le jeu à fond !
Géraud Viwami.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *