Clermont : Imorou entre la ligue 1 et l’étranger ?

 

A 25 ans, il réalise l’une des meilleures saisons de sa carrière du point de vue personnel. Emmanuel Imorou, qui se déplace ce soir à a Brest avec Clermont (10e /43 points) , figure sur la short liste de plusieurs clubs de ligue 1 mais aussi étrangers.

 

En fin de contrat avec Clermont en juin prochain Emmanuel Imorou va surement changer de club. L’international béninois auteur d’une belle saison avec Clermont, déjà assuré de son maintien. 27 matches joués, un but et une passe décisive. Très appliqué défensivement et plus incisif dans son apport offensif, l’arrière gauche n’a pas fait que gagné du temps de jeu à Clermont mais progresser davantage.

Formé à Châteauroux, en fin de saison il se retrouvera dans la même situation qu’en 2011. Il était en fin de contrat avec son club formateur et il a choisi de partir à l’étranger à Braga.

 

Braga aura servi, nouveau départ réussi.

Arrivé à Braga, c’était un autre niveau, le club était européen, ses débuts était réussis mais derrière les choses s’enchainent en sa défaveur, il va se blesser après deux journées de championnat, le club va changer de coach et engager deux nouveaux arrières gauche.  C’était enrichissant et Manu ne regrette rien « « Je ne me reproche rien. Je ne considère pas cette expérience comme un échec. J’ai découvert l’étranger, un autre football. Franchement, je pense vraiment que j’aurais pu m’imposer là-bas » conclut-il. Au final il ne joue que trois matches de championnat. Après une petite saison d’un commun accord avec Braga il décide de se relancer à Clermont « Le club m’a dit que si je trouvais un club, il me laisserait libre » souligne-t-il.

Son retour en ligue 2 est  réussi puisqu’il attise à nouveaux les convoitises déjà.

Père d’une petite fille et marié depuis l’été 2012, Manu avait bien ses objectifs en tête quand il signait à Clermont « ce n’est pas le moment pour moi de privilégier l’aspect financier. L’important c’est le terrain. Je pars dans l’optique d’être titulaire » disait-il à son arrivée. Et il l’a été durant deux saisons consécutives quand il était arrivé il clamait déjà que c’était « une opportunité de prendre un nouveau départ » Et il l’a réussi. Maintenant faudra passer un cap et bien le passer.

Rester en France pour la famille.

En 2011 il était déjà courtisé par plusieurs clubs de ligue 1. Ces clubs ne l’ont pas oublié. Mais ils ne sont pas les seuls intéressés, il y a également l’intérêt des clubs étrangers notamment Séville en Espagne et Livourne en Italie.

L’international béninois sera libre et devra vite opérer un choix. La ligue 1 ou l’étranger ? Il pourrait bien choisir de rester en France à cause de sa famille…

Géraud Viwami

1 réflexion sur « Clermont : Imorou entre la ligue 1 et l’étranger ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *