Coupe de la confédération : FC Kondzo – Bayelsa United 0-0

Disputé cet après-midi , le 16e de finale aller entre les congolais de Kondzo et Bayelsa United (Nigéria) de l’international béninois Junior Salomon s’est soldé par un nul vierge 0-0. Retour dans une semaine au Samson Siasia Stadium au Nigéria.

Coupe de la Confédération : Salomon et Suanon à l’heure congolaise (Partie 1)

 

Même s’il y a pas de clubs béninois engagés en coupe africaine cette saison , des internationaux béninois y prennent tout de même part avec des equipes étrangères. Le défenseur Junior Salomon (27 ans) avec son club Nigérian de Bayelsa United et l’attaquant Abdel Fadel Suanon (18 ans) avec les tunisiens de l’Etoile du Sahel. Et comme par hasard ils sont tous les deux en déplacement ce weekend au Congo Brazza pour y défier le FC Kondzo et CARA. Le premier entre scène cet après-midi et nous lui consacrons la première partie ce sujet.

 

Bayesla United joue cet après-midi au Congo pour jouer au stade Massamba-Débat, le Fc Kondzo. Le club congolais qui en est à sa première participation à une coupe  africaine a connu des débuts heureux en sortant les camerounais de Young Sports Academy au tour précédent. Junior Salomon (N°28 maillot blanc)  et Bayelsa  font leur entrée en lice dans la compétition , ils avaient été exempt du tour précédent. L’international béninois a gagné son billet pour cette compétition en terminant 3e du dernier championnat nigérian. Salomon fait partie des rares joueurs du groupe ayant deja connu une expérience africaine. En 2011, en ligue des champion, il était capitaine de l’Aspac qui avait sorti les équato-guinéens de Mongomo en 32e de finale  avant de s’incliner devant l’Espérance de Tunis au tour suivant même s’il avait gagné la manche retour 2-0 à Cotonou. La lourde défaite 5-1 à l’aller a été fatale.

Ce sera la deuxième apparition en coupe de la condération pour Bayelsa United qui avait été demi-finaliste en 2009 lors de la sa première participation.

Actuellement , le club viens de boucler la préparation de la saison 2014 qui débute en normalement le weekend , prochain.

Considéré comme un cadre dans une équipe où il est titulaire indiscutable et capitaine l’expérience de Salomon  sera bénéfique pour tous. Il espère surtout ramené un résultat positif de ce déplacement. Coup d’envoi cet après-midi à 14h30.

 

Geraud Viwami

Transfert: Seidath Tchomogo de retour en Oman

Le milieu défensif international béninois , Seidath Tchomogo (28 ans) a rejoint Al Suwaiq en Oman récemment après une saison de relance à domicile sous les couleurs des Panthères de Djougou dans le championnat béninois. Le club actuel 4e du championnat de première division  avec 26 points à sept points du leader Fanja qui a 33 points. Ils  sont à la 16e journée et le championnat compte 26 journées. Aucune information officielle n’a filtré sur la durée du contrat. Le frère cadet d’Omar , connait bien le championnat omanais pour y avoir évoluer entre 2010-2013  avec Al Ourouba. Très régulier en sélection nationale il était présent lors des trois derniers matches des éliminatoires du mondial 2014. Il d’ailleurs l’un des rares joueurs ayant participé aux trois Can du Bénin en plus du mondial junior en 2005.

Ligue 1-J9: Tonnerres et Ayéma passent en tête , l’Aspac n’y arrive pas

 

La  9e journée s’est disputée cet aprés-midi.  Comme faits marquants les résultats des derbies cotonois,  on note la défaite de l’Aspac 1-0 qui perd aussi sa place de leader , dans l’autre derby le Mogas se baladent devant Energie. En s’imposant à l’extérieur Tonnerres et Ayéma prennent la tête du championnat avec 17 points chacun. Plus de détails à venir..

 

Adjobi – Ayéma 0-1

JA Plateau – Tonnerres 0-1

Dragons – Avrankou 0-0

Aspac – As Police 0-1

Panthères – Uss Kraké 2-0

Buffles – Asos  3-2

Mogas – Energie 3-0.

le classement complet

Pos Equipe J V T D Buts Dif Pts
1 Tonnerre 9 5 2 2 9 4 17
2 Ayéma 9 5 2 2 10 3 17
3 Dragons 9 4 4 1 12 6 16
4 Aspac 9 5 1 3 11 3 16
5 Uss Kraké 9 4 2 3 9 1 14
6 Panthères 9 4 1 4 11 4 13
7 As Police 9 3 4 2 10 2 13
8 Mogas 90 9 4 1 4 8 -1 13
9 Avrankou Omnisports 9 2 6 1 7 2 12
10 Buffles 9 3 3 3 7 0 12
11 Energie 9 3 2 4 7 -1 11
12 Asos 9 2 3 4 6 -1 9
13 JA Plateau 9 1 2 6 2 -13 5
14 Adjobi 9 1 1 7 3 -9 4

Ligue 1-J9 : Un mercredi de derbies à Cotonou , il y a enjeu partout !

 

 

Avec le nouveau calendrier le public tout comme les joueurs doivent s’habituer au programme de milieu de semaine. Ce mercredi on jouera la 9e journée du championnat de ligue 1. Dans les affiches  les quatre clubs issus de la capitale économique  s’affrontent dans des derbies cotonois très attendus et on constatent également qu’il y aura un enjeu direct dans presque tous les matches.

 

 

A René Pleven,  Aspac (1er) reçoit As Police (9e).  On surveillera de très près la réaction du leader battu le weekend dernier à Missrété. Les portuaires n’ont jamais perdu à Cotonou cette saison en six apparitions dans la ville. Stanislas Akélé , le coach des policiers , ex du Mogas n’a jamais battu l’Aspac , des motifs d’espoirs pour la bande à Fousséni Lazadi. Autre information importante, les portuaires seront privés de leur meilleur buteur Afissou Tamou (4 buts en 8 apparitions) exclu la semaine dernière. En flirt avec la zone des relégables en cas de défaite les policiers pourraient descendre dans le classement. Et si l’Aspac veut maintenir son rang, elle doit gagner. Hummm

A Kouhounou , dans l’autre derby  de la ville des Soglo le Mogas  (10e) accueille Energie (6e).  Ces deux équipes réalisent un début de saison en dent de scie, ils ont tous besoin d’unités pour grimper au classement où un seul point les sépare. En cas de victoire les électriciens d’Energie tutoieront les sommets quant au Mogas il est interdit de perdre au risque de se rapprocher dangereusement des relégables. Il y aura bien enjeu cet après-midi.

A Charles de Gaule, Dragons (2e) qui a manqué l’opportunité de passer devant l’Aspac le weekend dernier devra saisir cette occasion contre Avrankou (7e) puisqu’ils sont maintenant à un point des portuaires. Ils reçoivent un adversaire qui n’a perdu qu’une fois en huit journées et qu’ils sont bien obligés de battre pour rivaliser avec le leader. Avrankou distancé de quatre points par les oranges et noirs réaliseraient un super coup s’il réussissait le hold up, sinon ramener un point serait déjà pas mal.

 

L’Uss Kraké , Tonnerres et Ayéma , ces trois équipes à 14 points qui sont 3e exæquo pourraient être leader ce soir à condition d’abord de gagner et d’espérer que les deux premiers perdent ou fassent match nul. Scénario possible.

En déplacement à Djougou, les krakés boys joueront sur un terrain aussi difficile que son public face aux Panthères (8e) qui eux aussi reviendraient à une petite longueur des bleus-ciel de Sémè s’ils gagnaient. Tonnerres quant à lui se déplace à Pobè , chez la JA Pateau  (13e) , au fond du trou ,encore battu la semaine dernière à domicile par les Buffles. Là aussi ce seras un terrain dont l’état n’est pas le meilleur du pays. Au finish seul les trois points pourront compter finalement. Des deux côtés on en a besoin. L’un pour respirer et l’autre pour rester au contact dans la course en tête.  Enfin, Ayéma le promu en état de grâce joue également à l’extérieur chez le dernier Adjobi. Pour les verts de Missrété , ça s’annonce plus compliqué que prévu , Adjobi a déjà surpris  le Mogas sur ses bases (victoire 1-0) alors que les pétroliers venaient d’enchainer deux succès d’affilée. Attention.

Enfin à Tchaourou dans un choc de bas de tableau, les Buffles (12e)  reçoivent Asos (11e) , les deux équipes ont même nombre de points. L’Asos est sur une bonne série de deux victoires d’affilées et les Buffles sortent d’une victoire à l’extérieur devant la JA Plateau. On verra dans quel sens le vent de la confirmation va souffler.

Geraud Viwami

Ligue 1: Augustin Ahouanvoébla et le défi d’un champion crédible

 
 

 Le titre déjà promis à Ayéma, Us Kraké ou Tonnerres ?

 

 

Un championnat annoncé comme professionnel, un Renouveau du football souhaité et prôné, mais pas grand changement en somme, au vu des indices montrant des pressions sur les arbitres pour influencer le cours des matches…Le prochain champion sera-t-il crédible ?

 

 

Au fil des journées de championnat, dans les couloirs des clubs, on s’interroge sur le rôle des présidents de clubs à la fois membres du comité exécutif de la fédération, auprès des arbitres du championnat de Ligue1. Souvent en mission pour leurs « patrons », les arbitres n’hésitent pas à faire basculer certains matches. Certains présidents de clubs n’acceptent plus perdre à la régulière à domicile et usent de tous les moyens pour l’emporter. Le syndrome Jap (Jeunesse athlétique du Plateau basé à Pobè, Sud-est) est-il de retour ? Les observateurs s’inquiètent. En effet avant la saison 2012-2013, la JA Plateau, champion désigné par les membres influents de la Fbf d’alors, a effectivement remporté le titre avec des scores étriqués à chaque match avec des expulsions et des penaltys contre ses adversaires les plus forts. Au final, cette équipe montée de toutes pièces n’a même pas eu les moyens de postuler au tour préliminaire de la ligue des champions en 2014. Une honte pour le Bénin et son football. C’est ce que nous appelons le syndrome Jap. Un champion du Bénin très banal, et d’un niveau trop bas pour s’exporter donc. Voilà ce qui attend encore le championnat national si chacun essaye de jouer de sa position à la fédération pour manipuler les résultats à travers les arbitres. Si ces derniers, sous pression, font le jeu de certains membres du comité exécutif, ils discréditent peu à peu le championnat…et éloignent les potentiels sponsors.

 

 

Augustin Ahouanvoébla piégé ?
 

Sébastien Ajavon, qui avait 8 clubs à sa charge sur la ligne de départ, a réussi à démontrer à tout le monde que les meilleurs pouvaient gagner. Aspac, Kraké et Buffles étaient sur le podium 2009-2010 du championnat. Dans ce trio, seuls les Buffles lui appartenaient. Et pourtant ces derniers disputaient la finale du championnat dans face à l’Aspac à domicile, lors de la dernière journée. 400 forces de l’ordre mobilisées et un arbitrage irréprochable pour un match nul 0-0 sacrant l’Aspac champion du Bénin. Dans le même temps, son club de cœur, les Requins sur lesquels il investissait le plus n’étaient même pas sur le podium ! Dans la même veine, cette saison, Avrankou Omnisports, club du président de la Fédération ne semble pas bénéficié d’un soutien flagrant des arbitres.
 

Début février, le club et ses supporters s’en sont pris aux arbitres. Le stade est suspendu pour six matches. Les événements déplorables d’Avrankou comportent un point positif, en cela qu’ils donnent la preuve que le président de la fédération est loin de la folie manipulatrice des arbitres dont usent ses pairs élus au comité exécutif. Autour d’Augustin Ahouanvoébla, on a plusieurs présidents de clubs qui comptent bien s’adjuger le titre de champion ou bien figurer au classement en utilisant leurs positions au sein du comité exécutif.
 

Le président de la Fbf devra maintenant jouer des coudes pour ne pas se faire piéger par son entourage afin d’offrir au Bénin un champion crédible ayant les moyens de défier l’Afrique et d’intéresser les sponsors.
 

Aubay

Projet Olé Brésil : 7 raisons pour ne pas envoyer ces jeunes.

Comme l’année dernière l’Etat béninois s’apprête à envoyer à nouveau 22 jeunes joueurs au Brésil pour un programme d’insertion sociale et de pratique de football. Après une première expérience très controversée sous le ministre Aplogan, voici septs raisons pour lesquelles les parents et le peuple béninois ne devraient pas laisser ses gamins s’exiler au Brésil pendant neuf mois.
 

1- Aucun programme de formation de jeunes sportifs ne dure juste neuf mois. En d’autres terme ce projet n’a pas de but à long terme tout le contraire d’un programme de formation.
 

2- Les premiers bénéficiaires ont été tous pénalisés. Beaucoup ont perdu le fil de leur cursus académique après leur retour au Bénin. D’autres se baladent dans les académies locales , certains jouent en championnats sans être vraiment prêts et le reste est hors-radar. Un sérieux handicap pour leur avenir. Les parents de ces gamins doivent y penser sérieusement.
 

3- De fausses promesses ont été faites aux bénéficiaires de l’année dernière. L’Etat avait parlé d’un retour surplace des meilleurs éléments du groupe mais la encore rien n’a été fait. Le bricolage a été encore prouvé quand ils ont parlé de poursuivre la formation de ces jeunes dans le centre du projet Goal sis à Missrété et toujours inachevé.
 

4- Le départ de ces jeunes servent d’autres intérêts , notamment des cadres du ministères des sports qui y trouveront des frais additionnels à leur gagne pain habituel
 

5- Les moyens investit dans ce projet peuvent servir a installé une vraie académie nationale au Bénin avec un bon suivi et bénéfique pour les jeunes. Et ça Edmé Codjo l’avait dis il y a plus d’un an avant même que la génération d’Ulrich Quenum n’embarque pour le Brésil. Depuis personne n’y a penser.
 

6- L’objectif principal du projet c’est l’inclusion sociale par la pratique du sport en d’autres termes ,on sélectionne des gamins doués qui rêvent de foot de haut niveau et d’une formation de qualité pour d’autres fin. Le foot n’est pas la priorité du projet , Moussa Latoundji , encadreur lors de la première expédition a vite compris et quitté très tôt le navire.
 

7- Dans neuf mois , ces gosses seront de retour au Bénin et vous vous rappeler de cet article que vous lisez en ce moment. Les parents pourraient avoir des regrets mais ce sera trop tard. Les profiteurs auront gonflé leur portefeuille et comme il y a un an les enfants seront les gros perdants.
 

Ligue 1-J8: Ils se tiennent dans un mouchoir !

 

La 8e journée de ligue s’est jouée ce weekend. En haut de tableau,  l’Aspac n’a pas gagné et ses poursuivants aussi ont calé, en bas de tableau JA Plateau et Adjobi n’y arrivent toujours pas. A lire les faits saillants.

 

En ouverture de cette journée, samedi dernier à Missrété , le leader Aspac s’est incliné pour la deuxième fois dans la saison, défaite  1-0 devant le promu Ayéma (photo) , coaché par Emile Enassouan ancien des portuaires. Belle revanche sur  ses anciens employeurs. Ismael Adjibadé a marqué l’unique but de la rencontre.  Ayéma gagne une place au classement et est désormais à deux points de l’Aspac.

Quant aux portuaires, ils conservent miraculeusement leur place de leader. Ils bénéficient notamment du résultat du  derby de l’Ouémé qui se jouaient entre le Kraké (2e) et Dragons (3e) a accouché d’un nul vierge. L’Aspac n’a plus qu’un point d’avance sur les oranges et noirs et  deux sur Kraké.

L’As Tonnerre réalise la bonne affaire du weekend en s’imposant 1-0 à domicile face au Mogas. Les verts de Bohicon aussi reviennent à deux points du leader. Les pétroliers confirment leur irrégularité en cette première partie de saison.

Energie retrouve le sourire avec une petite victoire 1-0 obtenue à René Pleven devant Panthères sur un but de Gérard Adanhoumè en première période. Les électriciens n’avaient plus gagné depuis la 2e journée.  Ils l’attendaient tellement !

Asos poursuit sa renaissance en enchainant une deuxième victoire d’affilée, hier, dimanche c’était à l’extérieur devant l’As Police 2-0. Les poulains de Lafiou Yessouffou s’éloignent du bas de tableau.

Le champion en titre JA Plateau n’y arrive toujours pas, encore battue, hier à domicile par Buffles 1-0, un autre club mal classé aussi. La JA Plateau a concédé sa cinquième défaite de la saison en huit journées. Ils sont toujours relégable tout comme Adjobi  surclassé par Avrankou 2-0. Les bleus de Sakété concédaient ainsi leur sixième défaite de l’exercice. Le record. Avrankou souffle après une semaine compliquée avec la première défaite de la saison face à l’Aspac et les sanctions de la ligue après les incidents du match contre Energie. A noter un but de l’attaquant Enoc Odjo.

Prochaine journée, mercredi prochain avec deux derbys cotonois au programme As Police – Aspac et Mogas – Energie.

Dans le rang des buteurs, même s’il n’a pas marqué ce weekend, Afissou Tamou de l’Aspac conserve la tête avec 4  buts.

Pos

 

Equipe

J

V

T

D

Buts

Dif

Pts

1

Aspac

8

5

1

2

11

4

16

2

Dragons

8

4

3

1

12

6

15

3

Uss Kraké

8

4

2

2

9

3

14

4

Tonnerre

8

4

2

2

8

3

14

5

Ayéma

8

4

2

2

9

2

14

6

Energie

8

3

2

3

7

2

11

6

Avrankou Omnisports

8

2

5

1

7

2

11

8

Panthères

8

3

1

4

9

2

10

9

As Police

8

2

4

2

9

1

10

10

Mogas 90

8

3

1

4

5

-4

10

11

Asos

8

2

3

3

4

0

9

12

Buffles

8

2

3

3

4

-1

9

13

JA Plateau

8

1

2

5

2

-12

5

14

Adjobi

8

1

1

6

3

-8

4

 

Géraud Viwami

Ligue 1-J8: L’Aspac reste en tête, ça se resserre derrière ! (Tous les résultats et le classement)

Malgré sa défaite l’Aspac  conserve le fauteuil de leader, Kraké et Dragons n’ont pas pu profiter.

 

Tous les résultats

Ayéma – Aspac 1-0

Tonnerres – Mogas 1-0

Energie – Panthères 1-0

JA Plateau – Buffles 0-1

Avrankou – Adjobi 2-0

Asos – As Police 2-0

Uss Kraké – Dragons 0-0

 

Pos

 

Equipe

J

V

T

D

Buts

Dif

Pts

1

Aspac

8

5

1

2

11

4

16

2

Dragons

8

4

3

1

12

6

15

3

Uss Kraké

8

4

2

2

9

3

14

4

Tonnerre

8

4

2

2

8

3

14

5

Ayéma

8

4

2

2

9

2

14

6

Energie

8

3

2

3

7

2

11

6

Avrankou Omnisports

8

2

5

1

7

2

11

8

Panthères

8

3

1

4

9

2

10

9

As Police

8

2

4

2

9

1

10

10

Mogas 90

8

3

1

4

5

-4

10

11

Asos

8

2

3

3

4

0

9

12

Buffles

8

2

3

3

4

-1

9

13

JA Plateau

8

1

2

5

2

-12

5

14

Adjobi

8

1

1

6

3

-8

4

 

Aso Chlef (Algérie) : Badarou heureux de retrouver l’axe de la défense.

Après avoir fait presque toute la phase aller sur le flanc droit  de la défense , Nana Badarou (à gauche sur la photo) a retrouvé   dans l’axe de la défense de l’ASO Chlef depuis cinq journées. ” C’est mon poste de prédilection , ça fait du bien d’évoluer à nouveau dans ce poste , je prend plaisir comme d’habitude avec le sérieux qui va avec. Malheureusement ce soir on perd sur un but contre notre camp. J’espère qu’on va bien finir dans les matches qui restent” confie t-il hier après la défaite 1-0 sur la pelouse du leader Sétif. L’international béninois pallie l’absence du capitaine Zaoui Samir blessé. Au bilan personnel , Badarou compte  19 apparitions dont 17 en tant que titulaire en  20 journées de championnat.

Chlef chute à la 6e place avec 31 point ils sont à une petite longueur de la 4e place qualificative pour la Coupe Caf.

Ligue 1-J8: Battu, l’Aspac se met en danger !

En ouverture de la 8e journée, le leader Aspac a chuté 1-0 à Missrété,samedi, devant le promu Ayéma. Ismael Adjibadé , auteur de sa 3e réalisations de la saison a donné un vital succès aux siens. Le coach Emile Enassouan a bien eu sa petite revanche sur les portuaires qui sont désormais exposés à un retour des Dragons (14 points) et Kraké (13 points) si ces derniers s’imposaient aujourd’hui. En attendant ils demeurent leader avec 16 points , pendant qu’ Ayéma revient à deux points et devraient gagner au moins une place au classement après les matches de cet après-midi.

Laval : Adéoti buteur, les Tangos perdent dans un scénario fou !

Jordan Adéoti en pleine progression avec Laval cette saison a inscrit son premier but de la saison contre Istres ce vendredi soir à l’occasion de la 25 journée. L’international béninois a égalisé  pour les Tangos à la 20e minute. Il a surgit au premier poteau et coupé  de la tête, la trajectoire d’un coup franc tiré près du poteau de coner  par Alla.  Laval va mener 3-1 grâce à un doublé du camerounais Bekamenga (38e et 45e) mais va s’incliner au finish 4-3. Les istréens doivent ce succès au triplé du jeune malien prêté par Rennes, Cheikh Diarra auteur d’un triplet (7e , 43e et 73e). Au classement , Laval reste premier relégable avec 23 à quatre points du premier non-relégable. Le maintien est très loin d’être chose faite.

Ligue 1- J8: Un grand derby de l’Est et pleins de retrouvailles

 

La 8e journée de la ligue 1 sera serré comme chaque weekend , tous les regards seront tournés vers l’Est à cause des deux grands chocs entre équipes de têtes. Le derby de l’Ouémé  à Kraké et les retrouvailles entre Enassouan et l’Aspac.

 

Un seul point les sépare au classement et ils sont  devenus des rivaux naturels à l’Est. Dimanche au Saint Louis Stadium, les Kraké boys (3e) reçoivent le dauphin du championnat Dragons (2e). Si l’Aspac ne gagne pas le vainqueur du match pourrait prendre la tête. Il y a bien de l’enjeu sur le terrain. Didier Sossa, passé par les Dragons, de retour à Kraké cette saison retrouvera ses anciens coéquipiers. Tout comme Cédric Corea qui a fait le chemin inverse il y a deux saisons.

Les portuaires leaders à quelques kilomètres plus à l’ouest sera à Missrété dans  un match délicat, toujours sous la menace des poursuivants. Les poulains d’Edmé Codjo sont condamnés à gagner pour maintenir leur position. Ayéma (5e) , désormais entrainé par Emile Enassouan, arrivé sur le banc cette saison après huit ans à l’Aspac connait bien la maison portuaire. Même Codjo a viré 90% de l’effectif de son prédécesseur  ce sera avant tout un duel de deux techniciens fortement réputé sur le plan national. Ayéma est tout de  même cinquième avec cinq points de retard sur le leader, une victoire les lanceraient totalement dans la course au titre.

Autre choc attendu à Bohicon , où l’As Tonnerre (4e) recevra le Mogas (8e). Un petit point de différence entre les pétroliers et les verts orphelin de Rock Ayité qui a rejoint Cape Town en Afrique du Sud. Ils peuvent toutefois compter sur leur recru phare William Dassagaté, arrivé justement du Mogas. Encore des retrouvailles.

Dans les autres matches l’Asos (12e) en difficulté en bas de classement se déplace à Kouhounou pour y défier l’As Police (6e)

Avrankou (10e) recevra la lanterne rouge, Adjobi , sur un terrain neutre.

A Pobè la JA Plateau (13e), champion en péril, reçoit les Panthères (7e) très remontés après leur succès sur Tonnerres lors de la 7e journée à domicile.

Enfin la dernière affiche opposera à René Pleven Energie aux Buffles du Borgou. Wagbé Gnonfam, le défenseur d’Energie retrouvera les verts de Parakou, l’équipe qui l’avait lancé dans le championnat il y a quatre ans. Retrouvaille encore et toujours.

http://bjfoot.com/ligue-pro/classement-1112/

Géraud Viwami

Ligue 1: nouveau calendrier , attention ça va faire mal !

 

 

Après un mois et demi de compétition, la fédération béninoise de football a décidé  de réaménagé le calendrier de la ligue1. Ceci en raison des directives de la Fifa qui impose à tous les pays de finir leurs championnats au plus tard fin mai, en prélude à la coupe du monde…Avec un championnat sans subventions où les équipes sont encore loin d’avoir bouclé les budgets, les 6 dernières journées de la phase aller se joueront alors sur un rythme fou ! La nouvelle programmation permet de constater que les clubs joueront le week-end et en milieu de semaine. Les joueurs seront-ils à la hauteur ? Certains parmi eux n’ayant pas de salaires seront-ils toujours motivés pour jouer à ce rythme. Quant aux clubs qui réclament des subventions, en vain, auront-ils les moyens de se déplacer et surtout de soigner au mieux les joueurs avec un tel calendrier ? La réponse est non. Mais attention, ce sera la « sélection naturelle ». Les plus forts vont manger les autres ! Les clubs plus riches sont attendus à ce tournant important de la saison pour montrer leur profondeur de banc et la qualité de leur staff médical. Attention aux autres, car ça peut faire très mal ! Réponse dans un mois.

Aubay

Algérie : Aoudou , l’heure de la renaissance

 

 

Arrivé sous de fond de doutes , l’attaquant international béninois , Mohammed Aoudou (24 ans , 1.90m) tel un moteur diesel a pris le temps de prendre ses repères avant de prendre son envol dans le ciel maghrébin. Avec sept buts au compteur  en 19 journées, l’Algérie est aux pieds du numéro 90 de la JS Saoura. Le buteur renaît…

 

 

Après une saison dernière compliquée, ponctuée par une relégation au Maroc avec Meknès, Mohammed Aoudou vis une renaissance, pour cet exercice en Algérie.  Avec ses sept buts, il est l’attaquant béninois le plus performant cette saison, tous championnats confondus.

La JS Saoura , promu en ligue algérienne , en quête de renforts s’est attaché les services de Mohammed Aoudou en payant sa clause libératoire à 20 000 euros. Aoudou avait donc la pression de produire un rendement à la hauteur de l’investissement.

Après des débuts où il a dû s’adapter à la pelouse synthétique de son nouveau club, Aoudou termine la phase aller du championnat avec 6 buts inscrits en trois doublés. Il a été deuxième meilleur buteur  à l’issue de la première partie de saison. Le public est conquis, les dirigeants satisfaits, le coach Alain Michel mise sur lui.

Il  aurait pu être le héros du match contre la JS Kabily  (1-1) en décembre 2013, mais l’ancien sociétaire de Dadjè Fc a manqué un pénalty qui aurait pu être décisif en plein match. «  Je m’en veux pour les supporters surtout je m’excuse » avait –il confié avec tristesse à la fin du match.

Les semaines qui ont suivi ont été plus heureuses et il semble bien tenir parole, lui qui avait dit lors de sa présentation « Saoura ne regrettera pas de m’avoir recruté ». Ses chiffres lui donnent raison.

Des records en ligne de mire

Après la reprise, c’est à l’occasion de la 19e journée qu’il a inscrit son septième but de la saison. Il a ainsi égalé le record du plus petit total d’un meilleur buteur du championnat algérien détenu par Hamid Merakchi avec l’ES Mostaganem depuis 1998. Pas mal.

Actuellement il est  devancé au classement des buteurs par Hamit du MC Eulma qui compte 9 réalisations. Il ne perd pas de vue son objectif personnelle «  Je veux passer la barre des dix buts », son record personnel en championnat réalisé avec l’As Tonnerre en 2012 au Bénin.

Avec un peu plus de réussite, il pourrait bien entrer dans l’histoire du foot algérien en devenant le deuxième joueur étranger à être meilleur buteur de la ligue 1. Seul le malien Cheikh Oumar Dabo avait réussi cette performance avec 17 buts en 2006-2007 avec les jaunes de la JS Kabily.

L’international béninois reste très loin de réussir l’exploit d’égaler le record de 36 buts en une saison établi par Nasser Bouiche  , en 1985-1986 de la JS Kabily.

Saoura, actuel 10e avec 26 points à onze journées de la fin du championnat se contente de jouer le maintien pendant que des clubs plus huppés craquent pour son buteur-vedette.

Attendu en Europe !

Passé par Evian en France en2009-2010, l’ancien joueur de l’As Tonnerre devrait retourner sur le vieux continent la saison prochaine. Plusieurs clubs européens notamment français seraient déjà prêt à s’aligner sur lui. En janvier dernier, des maghrébins ont manifesté leurs intérêts mais Saoura n’ a pas cédé.  L’été sera agité pour Super Moha.

Avrankou: Six matches sur terrain neutre , supporters interdits de voyage, une amende et un supporter suspendu

Suite aux incidents survenus à la fin du match contre Energie à domicile à Avrankou, la ligue a enfin décidé des sanctions à l’encontre des verts d’Augustin Ahouanvoebla. Le club est condamné à jouer ses six prochains matches à domicile sur un terrain neutre qui sera choisi par la ligue. A noter que les supporters seront privés de voyage sur les six matches. Il devra également s’acquitter d’une amende financière de 200.000 FCFA. Enfin un supporter , incriminé est aussi suspendu de stade pour quatre mois.

Transfert : Durand Rock Ayité de retour au Fc Cape Town

 

Son transfert vers le Fc Cape Town, club de deuxième division  sud-africaine  avait capoté lors des négociations de ses conditions de départs. Après plus de trois mois d’attente, Durand Rock Ayité (1.91m, 20 ans)  a enfin rejoint son nouveau club et fait ses débuts.

 

Alors qu’on annonçait sa signature pour le  Fc Cape Town en octobre dernier, le défenseur Durand Rock Ayité n’a pas vu son contrat homologué par ligue sud-africaine. Les négociations ont  été coincées entre l’As Tonnerres, son club de provenance et Cape Town. Après plusieurs semaines de tractations vaines, l’international béninois été contraint de rentrer au bercail en décembre dernier. Il a même repris  la saison avec les verts de Bohicon. Mais il y a environ quinze jours un accord a finalement été trouvé sur ces conditions de départ. Ainsi l’ancien défenseur d’Espoirs de Savalou a rallié le pays de Mandela. La durée du contrat n’a pas été précisée officiellement. Il a déjà fait ses débuts en championnat avec son maillot floqué du numéro 51.

Salzburg: Dossou sur le banc , Redbull se balade

Jodel Dossou a fait sa première apparition officielle dans le groupe du Redbull de Salzburg en championnat. Il a assisté du banc de touche à la victoire des siens 4-1 en déplacement sur le terrain de Sturm Graz. Salzburg conserve  la tête du championnat avec 55 points. Il domine le championnat autrichien avec 17 points d’avance sur le dauphin Grodig.

Ligue1-J7 : L’Aspac fait chuter Avrankou, Kraké et Dragons suivent

 

Il n’y a plus d’équipe invaincue, Avrankou est tombé ce dimanche à Cotonou face au leader Aspac. Derrière Dragons et Kraké suivent bien le rythme.

 

En ouverture de la 7e journée samedi, le Mogas a retrouvé le sourire en enfonçant la JA Plateau 2-1 dans un match presque fou. Les pétroliers ont vite ouvert le score par Jean-Marie Guera à la 28e minute, derrière la JA Plateau obtient un pénalty en fin de première partie, Imorou Yessoufou le gardien du Mogas sauve avec une double parade. 1-0 à la pause. A la reprise, les pétroliers vont se mettre à l’abri grâce à Mohamed Ismaël qui marque d’une superbe frappe enroulé du droit 2-0. Avant ce but du break, le capitaine Mounirou Moukaila avait manqué un pénalty bien sorti par Patrick Eboué le gardien de la JA Plateau qui réduira le score en fin de partie.  Dans le même temps à Porto-Novo, Ayéma s’est imposé en déplacement face à Asos 1-0.

L’information majeure de cette septième journée est la première défaite d’Avrankou  qui n’a pas pu résister au leader portuaire, battu 2-1  grâce aux premières réalisations de  Jonhson Onwuka sur pénalty et Kouché Kabirou de la tête. L’Aspac  reste bien en tête. Les poursuivants aussi ne lâchent pas le rythme à l’image des Dragons, vainqueurs d’Energie 1-0 et des Krakés boys qui sont allé chercher une victoire 1-0 à Sakété devant Adjobi.

Tous les résultats de la 7e journée.

Mogas – Jap 2-1

Asos – Ayéma 0-1

Panthères – Tonnerre 1-0

Adjobi – Uss Kraké 0-1

Dragons – Energie 1-0

Aspac – Avrankou 2-1

Buffles – As Police 1-1

Algérie: Aoudou ramène le point du nul pour Saoura

En déplacement vendredi dernier sur la pelouse de Constantine , la JS Saoura a ramené un précieux point du nul 1-1. Mené peu près l’heure de jeu , les jaunes vont revenir à hauteur de leurs adversaire à la 75e minute grâce à un but de l’international béninois Mohammed Aoudou , sa septième réalisation de la saison. Saoura reste campé en milieu de tableau à la 10e place avec 26 points.